10 nov. 2009

On échange?

J'étais chez moi, un mercredi soir. Mon téléphone sonne, je regarde qui c'est. Étonnant, une ancienne connaissance! Je peux pas dire une amie parce qu'en fait c'est l'ex de mon ex. Drôle de dynamique.. Mais j'étais amie avec sa sœur et depuis que je ne suis plus avec lui (très longtemps), on s'est réconcilié et je me suis rendue compte qu'elle était pas mal cool.

Elle m'avait laissé un message la journée d'avant me disant qu'elle voulait me proposer une sortie indécente! J'étais bien intriguée. En fait, elle m'invitait ce weekend à un club échangiste avec elle et quelques amis.. Ouh là! Je trouvais ça vraiment drôle qu'elle m'invite moi mais elle sait bien comment je suis, d'où l'invitation sans subtilité.

Je lui ai dit que j'allais y penser. En fait, elle y allait avec un gars que je n'aime pas trop. Un ami de mon ex.. Un peu étrange dans sa façon d'être, pas méchant mais bon, trop bizarre à mon goût.


Donc le samedi venu, j'étais avec une bonne copine à moi, Elizabeth. On était allé souper dans un resto indien, chacune avec notre bouteille de rouge dans la poche. C'était un délicieux repas remplis de conversations amusantes, révoltées ou bien xxx, comme d'habitude! Tout ça pour dire que j'avais bien envie qu'elle vienne avec moi à cette soirée. J'y serais bien allée seule pour rejoindre les autres, mais je n'avais pas envie après ce souper qu'on se sépare elle et moi. À ma grande stupéfaction, elle a accepté!

C'était un club dont j'ai oublié le nom, pas loin du Village gay. On est arrivé là vers les onze heures du soir. On a rejoint les autres à la porte et on est monté. On ne savait tellement pas à quoi s'attendre. Je n'avais pas vu mon amie depuis un moment.. Mais ça faisait encore plus longtemps que je n'avais pas revu l'autre, le gars que j'aime moins... Mais quelle allure! Les cheveux long, la barbe fucking longue.. Moustache et tout.. Il avait l'air d'un gourou behh.. Mais bon, quand même gentil avec sa petite voix de mononcle cochon.

On est entré, ça n'a rien couté pour nous les filles. L'ambiance était décontractée. On pouvait même apporter notre alcool ou bien en acheter sur place. Il y avait une matante pas commode qui dansait en se remontant la jupe en cuirette sur le poteau du stage. Il y avait aussi un film xxx projeté sur deux écrans. La place était séparée en deux espaces. D'un côté, c'était........

...

Bon, pause de même pas 40 minutes.. Pendant que j'écrivais ce texte, le sexy ami algérien m'a appelé. Il retournait mon texto de dimanche soir! Il m'a demandé ce que j'étais en train de faire et je lui ai dit que je ne faisais rien, sinon de vider une bouteille de rouge toute seule. Il m'a demandé si ça me tentait.. Si ça me tente? Haha! Fuck oui.. Mais bordel, j'ai mes règles, je peux pas. Il m'a répondu qu'on s'en foutait, qu'on pouvait faire ça autrement. Pensez-vous vraiment que j'ai refusé?

Même pas dix minutes plus tard, il était chez moi, génial la proximité. Ahh.. Je capote, je suis en train d'écrire ce texte et j'ai des effluves de son parfum sur moi, l'odeur de son sexe sur mes mains que je tends sans cesse à mes narines.. Je ressens encore son corps pesant sur le mien.. Et sa queue bien ancrée dans mon cul encore ouvert. Putain que ça fait du bien. J'ai bien beau me plaindre que je suis tannée des mecs qui ne font que passer, mais pendant que ça se produit et après qu'ils soient partis, je suis là, sur le bord de la porte, à les saluer, avec mon sourire habituel, les joues rouges, les cheveux en bataille, le corps dévêtue et je dis à la prochaine. Et dans ce temps là, je me sens bien, malgré tout. Mon corps reposé, la tension relachée, les sens en éveil, la tête dans les nuages...

