12 janv. 2010

J'aurais dû...

... passer mon tour. Ah putain d'alcool! Ce que ça nous fait faire.. Ça m’a brouillé la vue, ça m'a chauffé pas mal, ça m'a fait danser comme une folle et j'ai ramené un mec avec moi. En fait, je suis plutôt allée chez lui... À bien y repenser, je l'aurais croisé dans la rue celui là et je ne me serais pas retourné sur son passage. Mais comme je dis, les litres de bières ingurgités et ma libido, ma putain de libido qui ne me laisse aucune chance, j'en fais des conneries.

Tout se passait plutôt bien pourtant.. Vendredi soir, un souper avec Elizabeth, sa sœur et deux autres amies, beaucoup de vin, de la bonne bouffe et l'esprit à la fête. On en a parlé de mec, c'est incroyable! Et de sexe et de sexe et encore de sexe. Bien évidemment, c'est moi qui me fait aller la gueule sans cesse à raconter mes histoires des fois croustillantes, d'autres fois décevantes.. Et mes amie qui me racontent les leur, et ça me fait plaisir de savoir comment les mecs agissent avec elles, à savoir que ce n'est pas juste moi qui tombe sur des petits cons de temps en temps, ou bien qui se pogne des gars bien intrépides à vouloir leur la foutre au cul le premier soir...

Ça apparemment, il n'y a qu'à moi que ça arrive, ou presque. Rarement elle se font glisser un doigt entre les fesses, peu de fois un gars veut leur venir dans la bouche ou carrément dans la face.. Pourtant je ne les invite pas à le faire.. Ça se voit dans mes yeux que j'ai envie de me faire traiter en salope? Pas que je me plains.. J'aime plutôt ça.. Mais quand même, de temps en temps ça fait du bien de tomber sur un mec un peu plus straight.

Sauf que quand il est trop straight, qu'il n'essaie rien, qu'il n'ose rien et qui n'est pas entreprenant, je chiale encore.. Dure à satisfaire? Non je dirais pas ça quand même.. Il m'arrive de rencontrer des gars avec qui tout clique bien, où il y a l'équilibre entre désir et demande.. Ceux-là sont précieux.

Alors après avoir bu pas mal et trop mangé, nous nous sommes rendues dans un bar sur la Plaza St-Hubert... Pas que je trouve que ce soit très glamour, mais plutôt parce que c'est à quelques pas seulement de chez moi amie et de chez moi. On y est tellement allée là-bas, ça faisait longtemps maintenant et on était prêtes à y retourner, à boire quelques verres et à se shaker le cul. J'ai toujours envie de me shaker le cul alors c'est bien comme ça.
La place était pleine. Pleine de gars saouls et de filles avec des sacoches trop petites accrochées à leur épaule.. Je déteste tellement ça de me faire cogner par une sacoche pendant que je danse.. Mais bon, la musique était pas mal et les drinks descendaient très bien. Elizabeth dansait les yeux fermés comme elle le fait tout le temps, sa sœur se faisait regarder par deux ou trois gars comme à l'habitude et moi je bougeais sans doute pas mal trop pour qu'un mec essaie de m'approcher.

Une tournée, deuxième, troisième.. Les murs s'éloignaient de moi et le plancher n'était plus très stable sous mes pieds... Et je l'avoue, les gars étaient de plus en plus beaux. Il y en avait un près de moi qui me faisait tellement rire.. Tout un style de danse..! Pas mal gino même je dirais, les cheveux longs bouclés et un peu grichou, la chemise dans les pantalons et les bottes de cow-boy. En fait, pas du tout mon genre... Mais il avait un putain de déhanchement!

Je me marrais toujours en le regardant et il s'approchait dangereusement de moi.. Mon amie m'a fait signe qu'il semblait me zieuter pas mal et moi j'en mettais, dansant encore avec plus d'entrain. Ça l'a excité apparemment parce qu'il a saisit ma main pour qu'on danse ensemble. Je l'ai laissé faire, ça m'amusait beaucoup d'avoir un partenaire et malgré tout, il savait comment s'y prendre. Et un mec qui sait danser, ça me turn on, vraiment.

