28 nov. 2009

Piquette et popcorn.

Un vendredi soir, rien de planifié. Bien sur, avec l'idée de me trouver un p'tit mec pour la soirée. J'suis pas trop du genre à n'avoir rien à mon calendrier un vendredi.. Mais bon, me lever tôt samedi matin, faire mon ménage, aller à l'épicerie pour préparer le souper, me frotter la chatte par-ci par-là, répondre à mes courriels cochons, donner à manger à mes poissons et écouter la radio, ça me semblait être une bonne idée.

En sortant du boulot hier, je voulais aller magasiner un peu et aller louer un ou deux films. Mais une fois dans l'autobus, il y a Spikie qui m'a envoyé un texto, me demandant ce que je faisais ce soir. Je lui ai dit que je n'avais rien de prévu sinon d'écouter des films, manger du popcorn et... sexe? Il m'a demandé à quelle heure il pouvait arriver. 21h. Parfait. Une soirée de bookée.


Je suis quand même allé m'acheter quelques trucs... Un parfum, lequel j'adore, mais que je ne portais plus vraiment, sauf pour des occasions choisies.. Il n'en restait tellement plus que je voulais pas le gaspiller. Donc j'avais ma nouvelle bouteille de parfum, accompagné d'un lait de la même odeur.. On m'a toujours dit qu'il m'allait très bien alors je me suis fait ce cadeau!

J'ai texté à nouveau Spikie pour lui demander d'apporter une bouteille de vin. J'avais envie de rouge. Aussi, je suis allé magasiner pour des culottes, des strings plutôt, car je n'aime pas la sensation des culottes sur mon cul.. Je préfère avec une mince ligne de tissus qui me passe entre les fesses.. Alors j'en ai essayé plusieurs et j'ai aussi regardé ce qu'il y avait côté soutien-gorge... Je vous jure, pas facile de chausser du 36DD.. Putain, le choix, il y en a pas. Je me suis retrouvé avec deux soutifs identiques pour faire du sport et cinq strings rouges et noires.. C'était mieux que rien, mais j'étais heureuse de mes achats!

Une fois près de chez moi, je l'ai finalement appelé pour lui dire de venir quand il voulait, que je serais prête. Il venait tout juste de faire une sieste question de prendre des forces.. Avant de son arrivé, j'ai passé à la douche et je me suis parfumé de Trésor de Lancôme, et j'ai aussi appliqué le lait dans mon cou et sur mes épaules. Ça a fait son effet, dès son arrivé et son nez dans mon cou, Spikie m'a dit combien je sentais bon.

J'écoutais la télévision pendant que je l'attendais. Je m'étais habillée bien relax, jeans et camisole, foulard au cou et veste par dessus car il faisait un peu froid dans l'appart. J'ai plus rien à lui prouver, il trippe tellement sur mon cas à chaque fois que je suis près de lui, j'adore ça.

Il est donc arrivé à l'heure avec sa bouteille de vin. Il m'a embrassé passionnément dans l'embrasure de la porte, on a ouvert la bouteille, on s'est versé un verre et on s'est installé au salon, pour discuter un peu sur le divan. Il était tout content car il avait apporté un joint.. Mais je lui ai dit qu'on attendrait pour le fumer, car on irait louer un film après notre verre (pas très bon d'ailleurs) ce qu'on fît.

À notre retour, nous savions bien lui et moi que ce n'était pas le film la priorité.. Un autre verre de vin versé, le joint allumé.. Je n'ai pris que deux pofs car ça faisait longtemps que je n'avais pas fumé et je ne voulais pas être trop dans les vapes.. Je voulais profiter pleinement du moment qu'on passerait ensemble. Mais c'est dingue ce que ça me fait le pot. J'aime bien le feeling, mais des fois, ça me fait vraiment trop penser.

Il s'est épris de mes seins, il les a saisi à pleines mains et à pleine bouche.. C'est fou sa façon de me déguster et de me lécher, j'ai l'impression d'être une glace à un parfum rare et dispendieux. J'aime sa façon de me regarder. Il me regarde comme si j'étais précieuse, comme si il était tellement chanceux d'être avec moi, de profiter de moi et de mon corps. Et moi je ris, et je ris encore car je m'amuse, il me fait rire. Il me touche comme un objet de grande valeur, ses mains me frôlant presque, me soulevant un peu tout en douceur.. C'est presque romantique.

C'est certain que quand on est rendu à la pénétration il devient plus violent et ses instincts animals prennent le dessus.. Mais pendant tous les préliminaires, il me traite vraiment comme si j'étais une princesse, ne cessant de répéter oh my god, le contentement d'être là avec moi et la chance qu'il a. Bon, j'ai peut-être l'air d'exagérer mais à le voir aller, c'est vraiment comme ça qu'il agit... Ça ne me déplait pas, mais quelques fois je trouve cela un peu trop intense...

