9 sept. 2009

Une visite innatendue.


J'étais chez moi hier soir. J'étais sur le point d'aller me coucher vers 22 h et mon téléphone a sonné. J'ai regardé qui m'appelait à cette heure là et j'ai été très surprise! Je n'en avais pas parlé encore beaucoup de ce mec, du moins, je n'avais pas terminé le récit de nos aventures hehe...

J'avais décidé, après la visite des deux mecs de dimanche, de prendre un break pour plusieurs jours. Je m'étais fait beaucoup trop bardassée et mon corps avait besoin de repos! Mais il n'yy avait qu'une personne qui pouvait me faire changer d'avis. Le bel algérien, l'ami.
C'est pourtant le Ramadan depuis deux semaines alors j'ai pas compris pourquoi il m'appelait! J'étais certaine que je devais attendre pendant encore deux autres semaines avant de le revoir.. En fait, je me demandais même s'il allait me rappeler. J'ai donc décroché avec impatience. « Salut, comment vas-tu? Je passais près de chez toi tout à l'heure, et tu sais, j'avais tellement envie de t'embrasser.... » me dit-il.

Aïe! Je craque totalement pour cet étalon. Il me demande donc si j'ai envie de l'inviter... Je lui réponds que c'est sûrement pas une bonne idée.. Mais il me dit que si et qu'on va rester sage. Right. Viens t'en. « J'arrive tout de suite. »

Il y a ça de bon avec ce gars là. Il habite vraiment près de chez moi! J'étais sur le point de m'endormir sur mon divan mais il ne m'a pas fait attendre longtemps. Et j'avoue qu'à son arrivée, juste à le voir, j'ai repris quelques forces. Il est tellement grand et trop mignon avec ses belles dents et ses yeux espiègles.

Installés sur mon divan il m'a enlacé de ses grands bras et m'a embrassé avec fougue mmmmmmmm.... J'adore ses lèvres! Douces, pulpeuses, enflammées, délicieuses.. J'ai l'impression de me faire dévorer. Sa langue qui pénètre ma bouche sans hésitation, qui s'enlace autour de la mienne, sa salive chaude qui glisse sur mes lèvres, son odeur d'homme qui m'envoûte. Ouf! Quand il me prend dans ses bras, je capote vraiment. C'est une méchante pièce d'homme ce mec là. Quand ma bouche se retrouve au creux de son cou, quand je lui mords les épaules, quand je presse mes mains sur ses bras puissants, j'ai l'impression d'être avec un animal, et lui un bon morceaux de steak ;) Et je suis très, très carnivore!

On s'est empiffré l'un de l'autre pendant un bon moment pour ensuite se diriger vers mon lit. Il avait envie de se « coller » qu'il m'a dit. Et pour ça, il a enlevé tous ses vêtements... Ça m'a bien fait rire! Alors j'ai fait la même chose. Nos corps chauds et avides l'un pour l'autre nous menaient sur une pente plutôt glissante. On se caressait; je n'osais pas aller sous la ceinture, je ne sais pas ce qu'il voulait/pouvait faire! Et lui m'embrassait partout, me léchait les seins, le ventre, le creux des hanches.. Pour enfin atteindre ma chatte.

Sa langue, tel un serpent, s'insinuait au plus profond de mon corps.. Par tous les trous disponibles. J'adore quand il me mange. Sa langue est puissante, longue, décidée et agile. Il la rentre dans mon cul comme on m'a jamais fait avant. Ça me donne des frissons c'est fou. Il a continué à sucer mon clitoris tout en enfonçant deux de ses doigts dans ma fente mouillée et m'a fait jouir en quelques secondes. Quel plaisir!

J'avais envie de lui, j'avais envie de le prendre dans ma bouche, mais je ne savais pas encore quoi faire! Je le laissais aller et je le laissais me guider. Il m'a demandé de lui lécher les mamelons ce que je fit avec appétit. Ce n'est pas quelque chose que j'apprécie particulièrement, mais il aime ça c'est fou, alors j'aime ça aussi. Il a entreprit de se masturber en même temps (ce que je sais, il n'est pas supposé de faire pendant ce mois, je lui avais déjà demandé!).. J'ai continuée à le lécher et il était sur le point de jouir, je l'ai alors pris dans ma bouche et j'ai pu goûter tout son sperme chaud, un délice.

Ensuite, il m'a retournée sur le dos pour pouvoir me pénétrer de ses doigts magiques et m'a encore fait jouir en 15 secondes. Ma chatte giclait partout! Je crois même avoir reçu une goutte de ma cyprine sur la lèvre inférieure... Il a retiré lentement ses doigts et m'a caressé la vulve, les cuisses et le ventre avec mon jus... C'était bon. J'étais à fleur de peau et extrêmement sensible.

On s'est collé un peu en cuillère après, question de savourer nos orgasmes. Il m'a embrassé dans le cou, m'a remercié pour cet interlude et est parti, en me disant « À la prochaine. » Nice.

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Bonjour ma belle... je tien à te dire que tu as du talent en maudit! tes histoires sont tellement bien racontés!On peut pas faire autrement que de toutes les lires jusqu'au bout!
Bravo !

xx
N

Enregistrer un commentaire

J'aime beaucoup avoir vos commentaires, questions, conseils ou autres...