25 sept. 2009

Mamma Mia!!!

Ça faisait plus d'un mois qu'on en parlait! Mon bel italien m'envoyait presqu'un courriel par jour pour savoir quand ça se passerait. Il me disait que son ami n'arrêtait pas de demander quand j'étais libre. Et bon voilà, hier il m'a envoyé une réponse à mon courriel que je lui avais envoyé mardi, pour avoir de ses nouvelles. Étant hors de la ville, il n'a répondu que jeudi.. Je lui ai donc demandé s'il avait des plans pour la soirée et lui ai dit que j'avais très envie de le voir.

Il était très content et dans sa réponse disait que son ami italien allait être très content! Eh bien ce n'était pas ce que j'avais insinué.. Je voulais le voir seulement lui.. Je n'étais pas certaine que j'allais être en forme pour deux mecs après l'entraînement. Il a insisté. Il n'a pas eu à insister beaucoup en fait car j'en avais plutôt envie. Pourquoi pas.

Il m'avait envoyé une photo de son copain.. Je n'étais pas certaine s'il me plaisait, on ne le voyait pas vraiment, seulement de profil avec un kid dans les bras. Mais bon, mon ami ne cessait de me répéter qu'il était beau et qu'il pognait vraiment.

Mon italien est arrivé à 21h15, encore un de ponctuel, parfait! J'étais en train d'entamer ma deuxième bière, je venais tout juste de prendre une douche et de m'habiller. Je n'avais pas envie d'en mettre plein la vue.. Un short noir et un top ample, sans brassière. Je me sens très bien comme ça. À toutes les fois que j'invite des gars chez moi, je les accueille sans soutif.. Ils apprécient tous et je choisis les bons vêtements pour mettre ma poitrine en valeur et pour qu'ils sachent que je ne porte rien en dessous.. Toujours très efficace!

Il est tellement adorable ce gars là. Je lui ai ouvert et il avait son beau sourire et ses petits yeux tout gentils. Il a des plis sur les côtés de ses yeux quand il sourit, il est tellement mignon. Une coupe de cheveux bien stylée, la barbe rasée de près avec une moustache, bien habillé, pas mal métrosexuel.. J'aime ça. Et mmmm il sentait tellement bon (mis à part l'odeur subtile de cigarette). Un mélange de savon, de parfum et d'homme. Meow!

Je lui ai demandé pourquoi il était seul.. Je pensais que son ami avec changé d'avis. Bien non, il arriverait d'ici 15 minutes! On est monté et on s'est installé au salon. Il avait apporté une bonne bouteille de vin italien. On a terminé ensemble ma bière et on a sorti trois coupes hehehe...

Toujours de bonnes discussions avec ce mec. Il s'intéresse à moi, à ce que je fais, je m'intéresse à lui , il a toujours quelque chose d'intéressant à raconter. Il m'a demandé comment je voyais la soirée. «J'en ai aucune idée je lui ai dit!» No stress.

Ça a sonné à la porte et c'est moi qui est allé lui ouvrir. Ouais pas mal.. Je dis pas que je retournerais dans la rue en le voyant, mais pas mal. Lui aussi avait apporté une bouteille de vin... La soirée s'annonçait bien! J'ai fait la visite de mon appartement à l'ami, on a jasé un peu ensemble et il me proposait des idées de déco pour mon corridor.. Hihi, sympathique.

Ah bon! L'ami n'avait pas apporté que du vin. Sans vraiment nommer la chose, disons que c'était un truc qui allait totalement nous faire planer. J'ai pas l'habitude avec ça, mais bon, je ne dis pas non de temps en temps. Ça nous a mis dans un mood assez intense...

J'adore trop être assise sur le divan avec un gars à chaque côté de moi. Il fallait le mettre à l'aise l'ami quand même. Il se sentait dans une drôle de position et c'est compréhensible, c'est pas comme si il faisait ça à tous les jours, et c'était lui l'intrus. Mon italien m'a agrippé par le cou pour m'approcher de sa bouche et m'embrasser.. J'ai pris la main de l'ami et je l'ai mise sur ma cuisse pour qu'il comprenne qu'il était le bienvenu. J'ai ensuite enlevé mon top question de montrer ce que j'avais à offrir hehe..

L'ami ça lui a bien plu! Il s'est agrippé à mes seins comme jamais et les a sucé et mordillé goulûment. Il s'est vite approché de mes shorts pour me les enlever et il était déjà prêt à mettre sa bouche sur ma chatte. Je lui ai dit de se calmer, il m'avait pas embrassé encore! Ce qu'il a fait immédiatement.

On s'est tous déplacés vers la chambre accompagnés de nos verres de vin. J'avais l'impression de flotter. Je me sentais bien.

Je me suis placée à quatre pattes sur le lit, mon italien dessous pour que je m'enfile sa queue dans la bouche pendant que l'autre était debout à côté et s'occupait de ma chatte et de mon petit trou. Il appuyait sa langue sur mon anus et la faisait gigoter rapidement pendant qu'il me fouillait le sexe de ses gros doigts. C'était bon d'avoir mes trous tous utilisées.

