15 janv. 2010

L'art de baiser.

Car plus ça va, plus je trouve que c'est un art en soi. C'est bien beau les mecs qui voient ça simplement par rentrer leur bite dans un trou pour ensuite y éjaculer.. Mais c'est tellement plus que ça.

Je le savais déjà, mais je le découvre encore plus à présent. Les caresses demandent de leur côté un savoir-faire précis, tandis que le sexe oral est d'autant plus technique.. Je crois bien qu'il faut un certain talent.. Quoique sa vouloir vraiment dire talent, je dirais plutôt une passion, une envie, un désir.

Ce qu'on m'a souvent révélé pendant une fellation, c'est que j'avais tellement l'air d'aimer ça.. Que j'avais tellement l'air d'y prendre plaisir, d'y mettre de l'ardeur, un méthode à mon goût, un regard lascif. Car c'est souvent ce qu'il manque je crois.. Les mecs aiment quand ils ont l'impression que la fille prend son pied elle aussi, quand elle a envie de dévorer complètement leur queue, quand l'appétit et l'excitation prennent le dessus.
Mais il faut le dire aussi, l'appétit vient en mangeant.. Si quelque fois je suis plus ou moins chaude à me faire prendre, je me laisse quand même attiser.. Une langue bien aventurière est toujours appréciée pour me faire voguer dans la rivière du plaisir.. Ce peut être aussi un baiser dans mon cou, une claque sur la fesse, peut-être même une main entre mes fesses...

J'ai rarement eu de mecs qui se sont plaint de mes fellations.. Mais je me rappelle d'un, d'un seul. Un p'tit con que j'avais invité directement chez moi.. Ah la vilaine fille que je suis.. On s'était parlé une ou deux fois sur le net, j'arrivais d'une soirée terminée tôt, il était 22h, j'avais envie d'un mec, je voulais une queue, je lui ai dit de venir me voir, que j'avais envie qu'on apprenne à se connaître... Plus profondément.

Je crois que dès son arrivé il m'a embrassé dans le couloir.. On s'est rapidement dirigés vers ma chambre et on s'est étendus sur le lit. Je ne sais plus s'il embrassait bien, je ne sais même plus s'il m'excitait.. Mais il l'était là, j'avais envie de me faire baiser, il avait envie de le faire, alors je ne me posais pas trop de question. En fait, c'est que j'ai oublié parce que ce qui est arrivé ensuite, je m'en rappelle très, très bien.

Une histoire que je raconte à mes amis pour les faire rire.. C'est très drôle en effet mais disons que sur le coup, je l'ai vraiment mal pris. Et moi la conne de ne presque rien rétorquer.. On sait trop jamais quand on invite un inconnu chez soi. Il faut faire attention.. Et si le gars réagissait mal.. Je pourrais me retrouver dans la merde.

Mais bon voilà, je suis descendue plus bas sur lui, je voulais lui lécher la queue comme j'aime si bien le faire.. Et je m'activais.. Il avait une belle grosse queue, pas très longue mais bien large, et je le suçais, à ma meilleure capacité, comme on m'a si souvent dit que c'était bon.. J'étais encore un peu saoule, peut-être que j'y allais trop vite un peu, je me laissais aller, les yeux fermés, je voulais le rendre bien dure et qu'il s'amuse lui aussi.. Je l'imaginais me prendre ensuite à quatre pattes et m'en faire voir de toutes les couleurs.

À un moment donné, il a ouvert la bouche. Et non, pas pour me dire que j'étais bonne, pas du tout. Il m'a dit «As-tu appris à sucer sur le dos d'une boîte de céréale? » .... !!!

J'en revenais tout simplement pas de ce qu'il avait dit. J'ai arrêté sec et je me suis remontée.. J'étais vraiment pas certaine si j'avais bien entendu. J'avais encore sa putain de queue dans la main.. Il était dans ma bouche quelques secondes plus tôt et il a osé me dire ça.. ?! Il est pas peureux le gars.. Fuck j'aurais pu réagir très mal.. Mais j'étais tellement choquée, que je n'ai pas trop su quoi dire.. Il me fallait réagir vite..

Tout ce que j'avais envie de faire c'était de le foutre à la porte évidemment, mais qu'allait-il faire? Le mec était foutrement plus baraqué que moi, et j'avais pas envie qu'il m'empêche ou m'oblige.. J'aurais dû le mettre à la porte sérieusement mais je sais pas, jai été molle et j'ai pas réussi à l'envoyer chier.

Alors je me suis dit en moi-même, ok, sale petit con, c'est peut-être une occasion pour m'améliorer.. Tu veux faire ton smath? Eh bien vas-y. Je lui ai demandé comment je devais faire alors, que si je ne faisais pas ça bien il fallait me le dire sinon comme je pourrais apprendre.. Et il a même pas été foutu de me dire ce qui n'allait pas..

