17 déc. 2009

Sodomie en bonne et due forme.

On est vraiment des petits lapins.. Fuck j'ai pas baisé comme ça depuis des années! Wow je me plains pas, c'est tellement de ça dont j'avais envie.

Pas compliqué la vie : une bouteille de vin, un bon souper dans un resto italien, un beau garçon avec une mâchoire sexy qui me fait totalement craquer, un retour à l'appart, une main entre mes jambes et voilà, le party est pogné!

Je l'adore trop ce mec. On discutait de tout pendant le souper. On parle de tout ce qu'on veut, c'est pas gênant, il est ouvert, c'est facile jaser avec lui.. Pendant la journée il m'avait dit qu'il devenait un peu plus brute quand il buvait du vin.. Je lui ai proposé d'apporter deux bouteilles alors..!

Après la première, on était quand même pas mal avancé, et je lui ai demandé s'il avait encore envie d'être brute avec moi.. Et oui ça lui tentait beaucoup.. Mais il ne savait pas trop comment prendre ça.. On se connaît à peine encore, même si les deux dernières semaines ont été intense, il ne connaît pas encore mes limites..

Et moi je l'ai rassuré, je lui ai dit que j'aimais ça brutal, voir presque violent.. Que j'aimais le sexe passionné, doux et tendre comme il me le fait, mais que j'aime aussi me faire prendre à quatre pattes les cheveux tirés et me faire traiter de salope. Un sourire encore plus grand est apparu sur son visage me rassurant quant à ce que je venais de dire. Je veux pas le brusquer non plus.. Tous les mecs n'aiment pas ça de cette façon.. Enfin, plusieurs oui ça je le sais, et moi aussi d'ailleurs.

On est revenu chez moi et on a monté rapidement les marches jusqu'à mon appart.. Il me pinçait les cuisses et passait sa main entre mes jambes.. On a commencé à enlever nos manteaux dans les marches et j'ai eu du mal à débarrer la porte car il me léchait le lobe d'oreille et mes genoux ne me retenaient plus.

Une fois la porte fermée, Il s'est abattu sur mes lèvres pour m'embrasser mmm... Il me disait alors comme ça tu veux que je m'occupe de ton petit cul? Et moi je ronronnais et je disais oui, oui j'en ai tellement envie. On s'est retrouvés assis les deux sur le lits en se bouffant littéralement et il me déshabillait en même temps. Ses mains pressaient mes seins trop lourds et il croquait mes tétons bien fort, car il sait que j'aime ça comme ça.

Il s'est étendu sur le dos et à ma grande surprise, il a sorti sa queue de ses boxer et il a appuyé sur ma tête pour me la foutre dans la bouche. Ah le vilain.. Il se décoince maintenant que je lui ai dit que j'aimais ça ruff.. Et ça me plaît.. J'adore me faire rider .. Je crois qu'on va tellement bien s'entendre, on aime les mêmes choses, il est prêt à tout essayer, moi aussi, il s'accorde à moi et on ne fait qu'un dans un lit..

Je l'ai sucé avidement, le prenant entièrement dans ma bouche, pressant son gland dans le fond de ma gorge, me faisant presque avoir mal au coeur. Je le regardais tripper, mes mains parcouraient son torse poilu, je pourrais le flatter pendant des heures. Je le pompais solidement, aspirant avec force quand j'en étais à son gland, faisant un pop quand il sortait de ma bouche. Je bavais tellement et on entendait ma salive contre son sexe, des sons de succion mouillés qui m'excitaient pas mal.

Encore une fois je pouvais sentir ma fente mouillée, refroidie par l'air ambiant. Je me suis déplacée vers sa gueule pour qu'il me lèche un peu pendant que je continuais à lui dévorer les couilles. Il a soufflé sur ma chatte et ça m'a fait sursauté, la fraîcheur de son souffle accompagné de la chaleur du bout de sa langue.

J'avais envie de le faire planer, de lui prouver que je ferais beaucoup pour lui. J'ai sorti la bouteille de lubrifiant au silicone et en ai mis dans ma main. Il se demandait ce que j'allais faire mais j'allais lui offrir la crossette de sa vie. J'ai commencé à le caresser doucement, commençant par ces belles couilles chaudes.. Tranquillement, les prenant juste assez serrées dans ma main, remontant vers sa queue et tout glissait si bien. Mais le meilleur là-dedans, c'est quand j'ai impliqué ma deuxième main.

Je sais pas pour lui, mais j'ai l'impression que ça doit être malade d'avoir deux mains sur la queue et ses couilles. J'ai repris du lub et j'en ai mis abondamment dans mes mains et les ai frotté ensemble pour réchauffer le tout. S'en est suivi ensuite de douces et tendres caresses, plus fortes à certains endroits, lentement à d'autres.. J'avais une main qui s'occupait de sa poche et l'autre qui masturbait sa queue bien bandée. C'était presque une danse qu'effectuaient mes mains.. C'était fucking sensuel.. Il avait les yeux fermés, profitant pleinement de mes gestes et moi je regardais ce que je faisais, captivée.