Il léchait à pleine bouche mes seins, les serrant fort entre ses doigts, les faisant se cogner l'un contre l'autre.. Il me prenait par les cuisses et les faisait bouger, faisant ainsi bouger toutes mes rondeurs comme il aime si bien voir. Il m'a demandé de me retourner.. Je l'ai regardé avec mon air de «tu es vraiment un vilain garçon» .. Et je me suis exécutée. Il était a genoux sur le sol et moi sur le divan, à genoux et les bras accotés sur le dossier.

Il a approché sa bouche de mes fesses et je sentais son souffle chaud sur mon anus... Et ensuite sa langue froide.. Il m'a lécher le cul avec délicatesse, c'était bon. Plus ça allait, plus il jouait de sa langue avec vigueur.. Me léchant de ma chatte à mon cul, son nez s'enfonçant dans toute mon intimité. Il s'est retrouvé sur les lèvres de mon sexe, à le gouter tranquillement.. C'était comme avoir une sangsue entre les jambes, ses lèvres étant si douces, le tout s'harmonisant, lui collé sur moi et ma mouille qui lui coulait sur le menton.

Il a continué à me manger longuement.. Je me caressais le clito pour accentuer le plaisir.. Le pot me faisait un peu trop penser encore, j'aimais tellement ce qu'il me faisait, et je pensais à ce putain de blogue, à la façon dont j'allais décrire ses gestes et mes sensations.. Des fois, je me dis que c'est trop chiant tout ça, qu'avant je n'avais pas ce problème là.. Mais bon, j'ai toujours raconté mes histoires à tout le monde alors ce n'est pas si différent, mais maintenant je cherche mes mots.. De toute façon, je ne me rappelle jamais vraiment ce que je voulais écrire sur le moment même.. J'aimerais bien me faire baiser et d'écrire ce qui se passe «live»...

Malgré tout, une fois que je suis vraiment excitée et dans le beat, je ne pense plus à rien sinon à mon excitation montante et à mes gestes. Je me suis placé entre ses jambes pour me frotter le visage contre son sexe. Sa queue, plus que considérable, était bandée bien dure et comme à son habitude, courbée vers moi. Comme un cobra qui me regarde directement dans les yeux.. Mais mis à part cette courbe prononcée, elle est belle, rose et très inspirante...

Sans utiliser mes mains, je me suis passée dans le visage, sur mes joues, sur mes lèvres, dans mon front. Je n'avais maintenant qu'une envie, le prendre dans ma bouche.. J'ai humectée mes lèvres et j'ai ouvert bien grand, pour le prendre complètement.. Sa verge rentrait progressivement dans ma bouche, dans ma gorge.. Il aime que je le prenne le plus possible, jusqu'à ne plus pouvoir respirer, à en avoir les yeux pleins d'eau, à m'étouffer. Je l'ai sucé avec beaucoup de plaisir, me régalant de son sexe, de son gland gonflé. Après cette bonne séance de pipe, je voulais qu'il me pénètre.

J'ai passé dans la chambre et suis revenue avec un condom et la bouteille de lubrifiant. Mais avant de lui laisser la place dans ma chatte, j'ai arrosé mes seins de quelques goutes de lub.. Je les ai empoigné et ai placé sa queue toujours dure entre les deux. Il avait les yeux ronds et gémissait à fond. Je bougeais de haut en bas.. Je me demande s'il préfère être entre mes seins que dans ma chatte... C'est bon, oh fuck être entre tes seins c'est tellement bon qu'il me disait.. Oui en effet.

Il a enfilé la capote et je me suis assise sur lui, de dos, lui présentant mon cul. J'ai descendu mes fesses, m'asseyant presque et j'ai senti son gros gland à l'entrée de ma vente très humide. J'ai descendu encore plus et je ressentais très bien sa verge qui m'écartelait, de plus en plus, à mon rythme, à mon plaisir. J'y suis allé de plus en plus vite, mais je ne pouvais y aller complètement car ça me faisait mal. J'y suis donc allé progressivement.. On dirait qu'il le ressentait et me laissait aller.. Mais après un moment, j'avais déjà les cuisses en compote alors je me suis agenouillée sur le divan et présenté mon derrière.