J'ai arrêté et je me suis assise à côté de lui. Allons, prends pas ça comme ça qu'il me disait. Et je sais plus trop pourquoi, en fait oui parce que je suis vraiment une conne des fois, il a terminé entre mes jambes à me baiser la chatte.. Et c'était pas très bon, j'étais très turn off, je n'étais plus excitée, je mouillais même pas je pense, j'avais juste envie de lui renvoyer sa réplique et de lui dire qu'il ne savait pas baiser mais j'ai fermé ma gueule. Je suis vraiment stupide des fois.

Je me suis arrangée pour que ça se termine vite, et lui ai dit que je m'endormais et qu'il devait partir et c'est ce qu'il a fait. Je ne sais même plus son nom. Et le pire, le pire la dedans, c'est qu'il m'a rappelé. Souvent. Il m'a laissé des messages sur mon téléphone.. Je ne le rappelais même pas, et il réessayait à nouveau, m'invitant à aller faire du camping un weekend ou bien à aller prendre un verre avec lui. J'y comprends rien. Je ne l'ai jamais rappelé, qu'il aille chier quand même ce p'tit con.

Mais quand même, je n'ai pas souvent tombé sur des gars comme ça.. Je trouve même qu'il faut du guts pour insulter quelqu'un en pleine action.. Au pire, tu ne dis rien et tu ne revois pas la personne sans plus..

Avec TheOne, c'est totalement différent. C'est fantastique le sexe avec lui, il n'y a pas de mot. Bien certainement parce qu'il n'y a pas que le sexe aussi qui entre en contre, il y a beaucoup d'affection aussi, et des sentiments.

Hier soir il était étendu sur le lit, les jambes pliées, les pieds au sol. La lumière était grande ouverte et je le caressais partout, doucement, pendant que lui profitait de l'instant les yeux fermés. J'adore passer ma main dans son poil de torse, sur son ventre aussi, et ses cuisses. La peau de son sexe est tellement douce et c'est tellement plaisant à toucher, et ses couilles elles aussi. Mes deux mains parcouraient son entrejambe, descendant plus bas, entre ses fesses. Sans m'y infiltrer, juste passer le doigt dans la craque et remontrer plus haut, jusqu'au bout de son gland.

J'utilisais mes deux mains, chacun à leur tour, partant du bas de sa queue et remontant, amenant la peau avec moi.. Ensuite c'était l'autre main qui faisait le même jeu, et l'autre, et l'autre.. J'avais l'impression de le tirer vers moi, de lui allonger sa verge encore plus. Il gardait les yeux clos, sa respiration accélérait, je pouvais même ressentir son pouls à travers sa queue gorgée de sang.

Et alors je tirais la peau dans l'autre sens, découvrant son gland rouge vif.. Son petit trou juste au bout qui bavait de désir.. Mmmm.. J'y ai approché mon doigt pour essuyer la goutte et je l'ai approché de ma bouche, pour m'en humecter les lèvres. J'ai ensuite craché dans le fond de ma main pour pouvoir y faire glisser son gland.. Je le masturbait de l'autre main pendant que ma main dansait au bout de celui-ci.. Il aimait ça, je le sentais durcir encore plus.. J'ai profité de lui comme ça pendant une bonne vingtaine de minutes, à le flatter, le crosser, l'effleurer, le toucher.. Je ne l'ai même pas pris en bouche, mes mains faisaient tout le travail.

À un moment il a ouvert les yeux et s'est assis près de moi. Il m'a fait me coucher sur le dos et il s'est placé entre mes jambes. Il a pincé mes mamelons tellement fort que j'ai émis un cri aiguë.. Aïe! Ça faisait mal mais c'était bon en même temps.. J'aime tant qu'il me titille comme ça.. Qu'il me fasse mal d'une main mais qu'il me stimule de l'autre.. Et il pinçait bien fort quand il a posé sa bouche sur ma chatte. Il est resté un moment sans bouger et a sorti sa langue pour la posé agilement sur mon clitoris. Je crois que j'ai dû mouiller en une seconde tellement ça m'a excité.

Il a remonté un peu pour m'embrasser et il m'a dit ferme les yeux. Je lui ai souris et j'ai obéit. Je me sentais flotter, une déesse du plaisir et mon serviteur qui s'occupait à me contenter, à me satisfaire. Et ses mains qui arpentaient mon corps, défiant mes courbes, faisant frissonner ma peau. Sa salive posée sur son doigt, son index sur mon clitoris, d'autres doigts à l'intérieur de moi, et je profitais de tout ça, dans ma bulle, dans le noir, me laissant faire, sans rien devoir à personne.