Il s'est relevé pour s'asseoir et regardait avec moi ce massage érotique et il ma dit wow c'est tellement beau à voir.. Ça glissait toujours rendant le tout très agréable. À certains moment je laissais un baiser sur le bout de son gland et je continuais ensuite mes attouchements.

Après l'avoir excité ainsi, il m'a embrassé passionnément et m'a poussé sur le matelas, sur le ventre. Mon cul bombé était à la hauteur de ses yeux et je pouvais ressentir ses yeux sur moi. Ses mains ont vite atteins mes fesses pour se faufiler sans gêne entre celle-ci. Il me flattait à son tour, partant de ma chatte pour se retrouver à mon anus. C'était doux et tendre et putain j'avais trop envie qu'il s'enfonce en moi.. Pendant que j'espérais, il l'a fait, un peu de lubrifiant sur son index, dans mon petit trou bien serré.

Ah j'y prenais vraiment plaisir, il ressortait lentement pour y retourner plus fort.. Il m'a joué après pendant un bon moment et j'ai pu atteindre mon clitoris avec ma main, bien prise entre le lit et mon corps.. J'étais atrocement mouillé, ça glissait presque trop..! Je pesais plus fort pour avoir plus de sensation. Il m'a dit donne moi une capote que je t'enfile petite cochonne. J'ai étiré la main vers ma boite à jouets et lui en ai donné une avec plaisir.

La bouteille de lubrifiant trainait près de nous et il m'a badigeonné la craque avec. J'étais encore sur le ventre, les jambes fermées et il s'est inséré en moi comme ça.. J'aime tellement la sensation de ne pas pouvoir bouger, d'être à son service.. Oufff j'y pense là et fuck j'ai la chatte qui m'élance encore.

Il m'a bien baisé le cul, il a bien tiré mes cheveux.. Et j'ai tellement aimé quand, ma crinière entre ses doigts, il m'a attrapé sous le menton de son autre main pour faire pencher encore plus ma tête vers l'arrière. Je me sentais totalement possédée et juste la position me donnait le goût de jouir! Je couinais à chacun de ses assauts, ressentant avec ardeur sa queue dans mon cul.. Et je me disais ah putain sa queue est dans mon cul, oui mon mec me baise l'anus et il y va pas de main morte, fuck j'aime trop me faire défoncer comme ça et il aime aussi.. Je me disais ça en même temps et ça m'excitait encore plus. Je lui ai dit d'aller plus fort car sinon je ne pourrais pas venir. Je frottais furieusement ma petite chatte inondée et je lui ai dit que j'allais jouir... Et j'ai jouis tellement fort et il continuait à me pistonner!

Il n'a pas arrêté de me rentrer dedans mais quand j'ai eu un orgasme, ça devient difficile de tenir la cadence pour moi, ça devient beaucoup trop intense.. Alors je l'ai laissé faire encore un peu mais j'ai dû lui dire d'arrêter car mon petit cul en avait assez. Il avait bu et avait du mal à éjaculer et même moi j'avais eu du mal à jouir. Il s'est retiré et s'est serré tout contre moi me prenant en cuillère.. J'étais tellement bien et on ronronnait les deux ensemble.

Une fois les esprits repris, on s'est placé un en face de l'autre, la tête sur l'oreiller.. On était heureux et bien détendu. Et c'est là qu'il m'a avoué qu'il aimait beaucoup qu'on fasse des cercles d'un doigt autour de son anus.. Humm.. Je n'ose jamais trop aller dans ce coin là au début car certains mecs n'aiment pas.. Mais là il m'ouvrait la porte et je lui ai demandé s'il aimait qu'on y mette la langue aussi.. Il n'a jamais essayé, non plus d'y avoir un doigt.. J'ai pris ça en note. J'ai hâte à ce soir. Découverte de nouvelles sensations. Miam!

4 commentaires:

97point23 a dit…

« Je sais pas pour lui, mais j'ai l'impression que ça doit être malade d'avoir deux mains sur la queue et ses couilles. »

Je te le confirme ;)

23

Alexandra a dit…

@23 : Yess!! Putain j'voudrais trop avoir une queue juste un jour pour connaître la sensation :)

Mâle Commode a dit…

J'aimerais bien être le jouet de cette femme fauve qu'on appelle la vilaine Alexandra... (je fais allusion à ma dernière toune) :D

Anonyme a dit…

Grrrr !!! Bien exitant... j'adore

Enregistrer un commentaire

J'aime beaucoup avoir vos commentaires, questions, conseils ou autres...