22 nov. 2009

C'est quand on cherche pas...

On le dit souvent et je l'entends souvent dire.. C'est quand tu cherches pas que tu trouves. Mais bon, faites vous pas de fausses idées, j'ai pas trouvé l'homme de ma vie! Sauf que hier, j'étais chez des amis pour une soirée vidéo et j'ai reçu un appel de mon bel ami algérien.. Miow! J'avoue que j'étais vraiment déçue à ce moment là de ne pas être chez moi.. Mais bon, un vendredi soir, 22h, c'est presque certain que je ne suis pas chez moi.. Et si j'y suis, c'est surement avec une queue dans la bouche...

Je ne l'avais pas rappelé dernièrement car c'était toujours moi qui le faisait.. Et ça m'énervait.. J'ai besoin de savoir qu'il me désire lui aussi. Donc au moins là, il m'a appelé.. Je lui ai dit que je pouvais pas et que c'était dommage car j'étais vraiment en manque.. Ça l'a fait rire et on s'est dit à bientôt.


J'ai aussi reçu un texto du joueur de baseball.. Ce petit con qui décide qui veut me revoir maintenant? Même pas foutu de se déplacer quand je l'invite.. Il veut pas venir trop tard sinon ça vaut pas la peine.. Je pense que s'il avait eu une voiture, je l'aurais vu plusieurs fois déjà.. Mais là il veut pas faire d'effort.. Et il ne m'a pas invité chez lui non plus. De toute façon, avec toutes les conversations que j'ai eu avec lui, ça me donne pas trop envie.. Il cherche à fond à trouver une fille avec qui s'amuser.. Je lui ai répété mainte fois que j'avais besoin d'être 100% à l'aise avec lui avant de m'embarquer (dans ses fantasmes de trip de gang).. Mais ça, il a pas l'air de le comprendre. Il dit que c'est juste du sexe, pour s'amuser... Je suis bien d'accord.. Viens chez moi alors, on va s'amuser.

Peu importe.. Il m'a encore texté aujourd'hui pour savoir si je voulais de la compagnie ce soir. Il m'étonne trop lui. Quand c'était moi qui lui jasait pour le voir il voulait rien savoir.. Et là c'est le contraire. Il ne fout rien de ses fins de semaine on dirait.. Je trouve ça louche qu'il ne fasse rien un vendredi ou un samedi soir.. Il a pas d'amis? Bon c'est chien.. Je le juge.. C'est moi qui n'arrive pas à rester seule chez moi un soir de weekend.. Mais ça c'est mon problème!

Je suis arrivée chez moi vers midi aujourd'hui. Il faisait un temps magnifique alors j'en ai profité pour aller courir dehors. Je ne réfléchie pas trop pendant ce temps là, sinon à ma respiration et mon trajet, mais des fois j'ai des flash. Je m'imagine rencontrer un mec qui promène son chien et qui décide de courir avec moi parce qu'il me trouve cute. Bon, mon look joggeuse c'est pas le meilleur, mais je suis certaine que j'ai un cul d'enfer dans mes leggings noirs! Ça pourrait en faire se retourner plus d'un..

Donc à mon retour, je me suis mise à l'ordinateur avec l'intention de travailler.. Mais j'ai pas travaillé du tout. J'ai reçu dans mes courriels un message de mon site de rencontre préféré avec une vidéo d'une femme qui se faisait baiser dans une voiture.. Intéressant. Ça m'a donné le goût d'aller voir ce qui se passait du côté des vidéos xxx.. Il y avait cette fille qui fait des pipes de la mort (paraît-il!) .. On m'avait donné son nom alors je suis allée voir des vidéos d'elle.. Pas mal, pas mal! Je prends des trucs, je suis toujours ouverte à peaufiner ma technique.. Une autre vidéo la montrait en train de se faire baiser le cul par un mec avec une queue méga grosse pendant qu'elle en suçait un autre...

Fuck ça m'a excité.. J'étais en train de penser à mon vibrateur dans sa boite.. Que je pourrais me l'enfiler dans la chatte et peut-être mettre mon gode dans mon cul.. Mais évidemment, c'était pas de ça que j'avais envie, mais plutôt d'un mec. J'ai pris un guess et j'ai écris un courriel à mon bel italien. Par chance, il possède un blackberry et reçois ses messages instantanément. Je lui ai demandé s'il avait pas trente minutes de libre cet après-midi.. Deux minutes plus tard il me répondait qu'il pouvait être là vers 14h30. Yesss! Je suis allée prendre une douche question d'enlever toute cette sueur sur moi.. J'ai pas pu m'empêcher de laisser couler le puissant jet sur ma chatte, ça m'a fait jouir...

Il était sur le point de faire une sieste mais n'a pas pu résister à l'envie de venir me voir, pour faire une « activité beaucoup plus plaisante que la sieste » selon lui.. J'espère bien!