On a continué un peu, je me suis libérée de lui pour aller voir mes amies, mais il est rapidement revenu à la charge pour me faire tourner dans tous les sens.. Et la soirée passait.. Et Elizabeth dansait avec un mec, sa sœur aussi, et moi aussi finalement.. Tout allait à merveille. Il se rapprochait de plus en plus vers moi, ses mains étaient bien insistantes et j'aimais ça. Je me sentais euphorique et il m'a embrassé dans le cou. Des lèvres dans mon cou, ça me fait perdre la tête, ça me fait frissonner jusque dans le bas du dos et ça mouille ma petite chatte.

Il voulait m'embrasser mais j'évitais sa bouche, continuant de lui sourire.. Je voulais attendre, je n'étais pas certaine que c'était ce dont j'avais envie.. Je pensais à TheOne.. Mais mon entrejambe s'enflammait à l'idée d'une bonne baise.. Et il a approché sa bouche de la mienne et je me suis laissée faire, emportée par la vague du plaisir..

La chanson de la fin, car ils font toujours jouer la même fucking tounne à toutes les soirées, a jouée.. On savait que les lumières allaient s'allumer très bientôt, je déteste être encore dans un bar et avoir les ampoules trop puissantes dans les yeux, et on voit tout le monde suant et le bar sale plus très attirant.. Alors j'ai dit au revoir à Elizabeth et à sa sœur, et le mec et moi on s'est poussés dehors, question d'échanger nos numéros ou de voir si on allait manger un truc ou non.

J'avais faim mais je crois qu'il avait encore plus faim de moi.. Il m'a plaqué dans une vitrine dans la rue et m'a embrassé la bouche grande ouverte.. On va chez toi ou chez moi? Il habitait près et j'ai pas trop l'habitude d'aller chez des mecs, alors je trouvais l'idée amusante.. Il avait chez lui une bouteille de vodka au frais et du jus d'orange, assez pour me convaincre.

On a quand même dû marcher pendant quinze minutes.. Et merde il faisait -20oC dehors! Je commençais à regretter mon choix.. Normalement je prends un taxi et j'arrive directement en face de chez moi.. Quoiqu'on en profitait pour arrêter de temps en temps et s'embrasser.. Ça me réchauffait pas mal.. Et il était complètement surexcitée, il dézippait mon manteau et agrippait mes seins.. Il a même voulu glisser une main dans mon pantalon je lui ai dit t'es fou, je suis gelée..! On a accéléré le pas, j'en pouvais plus et enfin on est arrivé. Il a débarré la porte. C'était pas mal le bordel dans son appart et il y avait une odeur de cigarette assez intense.. Behh..

Son lit n'était pas fait et il y avait une corde à linge dans son couloir avec des vêtements suspendus dessus.. Ok, on aurait mieux fait d'aller chez moi.. Mais j'étais rendu, et lui il se frottait sur moi, il avait une putain de belle érection dans ses jeans et ma chatte criait famine.. Il était tellement mâle, les bottes de cowboy en moins, et sa barbe piquante qui me rapait le visage, et ses mains de mécanicien rugueuses et sales, c'était très viril. Son haleine de bière et de cigarette humm.. Ouais dans le fond, ça m'excitait.. Un vrai mec.

Je me suis accroupie pour délasser mes chaussures et dès que j'eu terminé, le vilain m'a fait tomber par terre et m'a sauté dessus.. Fuck il était chaud! Il était sur moi et me mangeait carrément le corps.. Il m'embrassait comme s'il n'avait pas embrassé personne depuis des années, sa langue rentrait au fond de ma gorge.. Il a vite remonté ma robe au dessus de mes hanches et il m'a léché la chatte par dessus ma culotte. Mmmmmm.. C'était bon de me sentir désiré de la sorte. Il a tassé un peu le tissu, il a écarté les lèvres sans faire trop attention avec ses doigts et a plaqué sa langue directement sur mon clitoris.

Ouf! C'était presque trop intense comme sensation.. Et il n'y allait pas de main morte.. Et sa barbe cette fois-ci me piquait beaucoup trop et j'avais mal, il égratignait toute la peau délicate entre mes cuisses.. Je lui ai dit de se calmer un peu, d'y aller plus doucement mais il n'avait pas l'air d'avoir envie de ça.. Je me suis relevée et je suis allée vers son lit.. Tant qu'à me faire baiser férocement, aussi bien le faire à un endroit plus confortable.. Et bon, je pouvais ainsi éviter l'attaque de sa barbe..

