1 sept. 2009

Quelle belle soirée!

Oui! quelle belle soirée pour une promenade. La fin de l'été, il fait encore beau, ensoleillé, un brin d'air frais. On peut sortir en jeans avec une petite veste et profiter de l'air pur.. Ça sent bon. La fin de l'été nous donne toujours cette chaleur tellement intense du soleil sur notre peau.. C'est différent. Les ombres de la nature sont elles aussi différentes...

J'ai donc pris une petite marche après souper ce soir. N'ayant réussit à obtenir aucun rendez-vous ou rencontre, je me suis résignée à passer la soirée seule. Après une journée de boulot enfermée devant mon ordinateur, l'air tiède glissant sur mes épaules me faisaient le plus grand bien.
Je suis passée par le parc tout près de chez moi. Il y a toujours beaucoup de gens qui s'y promènent, des gangs de jeunes, des beaux garçons promenant leurs chiens. Je me suis justement arrêtée près du parc à chiens pour les regarder courir partout et jouer ensemble. C'est un lieu très social et j'avoue que j'aurais voulu moi aussi avoir un chien à ce moment là. J'ai repéré un beau petit teckel au pelage luisant.. qui se dirigeait gaiement vers son maître... Mon regard l'a suivit jusqu'à celui-ci et quand mes yeux ce sont posés sur ce mec, j'ai vraiment craqué pour lui! Je crois avoir flanchée un peu.

Je l'ai observé pendant plusieurs minutes jouer avec son chien et parler aux autres personnes dans l'enclos. Une belle aisance, un sourire vraiment trop craquant, des belles dents blanches bien allignées, des épaules bien carrées mmmm.. Nos regards se sont ensuite croisés et je me suis sentie vraiment mal à l'aise car je le dévisageais depuis trop longtemps. Toutefois, il m'a sourit et je crois même avoir vu ses yeux pétiller. Il s'est alors approché de moi, qui était accoter sur la barrière.

Je lui ai retourné son sourire. Ce qui s'est passé ensuite je n'arrive toujours pas à y croire. Il a fait le tour de la barrière pour venir près de moi et m'a pris par la main pour m'éloigner de tous ces gens. On ne s'était absolument rien dit encore mais l'étreinte de sa main dans la mienne présageait une bonne suite.

C'était beaucoup plus qu’une attirance physique; j'avais l'impression que mon corps au complet était magnétisé au sien. Il m'a amené jusqu'au terrain de baseball pas très loin et on s'est assis dans le coin des bancs des joueurs. Vous savez le genre de bancs un peu creusés dans le sol et avec un toit? À cet endroit, personne ne pouvait nous voir. Il a attaché son petit chien un peu plus loin pour ne pas qu'il nous dérange... Ses lèvres brulantes se sont alors posées sur les miennes pour m'aspirer complètement. Quel feeling de ressentir la chaleur de ses lèvres inconnues, de goûter quelqu'un dont je ne connais même pas le nom, quelqu'un pour qui j'ai une attirance démesurée!

Nos langues se sont entrelacées longuement. Il m'a ensuite retourné brusquement pour me mettre à quatre pattes sur le banc des joueurs. Il a descendu mes jeans sans prendre le temps de les détacher ce qui entraîna ma culotte au passage. Sa longue langue est venue se logée entre mes jambes tremblantes et a atteint précisément mon clitoris. Il faisait virevolter sa langue dans tous les sens, rapidement, puis ensuite doucement, léchant ma fente de bas en haut comme un animal qui se délecterait de sa proie.

Il me fit remplir de vives secousses pendant mon orgasme quand il m'enfonçât un doigt dans le petit trou. Quel cochon! J'étais presque à bout de souffle après cette prouesse. J'avais pourtant tellement envie de lui et je lui ai moi aussi pratiquement arraché les boutons de ses pantalons. Sa large verge était dure tel le rock et je l'ai profondément engouffré dans ma chaude gorge. C'était tellement bon, il était lui aussi tellement excité. Je le suçais et pensait en même temps à la situation présente, nous deux sur un terrain de baseball, avec cette envie d'exploser à tout moment, ce qui doublât ma frénésie!

Il a éjaculé une grande quantité de son jus dans ma bouche. C'était bon, même un peu sucré. Il était ravis et je lui ait sourit... Et on a rit ensemble.

«Quel est ton nom ma belle?» m'a-t-il demandé.

1 commentaire:

Solo_yan a dit…

Wow - tu sembles merveilleusement bien manipulée le bâton... ce qui est plaisant avec le baseball, c'est que ce n'est pas un sport régi par le temps... mais par le mouvement... ;)

Enregistrer un commentaire

J'aime beaucoup avoir vos commentaires, questions, conseils ou autres...