Mon italien n'arrête pas de demander à l'autre comment il me trouvais, répétait combien il me trouvait sublime et cochonne et l'autre qui prenait son pied. Il lui a dit « Mon ami, je te laisse son cul, moi je vais m'occuper de sa petite chatte. » Mais pour commencer, l'ami m'a mangé la chatte et a demandé la permission à mon italien avant.. J'ai trouvé ça très amusant. Pendant tout le temps qu'on baisait, il demandait la permission soit à lui, soit à moi.  «Est-ce que je peux te manger la chatte? », « Est-ce que je peux prendre ton cul? », « Est-ce que tu veux me sucer? » .. Un drôle de feeling quand même de les entendre se parler pendant que moi j'ai la bouche et la chatte pleine.. Il se parlait quelque fois en italien et je ne comprenais absolument rien!

J'avais l'impression d'être une offrande. L'ami était tellement content d'être là. Il me disait qu'il se sentait privilégié et tout, qu'il était heureux de pouvoir en profiter avec nous blabla... J'étais comme un gâteau que mon italien partageait avec son ami. Haha..

L'ami n'était pas particulièrement à l'aise alors il ne bandait pas complètement.. Mon italien qui est toujours très hard aussi d'habitude, je ne le sentais pas à son meilleur. Comme je disais, c'est certain que c'est pas très habituel comme rencontre alors je comprenais. Mais j'aurais tellement eu envie d'me faire prendre solidement bien au fond.

L'ami n'était pas non plus ce qu'il y avait de mieux comme baiseur. Quand il me prenait à quatre patte, il appuyait sur mon dos (fine) mais il me poussait dessus pour se donner son swing. Ça donnait un truc pas très bien rythmé à mon goût! La prochaine fois je lui dirai comment faire...

Même quand il me baisait le cul, ce n'était pas fou. Les 30 premières secondes c'était bon.. Mais il était pas très amanché alors s'il n'y va pas à fond, bien au fond, je ne trippe pas tant que ça.

Mon italien, je l'ai bouffé complètement. J'ai pris sa queue pendant longtemps dans ma bouche, je lui ai liché les couilles pendant je ne sais plus combien de temps et il a finalement éjaculé sur ma gueule, beaucoup, il continuait à se crosser en même temps et moi à le lécher et ça revolait partout! Une fois sa sève bien répandu sur moi, l'autre voulait continuer à me prendre... Non non, j'ai besoin de me nettoyer un peu.

Je suis revenu et les deux étaient dehors en train de fumer une cigarette. À leur retour, on a à nouveau discutés assis sur le divan, et on s'est envoyé une autre ligne. On a parlé longuement encore de tout et de rien, disons que les langues étaient déliés!

Plus tard, l'ami en voulait encore. Mon italien était crevé et m'a dit qu'il allait partir bientôt. L'autre m'a emmené sur le lit.. Il a commencé à me baiser, position missionnaire et c'était pas mal. J'avais les jambes juchées sur ses épaules et je le regardait avec mon air de salope.

Après un bon moment, je me suis rendu compte que l'autre n'était pas parti, qu'il était à poil dans le salon assis sur une chaise et nous regardait par la porte en se masturbant. Mmmm.. Ça m'a excité à fond. L'ami est venu. L'autre est venu le remplacer. Ouais c'était bon. Il a un bon sexe que je sens trop bien quand il me l'enfile. À tout moment, j'étais sur le bord de jouir mais la substance qu'on avait prise faisait que j'en était incapable putain! C'était fucking bon quand même et il m'a rider comme ça pendant un bon moment aussi, l'autre se rhabillant.

Malgré le fait que la baise n'était pas géniale, c'était vraiment plaisant. J'ai passé un excellent moment, c'était relax, sans stress et une bonne chimie.

Ils sont partis et je me suis mise au lit... Je devais absolument venir. Je savais bien que toute seule j'allais y parvenir. J'ai pris beaucoup de lubrifiant et j'en ai aspergé ma chatte qui commençait à avoir mal. J'ai pris mon dildo et je me le suis enfoncé complètement ouiiiii..... Trente secondes plus tard j'avais un puissant orgasme en pensant à mes deux italiens tellement charmants.

4 commentaires:

Gregoire Moulin a dit…

Y'a rien de mieux que lécher un petit trou. Je suis content que ça te plaise. Très bon texte une fois de plus.

Angélus a dit…

Ces italiens, s'ils baisaient comme ils font leurs vins... :P

Alexandra a dit…

Ahh! C'est bien ce que j'espérais ;) Mais bon, le vin qu'on a bu était délicieux hihi.

Anonyme a dit…

Toujours aussi bandant de te lire...

D.xxx

Enregistrer un commentaire

J'aime beaucoup avoir vos commentaires, questions, conseils ou autres...