Mmm... Je l'adore mon italien. Ça faisait trop longtemps que je ne l'avais pas vu! D'ailleurs, avec mon récent ménage de mecs, il ne m'en restait plus beaucoup.. Mais lui, mmm.. C'est une valeur sure! Il est vraiment mignon, beau corps, belle queue, cochon à souhait, sympathique, attentionné, intéressant, interessé.. Quand il me parle, il plisse les yeux et ça lui fait des plis sur les côtés des yeux, ça me fait totalement craquer.. Il ressemble trop à un mix de Robert De Niro de Sean Penn en plus, je fond total devant sa gueule de champion. Son seul défaut c'est de ne pas vouloir s'engager mais bon.. Disons que sa vie est plus complexe que la mienne et que je sais pas si j'aurais envie de m'incruster là-dedans. De toute façon, je l'adore et il m'adore aussi, c'est déjà ça!

Il est arrivé à l'heure, comme j'adore. J'avais revêtu un jeans et une camisole sans rien dessous. Il souriait en montant les marches, répétant mon nom.. Alex, Alex, qu'est-ce que tu me fait faire... Il avait deux Heineken dans les mains. Dès le pied dans l'appart il s'est mis à m'embrasser sauvagement mmmm.. Le désir transpirait de tous ses pores grrr.. J'ai eu envie de prendre une bouchée de lui.

La porte n'était même pas fermée encore et il continuait de m'embrasser à fond.. J'ai poussé la porte du pied, il a enlevé son manteau, l'a lancé par terre et a glissé ses mains dans mon dos pour les laisser descendre sous mon jeans et mes fesses nues. Je sais qu'il adore mon cul, il arrête pas de me dire que ça parait que je suis sportive car j'ai le cul le plus dur qu'il n'a jamais touché. Si ça lui plait, ça me plait...

Il avait pas envie de prendre son temps. Il m'a enlevé ma camisole, son t-shirt, a baissé ses pantalons, boxer inclus et moi j'ai enlevé mes jeans et on s'est précipités vers la chambre. Je me suis assise sur le bord du lit et lui, debout, a dirigé sa belle queue entre mes lèvres.. J'avais tellement envie de sucer un mec. Les vidéos que j'ai regardé plus tôt m'avaient donné faim. Je lui ai pompé solidement la queue.. Mmmm.. Fuck c'était tellement bon. Il est monté sur le lit et s'est agenouillé. Moi j'étais maintenant sur le dos et il me baisait la gueule sans relâche. C'est dingue, j'avais de la difficulté à respirer, sa queue buttait au fond de ma gorge.. Et j'aimais ça! Pendant qu'il s'activait je me demandais ce qui m'excite là-dedans.. Au fond ça ne s'explique pas je crois. Mais cette sensation d'être prise au piège, d'avoir le souffle coupé et d'être à sa merci, pendant qu'il me tient par la tête et bouge son bassin.. Ça me fait tripper un max.

En même temps, il a appuyé son majeur sur mon clitoris.. Il glissait son doigt de bas en haut, juste assez rapidement, juste assez fort.. Rare sont les mecs qui y vont avec autant de précision, exactement de la façon que j'aime. Ses doigts glissaient de plus en plus bas vers mon anus tendu. J'avais tellement hâte qu'il s'y enfonce.. Il me l'avait dit dans son courriel, combien il avait hâte de me lécher le cul.. Et moi dont!

Je lui ai léché les couilles longuement pendant que lui se masturbait. Ses couilles sont bonnes, pas trop grosses mais pesantes et gouteuses miam. Il adore quand je le fais. Quand j'essaie de me tasser un peu pour arrêter, il m'attrape par la mâchoire et me replace sous lui. Je me laisse faire. J'étais fucking excitée, presque sur le point de jouir avec ses caresses et ses doigts dans tous mes trous.

Je me suis relevée pour lui sucer la queue encore un peu et je lui demandé de me lécher le cul. Je me suis mise dans ma position préférée et je lui ai présenté mon cul en écartant mes fesses de mes mains. Ni une, ni deux, il a posé sa langue sur mon anus rose et s'est mis à le lécher frénétiquement. Il prenait tellement son pied.. Ça s'entendait dans sa respiration, dans ses gémissements. Il me léchait comme un popsicle, c'était vraiment débile la façon qu'il s'y prenait. Il y allait de grand coups de langue, de ma chatte à mon cul, rapidement, s'arrêtant de temps à autre sur mon petit trou pour pouvoir y enfoncer sa langue bien tirée.

J'étais son dessert préféré, sa friandise de choix, sa gourmandise.. On me lèche rarement avec autant d'appétit. On devrait l'envoyer plus souvent deux semaines dans le bois.. Ça excite son homme! Après une bonne quinzaine minutes de léchage intensif, j'avais vraiment envie qu'il me baise. Je l'ai sucé encore un peu pour le rendre très dur, il a mis une capote et s'est couché sur le dos. Je suis montée sur lui et je l'ai fait me pénétrer lentement..