Il est passé, vite comme l'éclair. Mais on a vraiment bien comblé le temps de notre rencontre, sans trop prendre notre temps. Le deux tiers du temps a servis à me labourer le cul solidement pendant que je poussais des couinements de plaisir. Il m'a embrassé langoureusement comme à son habitude, avec ses lèvres tellement pulpeuses et mouillées. Il a pris le temps de rentrer son doigt enduit de salive deux minutes dans mon cul. Il a aussi eu l'amabilité de mettre énormément de lubrifiant sur mon anus et sur sa queue.. J'adore ça quand ça glisse.. Et pendant qu'il me pénétrait, il crachait entre mes fesses et ça glissait encore plus. J'ai jouis en peu de temps, je flattais mon clitoris visqueux en même temps.

Habituellement, quand j'ai atteins l'orgasme, je ne peux pas trop laisser un mec me baiser le cul.. Ça devient beaucoup trop intense, voir même difficile à subir si on peut dire... Mais heureusement (malheureusement?) pour moi, son sexe n'est pas bien imposant donc de l'avoir par derrière, c'est pas mal mieux que dans la chatte dans le fond, au moins, je le sens très bien (et encore...). Je dois bien écarter mes fesses pour qu'il s'enfonce bien au plus profond de moi mmmmm..

Mais malgré son sexe qui est petit, il y a de l'électricité qui passe entre nous deux, de le sentir près de moi, d'avoir son souffle dans mon cou me rend complètement dingue. J'aime ça car il prend le temps de me coller quand il arrive. Il s'assoit à côté de moi, pose sa tête sur mes seins ou enfouit son nez froid dans mon cou.. Il me caresse les cheveux.. Il est affectueux et moi ça me fait tellement du bien, à lui aussi j'imagine. Et quand un garçon est gentil comme ça, ça me donne encore plus le goût de me laisser aller et de lui en mettre plein la vue.

Je l'ai sucé avec passion, je lui ai dévoré son sexe que j'ai englouti dans ma gorge, je l'ai léché partout, j'ai léché ses seins comme il aime si bien. Debout, je n'ai même pas besoin de me pencher, ça arrive juste à la bonne hauteur, pratique. J'adore voir sa queue dressée juste pour moi.

Il m'a bien baisé, ça lui a fait du bien et à moi aussi, on s'est rendu un bon service. Il part tôt et ne reste pas longtemps car il se lève à 5h du mat. Je lui ai demandé de rester plus longtemps la prochaine fois, il m'a promis que oui. J'aime bien baiser au moins deux fois!

....

Donc je racontais l'histoire du club échangiste. Alors la place était pas mal, une ambiance feutrée, la pièce séparée par de grand et haut rideaux rouges en velour. C'était presque pseudo-classe je pourrais dire!

On s'est pris un drink et on s'est assise, Elisabeth et moi, sur le divan. Il y avait beaucoup d'hommes dans les alentours.. Mais pas trop où nous étions. Si de notre côté c'était plutôt normal et tranquille, de l'autre côté, ça valait le coup d'aller voir!

J'ai proposé à mon amie d'aller y faire un tour. Dès notre approche des rideaux, on entendait des voix, des cris de jouissance. Il faisait assez noir mais quelques spot bien placées éclairaient la place. À droite et à gauche, il y avait de grand lits surmontés du sol. Sur chacun d'eux, une femme, entourée d'hommes. Mais de vraiment beaucoup d'hommes! J'en revenais pas de la quantité. Certains ne faisaient que regarder, d'autres avaient la main dans les culottes, d'autres avaient baissé leur pantalon et se masturbaient, d'autres étaient très près du lit et quelques uns étaient sur le lit avec la femme en plein action.

C'était une vision iréelle. Comme dans les films! La femme de droite se faisait baiser intensément par un homme pas très ragoûtant, elle non plus d'ailleurs, les autres la touchaient partout et un lui avait mis sa queue dans la bouche. Elle n'avait pas l'air de se plaindre! De l'autre côté c'était le même manège, mais avec encore plus d'hommes sur le lit, donc plus de mains sur elle. On est resté là un moment, à regarder du coin de l'œil se qui se passait... Je ne savais pas si je trouvais ça excitant ou pas, mais je trouvais ça cool d'être là et d'assister à la scène.

