1 sept. 2009

Il est passé...

Un peu tard quand même. Beaucoup trop tard.. Quand il est arrivé, j'avais arrêté de m'exciter il y a un bon moment et je m'endormais. Mais bon, comme il est arrivé, avec son grand sourire, accompagné de son sac à jouet (rempli de surprises!), je ne pouvais pas le mettre à la porte quand même!

Il m'a embrassé dans l'embrasure de la porte. Non.. Il n'embrasse pas très bien.. Et il fume en plus. Si au moins il embrassait bien, le goût de cigarette me semblerait bien moins pire.

Peu importe. Je suis dans le beat, j'ai très envie de me faire prendre, et je sais qu'il sait bien le faire.
Il m'a poussé sauvagement sur le divan et a sorti son sexe bien dressé au niveau de ma bouche. Il aime bien me forcer à faire des trucs mais j'avoue qu'il avait pas besoin de me supplier. Prendre ce sexe bien tendu dans ma bouche me donne des sensations de vertige, j'avais tellement besoin de ça. Je l'ai sucé goulument du mieux que j'ai pu; en m'efforçant de mettre beaucoup de salive pour que mes lèvres glissent amoureusement sur son sexe. Il a empoigné ma tête pour pouvoir y aller de plus belle en donnant des coups au fond de ma gorge. Après plusieurs minutes de cet heureux manège, il a décidé que je n'ouvrais pas assez grand. Il a pris ses index et me les a foutu dans la gueule pour pouvoir bien aggrandir ma bouche. Je ne crois pas que la sensation est meilleure ainsi.. Toutefois, le geste porte à croire que je suis bien soumise à lui.. Et il n'a pas tord.

Il m'a ensuite ordonné de lui raser le sexe... Mais quelle idée!! Je ne savais plus trop ou me mettre car je n'ai jamais fait ça sur un homme et bon, je ne le connais pas tant que ça... Au moins, il n'y en avait pas trop long. Nous sommes allés dans la salle de bain pour que je puisse l'enduire de crème à raser. J'y suis allé doucement ensuite pour commencer en haut.. Et j'ai terminé par lui raser les couilles. Ouf, je crois que j'ai eu des sueurs froides car j'avais peur de lui faire mal! Lui au contraire semblait très relax et surtout bien excité car il a été dur pendant tout le processus.

Une fois le tout terminé, nous avons pu prendre une douche ensemble et l'excitation a recommencé à monter en moi. Rapidement, on s'est ensuite dirigé vers mon lit ou se trouvaient mes jouets. En fait, il voulait utiliser ceux de son sac qu'il avait amener, mais je préfère de loin les miens qui n'ont pas touché à d'autre femmes! J'ai enfilé un condoms sur mon gros dildo, je l'ai bien enduit de lubrifiant à base d'eau et je me suis ensuite masturbée avec pendant que lui me regardait.

Comme ma chatte était déjà prise, il a décidé de s'en prendre à mon cul. Mon pauvre cul qui est toujours en demande! En fait, je ne me plains pas parce que c'est bien ce dont j'avais envie moi aussi. La sensation d'avoir cet énorme gode dans la chatte, que je pouvais faire aller et venir à ma guise, de son sexe qui sans-gêne mon cul ouhlalala.. Ça n'a pas pris longtemps avant que j'atteigne l'orgasme!

Singulière sensation de se sentir tellement remplie comme ça. Tellement remplie que j'ai eu du mal à ressentir les contractions de mon vagins.. Tellement, que j'ai pu venir à deux reprises très rapidement. Et lui qui ne cessait d'astiquer mon pauvre cul..

Je me suis retirée de là car j'étais épuisé par tout ce branle-bas. Je l'ai à nouveau sucé à fond pour pouvoir le voir jouir et déverser dans ma gorge sa sève chaude.. Sans ne laisser aucune goutte.

1 commentaire:

Wildorgasmdonor a dit…

Je commence vraiment à avoir envie de me faire ce cul...

Enregistrer un commentaire

J'aime beaucoup avoir vos commentaires, questions, conseils ou autres...