Le meilleur moment de la baise selon moi, peut-être même meilleur que l'orgasme. Ce moment où la queue pénètre ma fente humide, quand elle écarte les parois de ma chatte pour y frayer un chemin mmmmm.. J'aime quand mon amant me regarde dans les yeux à ce moment là, il y a de l'électricité dans l'air.

Une fois par dessus, je sais que je dois me donner au maximum. Depuis que je m'entraine, cette position est beaucoup plus confortable et je peux toffer plus longtemps. Je n'ai qu'a m'appuyer sur mes bras et laisser aller mon bassin de va-et-vient. J'aime aussi appuyer une main sur le torse fort de mon mec et mettre l'autre à la base de son cou, en appuyant juste assez fort. Dans ce temps là, je crois qu'il aime se faire chevaucher comme ça, c'est à son tour de se sentir baisé et c'est à mon tour d'être maitre de la situation.

Je l'ai donc ridé comme ça longuement. La sueur perlait sur mon front et je sentais des gouttes descendre le long de ma colonne vertébrale. J'y allais sans relache, on s'amusait follement tous les deux. Des fois, j'approchais ma bouche de la sienne et nos langues s'entremêlaient dans une cadence frénétique. J'aime être plus près de lui comme ça car mon clitoris frotte contre son pelvis et ça me donne des frissons. Je peux ainsi facilement jouir comme ça.

Je ne sais plus trop ensuite, il est venu sur moi, m'a prise les jambes sur ses épaules, je frottais mon sexe en même temps, je me suis retrouvé à quatre pattes évidemment et c'était à son tour d'y aller à fond. Son pouce était appuyé sur mon anus et je le sentais impatient d'y enfoncer son sexe dur. Je lui ai dit d'y aller car j'en avais vraiment, mais vraiment envie. Toutefois, il devait y aller tranquillement, il y avait un moment qu'on ne m'avait pas sodomisé.

Il est entré un peu trop vite, j'ai beau lui dire d'y aller doucement mais il se met toujours à bouger tout de suite. Je l'ai retenu un peu et il s'est enfoncé bien au fond, tranquillement. J'aime quand le sexe se fraie un chemin dans mon cul jusqu'à y être complètement, ensuite je suis prête à être baisé, comme s'il était dans ma chatte. J'ai attrapé la bouteille de lubrifiant à l'eau et il en a mis abondamment.. Ça glissait mmmmm.. Beaucoup.. Comme j'adore.. Je me suis recroquevillée, les jambes sous moi, les genoux arrivant à ma poitrine, le visage dans les couvertures et il a pu faire ses cavalcades. À force de me masturber et avec la vigueur de ses attaques, j'ai jouis en quelques secondes.

Il s'est retiré, a enlevé le condom et m'a demandé de lui lécher les couilles pendant qu'il s'astiquait la queue. À quelque secondes de la jouissance, il m'a dit d'approcher ma bouche et il a éjaculé profusément sur ma langue.. J'ai goûté avec plaisir son sperme italien..

C'était tellement bon, j'en avais tellement besoin. On a passé au salon pour boire les bières plus vraiment froides. On a discuté. Il est resté plus longtemps que prévu. On était bien les deux nus sur le divan à se toucher de temps en temps. Je l'adore vraiment..

7 commentaires:

The Witch a dit…

Wow ! J'ai comme mouillé en te lisant, trop excitant ! À essayer comme position les genoux sous moi... J'en prends bonne note.

The Witch a dit…

C'est pas marqué deux gars sur ton calendrier ?

Alexandra a dit…

@the witch : Mmmmmmm... Ça fait plaisir à entendre hehehe. Oui c'est écrit deux gars.. Mais j'ai pas eu le temps d'écrire l'autre aventure haha! Et bon.. J'étais occupée ce soir aussi ;)

francois-fabien a dit…

Je sais pas comment vous faites... C'est un véritable mystère... Mais vous êtes l'une des très rares personnes dont je lise les récits "sexuels" avec une véritable volupté... En temps ordinaire cela m'ennuie très vite...
Continuez, hein!... Vous arrêtez pas!...

Alexandra a dit…

@francois-fabien : Eh bien, ça fait très plaisir que tu me dises ça.. Pour l'instant, j'ai pas envie d'arrêter ;)

HeatBlack a dit…

Que signifie le chiffre à gauche de "ABSOLUTELY NO REGRETS." ?

Alexandra a dit…

@heatblack : J'suis pas trop certaine, c'est le numéro de mon blogue je crois! Aucune importance ;)

Enregistrer un commentaire

J'aime beaucoup avoir vos commentaires, questions, conseils ou autres...