Un peu plus loin dans la pièce, il y avait une chaise à massage et un autre lit par terre.. Où je me retrouvai plus tard. Avant, on est retourné nous assoir et on a discuté un bout de temps. Souvent, des hommes passaient au loin en nous lançant des regards qui voulaient tout dire.. Nous on regardait ailleurs. Faut dire que les hommes qui étaient là n'étais pas particulièrement attirants. C'était des hommes plus âgés que moi, disons dans la quarantaine avancée et plus. Il n'y en avait que deux (plus jeune) qui étaient pas pire, sans plus.

Mon amie a décidé de partir vers 2h du matin. Moi je n'avais pas trop envie de m'en aller.. Mais je n'avais même pas l 'intention de participer à cette partouze.. Je me suis pourtant vite laissée allée par la vague.

L'ami de mon ami, le gourou comme je pourrais l'appeler, s'est ramassé à côté de moi pendant que je zieutais les gens en train de jouir. À un moment, il s'est placé derrière moi et a posé ses mains sur mes épaules pour me masser. Ahhh.. Quelle technique bidon! Je l'ai quand même laissé faire. Ses mains ont ensuite descendues vers mes seins et mes hanches.. Il m'a alors retournée pour m'embrasser. C'était étrange avec sa grosse barbe mais j'étais vraiment dans le mood pour ça après deux heures à regarder ces gens s'activer...

Il m'a pris par la main et on est allé sur la chaise de massage. Il m'a enlevé mon chandail et s'est mis à me masser.. J'étais à plat ventre sur la table alors je ne voyais pas vraiment autour de moi. Il a dégraffé mon soutien-gorge et a baisé mes pantalons. Je sentais plusieurs yeux sur moi.. Mais j'avais déjà enlevé mes lunettes alors je ne pouvais pas du tout voir. Après ses caresses impatientes, je me suis assise pour l'embrasser. J'étais sur le bord de la table, les jambes écartées et il était debout entre celle-ci. Je savais quel plusieurs hommes autour nous regardait et ça m'excitait à fond.

Je suis très confiante du corps que j'ai et je ne suis pas très pudique.. Aussi, j'avoue que la compétition avec les autres femmes n'étaient pas très forte..  Je ne sais plus comment mais on s'est ramassé sur le matelas qui était par terre. Lui sur moi, moi dessous. On s'embrassait encore, ses mains parcouraient mon corps et ses doigts pénétraient ma chatte humide. J'étais pas mal dans ma bulle, ayant presque oublié où j'étais... Tout à coup, j'ai senti des mouvements sur le matelas, ne venant ni de moi, ni de mon ami. Trois ou quatre hommes étaient en train de s'avancer tranquillement.. Tels des pumas chassant leur proie.. C'était étrange de me sentir entourée comme ça.

J'ai senti de nouvelles mains sur mon corps, qui me caressaient.. Une langue.. Une main plus rugueuse.. Une main plus moite... Je me faisais toucher de partout, c'était amusant. Mon ami a essayé de m'enfiler pour leur montrer que c'était lui qui avait le contrôle.. Mais à mon grand désespoir, il n'arrivait même pas à bander! Pas évident j'imagine comme situation...

Pour ma part j'avais bien envie.. Je me suis ramassée par dessus lui à lui faire une bonne pipe.. J'étais à quatre patte et un mec a décidé qu'il se plaçait derrière moi pour me doigté la chatte. Il a ensuite attrapé une capote et a voulu me pénétrer.. Putain, lui non plus n'était pas dur.. il mettait de la salive, et encore, et encore, et encore...! Comme si ça allait l'aider vraiment. Ça a finit par me gosser solide et je lui ai dit de se pousser de là s'il n'arrivait pas. De toute façon, je n'avais même pas vu sa gueule. Et je préférais ça comme ça.

Il y avait un des gars cute de la place qui était autour, je lui ai fait signe de s'approcher. J'avais envie de lui prendre sa belle grosse queue dans ma bouche. Je l'ai sucé avec beaucoup d'entrain et il a éjaculé dans ma bouche après peu de temps... J'ai tout recraché sur le drap.. Faut pas pousser quand même.

