31 janv. 2010

Pseudo-facile.

On me dit aventurière, qui n'a peur de rien.. Mais bon, je ne suis pas certaine que ce soit le genre de fille que je sois. Car les mecs que je me pogne la plupart du temps, c'est des mecs sur les sites de rencontres.. Et il n'y a rien de plus facile pour y afficher ses couleurs, pour dire ce qu'on veut exactement. Quand je parle avec eux sur le tchat, c'est vraiment l'idéal pour utiliser les bons mots.. Si j'étais face à face, je ne suis pas certaine si je pourrais être aussi directe.. C'est certain qu'une fois que le mec est près de moi, je crois que ce n'est plus autant les mots que l'attitude et l'attirance qui l'emportent. Et quand même, je pense pouvoir faire la job.. Quand j'en veux un, j'arrive à faire les premiers pas.. Mais comme je dis, la plupart du temps je sais déjà pas mal à qui j'ai affaire et le gars sait aussi quelles sont mes intentions. Je trouve cela plutôt facile si on peut dire. Salut ça va, je te trouve cute, j'ai envie de te baiser, ça te dit? Voilà souvent à quoi se résume mes conversations. Quand je rencontre des mecs dans la rue ou les bars, c'est pas mal différent.. Je ne suis pas aussi directe. Il faut aussi dire que c'est assurément plus facile pour une fille de se trouver des gars.. Les mecs sont tellement assoiffés de sexe et une petite salope comme moi devant eux, ils savent le détecter, ils veulent en profiter et ils me sautent la soirée même. J'ai toujours pensé que j'étais chanceuse en tant que femme car ainsi, je pouvais avoir plusieurs gars sans trop me forcer. Mais malgré tout, je travaille pas mal.. On ne se rencontre pas d'un coup.. Il faut échanger.. S'attiser.. Se déplacer.. Faire la rencontre..


S'il n'y avait pas le net dans ma vie, je n'aurais vraiment pas rencontré autant de gars c'est évident. Je suis pas mal contente d'ailleurs d'être bien à l'aise avec ce système, ça m'a permis de rencontrer des perles rares.. D'autres non. D'ailleurs aujourd'hui j'ai bien ris! Je suis tombée sur un livre de nouvelles érotiques que j'ai depuis pas mal longtemps.. À l'intérieur il y avait une feuille. J'avais appelé ça ma «fucking list»».. Eh oui, j'avais commencé à répertorier tous les noms de mecs avec qui j'avais couché.. En relisant tout ça, il y en a plusieurs dont je ne me rappelais même plus le visage! Putain que j'en ai baisé des mecs.. J'en ai eu des coups moches qui ne valaient pas la peine.. D'autres aussi dont je me rappelle qui me font sourire.. Mais à ce moment là je n'étais rendu qu'à un peu plus d'un vingtaine.. Et Dieu sait que j'en ai baisé pas mal plus que ça oufff!! Je me suis mise à penser à tous les autres et fuck, j'étais pas mal loin de la fin.. La feuille n'aurait pas été assez longue... Même utilisée des deux côtés.

Mais bon voilà.. C'est vrai que je suis pas mal extravertie, que j'aime profiter de la vie, je suis une fille facile aussi.. Et on pourrait dire épicurienne.. Mais je déteste tellement ce mot là. Mais si ça résume à aimer profiter des petites choses de la vie c'est bien moi. Et le sexe fait grandement partie de ma vie. Peut-être un peu trop parfois. Je ne pense qu'à ça. Je me sens rarement complètement satisfaite. Je suis toujours avide de nouvelles rencontres et d'aventures insolites.. J'ai la chatte mouillée la plupart du temps et ma bouche elle, elle est toujours prête à s'ouvrir bien grande pour une belle queue. Être à quatre pattes devant un mec me rend complètement dingue juste à y penser.. Me faire prendre et défoncée solidement m'enchante. J'aimerais pouvoir baiser tous les jours, avec un mec différent si je pouvais. Mais pas toujours des nouveaux.. Car je crois que c'est bien d'avoir des fuckfriends.. Il est quand même intéressant d'apprendre à se connaitre un peu et d'être encore plus à l'aise. Comme ça les baises sont d'autant plus amusantes.. Plus de gêne, plus de limite, plus de pudeur.

Je ne suis pas quelqu'un de très pudique en partant de toute façon. J'aime être nue et me dénuder. Ça me fait toujours plaisir de me faire regarder.. C'est surement mon petit côté exhibi. Ça m'excite de me promener nue dans mon appartement et de m'imaginer le voisin d'en face qui me matte le cul dans mon string rouge. Je fais exprès pour aller sur le balcon, en serviette de bain et je la laisse descendre un peu sur mes seins avec le désir qu'on me voit ainsi. Je rêve d'un voisin pervers qui m'appelerait pour m'ordonner de me dénuder devant lui sur le balcon le soir. J'ai déjà baisé d'ailleurs sur ma galerie ça m'a excité un max.. J'ai envie de me montrer, j'ai envie de me faire prendre, j'ai envie qu'on me dise que je suis fucking hot et désirable. Fuckable même.

6 commentaires:

Anonyme a dit…

Salut Alex!Tu sembles avoir beaucoup confiance en toi et tu sembles être capable de détecter,les gens qui ont affaire a toi, le plaisir passe avant le danger pour toi!! Moi je suis un mec et j ai plus la trouille que toi!! Pas tellement pour me faire attaquer ou violer,mais en personne,je fige et je ne sais plus comment réagir!! C est pour cela que je t aime et t admire tant!! Jocelynxx

Brad Pute a dit…

Salut chérie, passe me voir à mon bureau :D

Jerome a dit…

C'est rare que l'on peut observer une pareille franchise. Il y a quelque chose de rafraichissant dans ce texte, même s'il déstabilise un peu. Je ne sais guère quoi penser, peut-on trouver satisfaction totale de la sorte ou y aura-t-il toujours un manque quelconque?

97point23 a dit…

Que tu aimes le sexe je trouve ça bien normal, mais j'avoue que ton besoin de multiplicité des partenaires me laisse un peu plus perplexe.

De temps en temps, pourquoi pas, mais à te lire on dirait qu'il te faut de nouveaux partenaires régulièrement, mais aussi, qu'au fond, la vie avec quelqu'un ça ne te dit rien.

Je ne juge pas, hein, et puis tu as le temps, certes, mais ça vaut peut-être la peine d'essayer, parce qu'on peut être "fucking hot" et aussi aimée ;)

23

Alexandra a dit…

@jocelyn : Merci! Mais bon, reste à savoir si c'est vraiment une qualité ;)

@brad pute : T'arrêtes pas de changer de nom toi ? :P

@jerome : Il manque quelque chose ça c'est certain...

@23 : Humf! Je me pose pas mal de questions moi-même.. J'arrive même pas à te répondre!

Mister A. a dit…

A propos "monogamie":
Le plus gros problème que je vois avec la multitude des partenaires c'est le condom. Multiplier les partenaires signifie que l'on ne pourra jamais se passer de condom. Et c'est bien mieux sans, ca rajoute tellement de spontanéité.
En plus le condom ne protège pas de tout (herpes par exemple).

Enregistrer un commentaire

J'aime beaucoup avoir vos commentaires, questions, conseils ou autres...