Wow c'était magique. Il était tendre, c'était si bon, rempli de délicatesse et d'affection.. J'aurai pu me laisser portée comme ça longuement.. Et bon, ce n'était que le début, l'étape des préliminaires avant qu'il me prenne, qu'il s'empare complètement de moi. Je l'imaginais regarder, attentionné, ce qu'il était en train de faire.. À écarter mes lèvres pour s'y faufiler, à lécher ma petite chatte tout en me regardant m'apaiser, les lèvres pincées...

J'ai ouvert les yeux un peu plus tard, me réveillant de ses caresses, ayant envie qu'il me prenne et envie de jouir. On en était à un autre niveau.. Ses mains me prenaient maintenant plus férocement.. Il m'agrippait différemment, je le sentais se faire envahir par son sentiment animal.. Il m'a mise sur le ventre et il a approché son nez entre mes fesses pour me sentir.. Il a pris une grande bouffé de moi et il a pénétré mon anus de sa langue fraîche. Oufff.. C'était délicieux de me sentir remplie de sa langue, et il la ressortait pour la refaire rentrer bien dure, et encore, et encore. Son autre doigt s'occupait de mon clito.. Et il recueillait ma mouille dans ma fente pour la faire remontrer sur mon petit trou, qu'il a bien préparé pour y insérer un doigt.

J'étais toujours à plat ventre, les jambes bien refermées, et il m'écartait les fesses pour se délecter de ses yeux, de son nez, de sa bouche. Il a remonté à mon oreille et m'a enfoncé sa langue tout au fond. C'était froid et ça me chatouillait, c'était tellement excitant. Sa queue a trouvée d'elle-même l'espace chaud entre mes cuisses et il m'a pénétré d'un coup vif jusqu'au fond.

J'avais du mal à bouger, mais il me prenait tellement bien.. Je remontais mes hanches un peu pour qu'il ait un meilleur accès à ma chatte et ainsi, il pouvait vraiment buter au fond de celle-ci, comme j'aime si bien, quand je sens mon corps désemparé, quand je me sens forée.

Sa queue glissait merveilleusement bien, ça faisait alors squich squish, le jus de ma chatte répandu partout autour de nos sexe.. Je le sentais aspiré en moi et ma chatte en redemandait, encore et encore.

C'est dingue comme c'est bon de se laissé aller comme ça, à prendre plaisir tous les deux, dans une pleine confiance, dans une parfaite harmonie. Et le meilleur là-dedans, c'est qu'il arrive à ne pas jouir tout de suite, car on aime quand ça dure longtemps, du moins, assez longtemps pour qu'on jouisse ensemble. Et il utilise sa technique de respiration pour repousser la limite. Il arrive même à jouir sans éjaculer qu'il me dit, et qu'ensuite, il peut continuer car il reste en érection et il peut jouir à nouveau, lui donnant un orgasme assez spectaculaire et son sperme qui jute à grand jet.

Comme ça c'est fantastique, car on a souvent la chance de venir en même temps. Je sens monter en moi la jouissance à toutes les secondes, et quand j'y suis, quand je sais que ça arrivera dans les prochaines secondes, je lui dis, et il me dit moi aussi, et on peut se laisser aller les deux en même temps, et c'est beau, oui c'est vraiment beau tout ça. Mmmm quel homme..! C'est un artiste, il est un Dieu du sexe, et moi sa déesse.

3 commentaires:

zubba bubba a dit…

C'est le Picasso de l'arrière train ton artiste ;)

Alexandra a dit…

Oui! Un vrai! :)

L.Effrontée a dit…

Voici un discours de femme amoureuse !!! :)

Il est des complicités comme cela qui ne s'expliquent pas et d'autres, que l'on espère qui ne se font pas ! Tu as raison de parler d'Art et pas seulement niveau sexe pur!

Dans ma malle à souvenirs, je me souviens de deux mecs (pas rencontrés en même temps hein;p), vraiment beaux gosses, des situations excitantes et... une vraie cata le baiser à peine commencé ! L'un bavait comme un escargot et l'autre avait une haleine de poubelle !

Bah, tu oublies vite et la situation et le beau mec, tu remercies gentiment en disant que tu n'as pas vu l'heure passer, que tu dois te lever tôt et tu te casses ! :))))

Parceque l'Art, cela commence dès les préliminaires! Et si le mec n'arrive pas à me faire décoller dès le premier baiser, pas la peine de continuer ! (bon, c'est con quand même parce que cela me faisait vraiment triper à l'idée mais vaut mieux garder son fantasme que risquer la déception de la réalité :p)

Quant au coup de la boite de céréales, rire, désolée Alex, mais... je la garde^pour mon album à conneries ! Vraiment trop con aussi celui-là ! Encore un qui veut étaler la science qu'il n'a pas :p

J't'embrasse !

Enregistrer un commentaire

J'aime beaucoup avoir vos commentaires, questions, conseils ou autres...