Il n'a pas pris trop de temps à comprendre que j'avais envie que ce soit lui qui ride la situation. Encore une fois, j'avais l'impression qu'il ressentait mes sensations.. Il n'y allait pas complètement, petit à petit, jusqu'à ce que ce soit moi qui en veuille plus, poussant sur mes bras pour qu'il me pénètre plus loin, plus fort. C'est rapidement devenu une putain de baise, son sexe chatouillant à chaque coup mon point g. Il s'est assis sur ses jambes sur le divan et moi je suis resté dans ma position, pliant encore un peu plus les genoux, et il m'a baisé comme ça. C'était totalement malade comme ça car je le sentais encore mieux, et il pouvait bouger un peu mais c'était surtout moi qui donnait le mouvement de va-et-vient. Quand il m'agrippait par les hanches, les mains un peu glissante à cause du lubrifiant, c'était encore mieux, car il pouvait me rapprocher de lui à chacun de mes coups. J'ai caressé mon clito en même temps, je me sentais comme une petite chienne dans cette position, une petite chienne qui se fait carrément agresser par un chien qui la prend au piège, mais elle adore ce qu'il lui fait. J'ai eu un orgasme dément et j'ai crié fort toute cette émotion qui me passait dedans.

J'ai l'espace d'une fraction de seconde pensé aux voisins qui devaient m'entendre couiner et jouir comme ça.. Mais j'en ai rien à foutre. C'est pas comme si je faisais ça tout le temps... Du moins, pas tous les jours hehe..

J'ai remis du lubrifiant sur ma chatte et il a continué à me pistonner. J'avais du mal tellement j'étais dans les vapes et je resserais autour de sa queue les muscles de mon vagin.. Il était sur le point de jouir et m'a dit qu'il voulait le faire dans mon visage. Je me suis mise sur le dos et j'ai ouvert la langue. Le salaud, il veut toujours jouir dans mes yeux mais moi j'aime pas trop.. Une chance que j'ai des lunettes. J'ai même pas eu le temps de me tasser qu'il a éjaculé à gros jet partout sur mon visage, et je me suis dit fuck it, j'ai ouvert la bouche pour le gouter et j'ai reçu quelques gouttes de son sperme chaud.

Sa semence partout sur mon visage, il y en avait tellement que ça me chatouillait la face car ça coulait. Je me suis dirigée vers la salle de bain et je me suis vue dans le miroir. Je ne suis pas convaincue que j'aime me voir «spermée» comme ça.. Mais bon, il faudrait que je prenne une photo de ça un jour, ça pourrait pogner pas mal sur les sites de rencontres...

On s'est couché dans mon lit après pour écouter le film. On ne l'a même pas terminé car on était fatiguée. J'aurais voulu qu'il dorme avec moi mais il ne pouvait pas. Dommage, j'avais tellement envie de dormir coller.. Encore un autre qui s'en va.

8 commentaires:

HeatBlack a dit…

Et pourquoi il reste jamais dormir ? Ca correspond à quoi en France le 36D ?

Alexandra a dit…

@Heatblack... Eh bien je sais pas moi pourquoi ils ne restent pas à dormir! J'aimerais tellement me réveiller avec une queue bandée collée entre mes fesses hummm... Et 36DD c'est 95E en france..

L.Effrontée a dit…

Hummm eh bien... à 6h18 du mat, ton texte fait un effet monstre et ... je suis bien réveillée :)!
Je te souhaite de trouver la "queue bandée" qui restera dormir pour avoir le loisir de te réveiller tout en sensualité ! C'est clair que cela peut-être très sympa aussi le matin ;p
(je constate que par chez toi aussi c'est galère de trouver de quoi orner les poitrines généreuses !)
Ravie de te découvrir!

HeatBlack a dit…

ou dans les fesses ! 95E ah oui quand même ! ;)

Anonyme a dit…

je resterai avec toi jusquau petit matin ma belle avec ma bite entre tais fesse

Angelsouris a dit…

Toujours aussi nerveux ce Spikie ;)

Et pour l'éjac faciale on a été sur le même longueur d'onde toutes les deux ce week-end ... enfin plutôt les mecs qui nous ont baisé...

Mais à quand un p'tit mec mignon qui resterait avec toi le matin? T'en veux pas ou pas envie de tomber dans la routine du petit déj à deux, en remplaçant la biscotte pour tartiner ta confiture sur le sexe bien bandé d'un mec ?... Désolé ma choute je m'égare ce soir!!

The Witch a dit…

J'étais déjà en manque...te lire me prend droit au cul, heu au coeur je veux dire...

Alexandra a dit…

@L'Effronté : Merci ;) Je suis vraiment une femme du matin.. Et le matin, les sensations sont totalement décuplées mmm.. Ça ne m'arrive pas assez souvent!

@heatblack : Sur, entre, dedans.. Ça me plaît tout!

@anonyme : Eh bien merci c'est très gentil.

@angelsouris : Vilaine fille :P Non c'est pas que j'en veux pas! En plus, j'adore cuisiner et je fais une omelettes aux patates douces vraiment géniale.. Et personne pour en profiter pffff..! Je continue de croiser les doigts pour en trouver un :)

Enregistrer un commentaire

J'aime beaucoup avoir vos commentaires, questions, conseils ou autres...