J'ai ensuite sucé l'ami de mon ami, vraiment pas à mon goût, mais je m'en foutais.. J'étais dans un état peu explicable.. Je me foutais bien de qui me touchait, en fait, j'essayais de ne pas trop regarder et plutôt de me concentrer sur les sensations.. Les mains étaient agréables, les visions de sexe se faisant masturber par leur propriétaire stimulantes. L'autre mec cute est alors arrivé dans le décor et je lui ai dit, c'est toi qui me baise. Il avait l'air content et il s'est exécuté avec brio! Sans arrêt, il m'a limé la chatte avec vigeur et endurance... Mmmm... Je ne sais plus si j'ai jouis, je ne crois pas. Mais j'ai vraiment eu du bon temps.

C'était bien car mon ami s'occupait de moi à fond, verre d'eau, kleenex, serviette.. Il checkait les gars qui voulaient me prendre, à voir s'ils avaient une capote où s'il me faisaient mal.. Pour ça, je n'avais rien à redire. Même le patron de la place est passé faire son tour pour savoir si tout allait bien. Je lui ai souris et remercié de sa gentillesse.

Plus tard, mon amie qui m'avait invitée, que j'avais perdue de vue depuis bien longtemps, est passée dans le coin sombre de la salle où on était. J'étais à ce moment là, complètement nue, à quatre pattes sur le lit.. Elle a déplacée le rideau et est restée là un moment à regarder. Quand je me suis aperçue qu'elle était là, je l'ai regardée à mon tour. Elle m'a souhaiter une bonne fin de soirée et est venue me faire la bise, bien naturellement. Ça m'a bien fait marrer! Le lendemain au téléphone, elle m'a dit que j'avais vraiment un beau corps, j'ai pris le compliment.

Donc voilà, pleins d'hommes m'ont touchés, plusieurs dont j'ai préféré oublier le visage, ou ne pas le regarder. Certains ont jouis sur mon corps... J'ai trouvé l'expérience vraiment amusante et j'aimerais bien recommencer. Toutefois, je suis bien capricieuse côté mec et j'ai pas trop envie de me faire baiser par n'importe qui.. Quoiqu'après l'avoir vécu, je me rend bien compte que sur le fait, ça ne me dérangeait pas et que je me laissais aller avec toutes ces queues qui n'avaient envie que de moi mmmm...

Nous sommes partis le gourou et moi vers 5h du matin.. On est allé chez moi, on a dormi et le lendemain matin, il a réussi à bander! Mais ça, c'est une autre histoire hehehe...

8 commentaires:

The Witch a dit…

Bien voilà, madame est satisfaite ! Ton mois peut enfin commencer !

francois-fabien a dit…

Il y a pas à dire, quand on a commencé à lire l'un de vos textes on est OBLIGE d'aller jusqu'au bout. Cela tient, je crois, au plaisir manifeste que vous prenez à revivre, à petits coups de mots gourmands, les situations dans lesquelles vous vous êtes trouvée... Un vrai bonheur pour le lecteur...

Anonyme a dit…

hum !! à la lecture de ce texte ton blog va devenir un de mes préférés...

élizabeth a dit…

Ah ! Je me rappellerai toujours de cette soirée ! Moi aussi, ça m'avait excitée. Sauf que je suis plus pudique que toi, ma chère Alex. Alors, plutôt que de plonger dans la mêlée, j'ai décidé d'aller discrètement me satisfaire avec mon amant du moment...

Et félicitations pour ta première baise du mois !

Alexandra a dit…

@the witch : Yesss!!

@francois-fabien : Merci c'est gentil.. C'est vrai que je prends un malin plaisir à revivre dans mes têtes ces sensations mmm...

@anonyme : Cool ;)

@Élizabeth : Hahha.. Merci! J'étais bien contente que tu m'aies accompagné ;)

Greg a dit…

Superbe histoire, bien écrite, excitante juste comme il faut... J'ai connu une soirée qui a ressemblé à celle là :) Tu décris très bien la sensation d'oubli qui gagne petit à petit à force de baigner dans cet univers de jouissance et luxure... Au début on se dis mais non, j'aime bien regarder mais c'est pas pour moi! Et puis... petit à petit...

HeatBlack a dit…

A chaque fois que je lis cette histoire, je me demande si elle vraiment vraie ?

Alexandra a dit…

@heatblack : Tu serais bien surpris hehe :)

Enregistrer un commentaire

J'aime beaucoup avoir vos commentaires, questions, conseils ou autres...