Il arrêtait pas de me dire combien il avait envie de moi, qu'il me trouvait tellement hot, et ses mains parcouraient mon corps tout en me déshabillant. J'avais vraiment envie qu'il relaxe un peu alors j'ai pris les rennes et j'ai défais son pantalon pour enfin admirer cette sublime érection. Wow! Quelle queue..Un mec bien amanché comme j'aime si bien. Un sexe bien droit avec un gland rose et gonflé.. J'avais juste envie de me le foutre dans la bouche.. Et c'est ce que j'ai fait. Ah oui putain je l'ai sucé comme ça pas d'allure.. Il gémissait, non, il grognait et il bougeait tout son corps définissant la cadence de cette pipe.

Sa queue rentrait profondément dans ma bouche, ça me faisait saliver à fond, je voyais des coulisses de bave sur sa peau et j'avais du mal à maintenir ce tempo tellement il y allait fort. Mais j'ai mis de l'ardeur à l'ouvrage et je crois que ça lui a bien plu.. Et là j'étais moi-même tellement excitée que j'avais trop envie qu'il me prenne. Je lui ai dit prends-moi tout de suite. Et là, merde, il allait s'aligner directement dans ma fente humide et je lui ai dit non, tu peux pas, faut mettre un condom. Il était pas trop d'accord! J'en revenais pas.. Comment on pouvait ne pas se protéger.. Je ne le connais pas, et dieu sait combien de filles il a baisé comme ça dernièrement.. Et moi dont..

J'ai dû lui dire que s'il voulait pas, je foutais le camp voilà tout.. Et blabla il essayait de m'expliquer qu'il aimait pas ça en mettre, qu'il était clean et tout ce putain de charabia.. Alors j'ai attrapé mon sac, je me suis habillée et je lui ai dit bye. Et le petit con, il m'a laissé partir sans rien ajouter. J'étais tellement frustrée!! Ahh! Merde! J'étais dehors toute seule à plus de trois heures du matin, un temps de merde et presque pas d'argent dans mes poches. Bravo Alex, tu t'es mis les pieds dans les plats cette fois-ci.

C'était quoi l'idée d'aller chez lui, au moins chez moi j'aurais pu au pire le foutre à la porte.. Et là je suis plutôt en contrôle.. Mais non.. Et j'ai eu l'idée de texté l'ami algérien. Bon on sait jamais.. Eh bien fuck, j'ai décidé de l'appeler, au moins je serais tout de suite fixée, pas besoin d'attendre. Il était tard mais s'il dormait, il n'avait qu'à ne pas répondre.. J'ai quand même tenté ma chance.. Et après avoir sonné trois coups, il a décroché. J'ai pris ma voix mielleuse.. Il était bien étonné que je l'appelle, ce n'est vraiment pas dans mes habitudes.. Et je lui ai expliqué la situation, mais j'ai aussi renchéri en lui disant que j'avais la chatte complètement détrempée et qu'il fallait absolument que quelqu'un s'en occupe sinon elle allait gelée comme ça dehors. Il a semblé apprécié que je lui dise ça.. Il venait tout juste d'arriver chez lui, il était sorti aussi dans un bar et était revenu seul.. C'était la moindre des choses qu'on se rende service.

Mmm.. Il sait tellement comment me faire jouir lui. J'étais vraiment excitée pendant que je marchais sur la rue.. J'attendais sa voiture d'un instant.. Par chance, il habite dans le même coin alors j'ai pas eu à avoir froid bien longtemps. Je suis embarqué et pour le remercier, je lui ai offert ma bouche et ma main sur sa queue. Ah le vilain il a bandé en quelques secondes.. Et sa bouche près de mon oreille, il me disait que j'étais aussi une vilaine fille. Ça pas d'allure vouloir se faire baiser comme ça.. Mais si c'est ce que tu veux, je vais t'en donner pour ton argent et ce soir, je m'occupe seulement de ton petit cul serré. Je vais te faire juter partout avec mes doigts et ensuite je vais t'en badigeonner l'anus et je vais te pénétrer, ça te plais ça petite cochonne?

Ahhh fuck! J'ai vraiment la chance de tomber sur des mecs aussi pervers, j'adore trop me faire parler de cette façon, je crois que j'aurais pu jouir juste à l'entendre me dire ça.. Bien évidemment je lui ai répondu oui j'en ai tellement envie. Et je l'ai laissé conduire jusque chez moi et en même temps, je lui ai crossé la queue car j'avais pris soin de lui sortir de ses pantalons pendant qu'il me parlait. Il était bandé bien dure et ma chatte vibrait et mon cul se resserrait à l'idée de l'avoir en moi.

Et bon, une fois rendu en haut, on sait bien ce qui est arrivé.. Mais là j'y repense et ça m'excite beaucoup trop pour pouvoir l'écrire maintenant, je vais aller me caresser dans les toilettes du bureau... À suivre...

11 commentaires:

Magenta a dit…

La bohèèmmme

Anonyme a dit…

Pauvre con de la Plaza...!

D.xxx

Alexandra a dit…

Magenta : Tellement! ;)

D : Oui, très con.. S'il savait ce qu'il a manqué pffff... !

Tattoo a dit…

Au risque de me répéter, tu me fais terriblement bander! Vilaine! On t'aime de même!

L.Effrontée a dit…

Rire, tant pis pour le looser ! T'aurai rien gagné à baiser avec un pois chiche !
Finalement la frustration, ca a du bon ;ppp
Non ????
La suite ? ;p

Christopher a dit…

Ouiais, le premier gars est franchement tres con ; et bravo pour ta réaction de te barrer ! Tu vois, meme si tu avais un coup dans le nez par l'alcool ingurgité, tes idées n'étaient pas si embrouillées que ça !!
Beau texte.... comme toujours !
A bientot - Christopher

Marco a dit…

Excellent!

Alors je propose qu'après la lutte contre le cancer du sein (merci pour la photo) et la lutte contre le Sida (no capote no sex), Alexandra donne un coup fatal au décollement de la rétine en publiant une photo de son cul..
Je suis sur que ça va nous la scotcher pour un moment, notre rétine.
:-)

Angelsouris a dit…

Les mecs comme ça faut les éviter? Tu pourras dire tout ce que tu veux il te dira pas à la fin "Bon ok t'as raison, c'est risqué et autant mettre un condom".
Comment on peut être aussi stupide de nos jours?
Mais y a pas mal de nana trop bourré qui se laisse aller... C'était peut être ça son plan.

Le mec bordélique qui ramène des filles plus très fraiches chez lui et veut baiser sans condom, beurk.

Enfin sinon tu t'en es bien sorti pour la fin de soirée. Mais alors avec TheOne, toujours rien de sérieux?

Bises ;)

arnaud le coquin a dit…

Tu as bien fait de déguerpir. C'est incroyable qu'il existe encore des gens comme ça. "Non mais je suis clean!" Tu parle. A moins d'attendre 3 mois entre chaque fille qu'il baise sans capote et de faire un test, il n'en sait rien s'il est clean. En tout cas c'est très bien d'avoir dit non, malgré ton excitation, car c'est toujours dans ces moments là que l'on craque !

Alexandra a dit…

@tattoo : J'adore te faire bander ;)

@L'effrontée : Un pois chiche hahaha..! T'as ben raison!

@Christopher : Le froid m'avait remis les idées en place apparemment ;)

@marco : Mon cul? Ouin ouin je vais y penser.. Va falloir être bien gentil hehe.

@angelsouris : Je sais ils sont trop cons ces mecs.. Ils ont pas entendu parlé des its.. Allons! Et merde, je veux me protéger pour moi oui, mais c'est pour eux aussi.. Souvent je dis si tu savais avec combien de mecs j'ai baisé dernièrement hahaha.. Ça les fait y repenser à deux fois ;)

Eh bon, avec TheOne tout va bien.. Mais je sais plus trop où j'en suis.. Il me plais.. Mais je sais pas si j'arriverai à être la femme d'un seul homme oufff.. Pour l'instant on prend notre temps..!

@arnaud : Tout à fait raison. Mais je ne craque jamais pour ce genre de truc.. Oui j'ai déjà attrapé quelque chose étant plus jeune, et j'ai bien l'intention que ça n'arrive plus..

zubba a dit…

humm sacré algérien !!! haha

Enregistrer un commentaire

J'aime beaucoup avoir vos commentaires, questions, conseils ou autres...