15 févr. 2010

He's the man.

En fait, j'en suis de plus en plus certaine. Ça devient de plus en plus clair dans ma tête.. Et ce, surtout depuis qu'il m'a prise sur la table de la cuisine hier soir. Je préparais le souper comme à l'habitude.. J'aime lui faire de la bonne bouffe car il apprécie tellement. J'adore les garçons gourmands, qui en redemandent, qui raclent le fond de l'assiette avec leur pain pour ne rien laisser. Étant moi-même gourmande, j'ai toujours eu un faible pour les bons mangeurs.

Et bon, il n'y a pas toujours quelque chose à faire, on prépare les trucs et ensuite on attend que ça cuise..  C'est pendant que j'en étais à me faire un petit drink qu'il a commencé. En fait non, depuis que nous étions arrivé à l'appart il me serrait fort contre lui et on s'embrassait goulûment. Il bande tellement vite c'est trop mignon. Il ne faut qu'un effleurement pour que commence à pointé sa belle queue.

La journée d'avant j'ai eu un trip solide de sucre et je suis passée dans une boutique pour m'acheter des bonbons. Je n'ai pas pu résister pour la grosse boule de barbe-à-papa! Ça faisait des années que j'en avais mangé.. J'aime trop la sensation dans ma bouche quand ça fond pour ne devenir qu'un petit amas de sucre. J'étais donc en train de manger mon dessert avant le souper et TheOne s'est approché de moi et il a descendu ses jeans. Le vilain, il n'avait même pas mis de boxer! C'est quoi cette idée? Sa queue et ses couilles pendaient entre ses jambes.. Ça me donnait encore plus faim. Je me suis agenouillée devant lui, comment refuser une entrée aussi appétissante?
Son sexe n'était pas très dure encore.. Je l'ai posé dans ma main de tout son long. J'avais là une bien belle saucisse qui dégoûtait. Je lui ai léché la goutte de sève qui sortait juste au bout. De toute la largeur de ma langue, j'ai appuyé fermement sur son gland pour remonter jusqu'à la base. Je me suis appliquée à lécher tous les côtés de son sexe, je ne voulais pas oublier aucune parcelle de peau. Il goûtait bon. L'homme. L'homme à la fin d'une journée. Cette odeur virile.. Un léger parfum... Un mélange de poisson et de fromage je dirais. Mais une odeur qui ne me dérange pas du tout.. Ça m'excite même.. Ça sent l'animal. Et bon, après que je l'eût eu quelques secondes dans ma bouche, j'ai déjà tout aspiré la saveur.

Il a baissé ses pantalons complétement et s'est assis sur le comptoir de la cuisine. Je me suis approchée une chaise et une fois assise, je me suis occupée de sa bite comme d'un joyaux. Je l'ai lavé de ma salive, je l'ai sucée pour la faire devenir très dure.. Et comme j'avais encore envie d'un peu de sucre, j'ai pris un morceau de barbe-à-papa et je lui ai enroulé autour de son gland. Je l'ai pris en bouche et j'ai laissé fondre le tout.. Le mélange de la friandise et de la sienne était délicieux. J'adore jouer avec lui, je peux tout me permettre et en plus, il s'y plaît lui aussi. Pendant ce temps là, il en laissait fondre lui aussi dans sa bouche, entre deux gémissements. Plaisir de la luxure et de la gourmandise.. Les deux vont tellement bien ensemble.

J'avais la bouche collante, son sexe l'était aussi.. Je me suis relevée, il a descendu et est venu derrière moi. Ses mains étaient sur mes seins, il me pressait fort. Elles sont allées sur mon ventre pour s'occuper à détacher mes pantalons et à les enlever. J'étais en string dans ma cuisine, ça sentait les oignons cuits et les champignons. J'avais faim mais lui avait surtout faim de moi. Agenouillé par terre, écartant un peu le tissus qui recouvrait mon sexe, il s'est enfoui le nez entre mes fesses. Il a bien tiré la langue pour appuyer directement sur mon anus. Le vilain petit cochon, déjà sur mon cul.

C'est bien de ma faute car pendant que je coupais les légumes, je lui ai parlé du concours Best Bottom in the World dont parlait 23 sur son blogue. TheOne regardait en bavant toutes les photos de ces beaux culs bombés.. Je peux le dire par exemple, moi aussi j'avais trouvé ça bien plaisant à voir. Il était tout excité.. Je crois qu'il a dû regarder une bonne dizaine de pages et il m'a même supplié de fermer l'ordi tellement il n'en pouvait plus. Alors à cause de toi 23, TheOne s'en est pris à mon pauvre cul. Il n'a jamais le temps de se reposer ce pauvre et le pire là-dedans, c'est que moi j'en redemande et que je jouis comme une petite pute. La sodomie me rend folle et je pourrais me faire baiser le cul en tout temps.

Alors il léchait du bout de sa langue mon anus, suivant ensuite le chemin vers ma chatte bien chaude. Elle aussi est accueillante, il ne faut pas la laisser de côté. Mais TheOne s'en occupe bien, il faut se rassurer, car il me répète sans cesse combien elle goûte bon, combien elle est belle et appétissante. J'avais les seins écrasés sur le comptoir froid, le rebord me rentrait dans les côtes mais la délicatesse de sa langue compensait pour la mauvaise position. Je savais qu'il se branlait en même temps et je ne sais pas comment il s'arrange, des fois j'ai l'impression qu'il a trois mains. Il a ouvert une enveloppe de latex et se l'est enfilé. Il était prêt à me pénétrer, mais après quelques minutes comme ça, je devais changer de place, je lui ai proposer la table de la cuisine, un peu plus basse..

Pas très confortable non plus, mais cette nouvelle position m'excitait particulièrement. Je m'étais souvent imaginée plaquée contre cette table, à 90 degrés, sur la pointe des pieds et les fesses bien offertes à mon mec. Il s'est accroché à mes hanches pour commencer la lutte. C'était bon de le sentir en moi. De mon côté, j'avais la table étampée sur la joue, j'agrippais les rebords pour pouvoir me pousser vers lui.. Ça donnait un rythme effrénée toutes les fois où il s'élançait vers moi. Il me rentrait dedans, je me tenais bien, les pattes de la table résistaient et je m'écartais les cuisses de plus en plus car ainsi, je sens qu'il me pénètre encore plus profondément. Il a glissé sa main sous moi et il m'a frotté le clitoris en même temps. La douceur de son doigt jurait avec l'ardeur de sa queue.. Il perdait le rythme un peu comme ça, ne pouvant se concentrer que sur son va-et-vient.. Alors après un moment, c'est moi qui ai pris la relève, découvrant encore avec plaisir, car je m'en étonne tout le temps, la moiteur de ma chatte.. Juteuse et collante.

Et comme j'aime tant la sodomie. Comme j'adore si bien me faire enculer. Comme l'idée d'avoir une bite dans mon cul m'excite profondément, je lui ai dis vas-y, je sais que tu en as envie. Je le savais, car depuis la scène sur la table il me crachait dans la craque de fesses. Alors il a appuyé son pouce tout près de mon petit trou pour écarter ma fesse droite.. Je me sentais ouverte à présent et bien réceptive. L'air ambiant me caressait l'anus et j'avais tellement hâte qu'il s'enfonce en moi. Je n'ai pas eu à attendre longtemps car après quelques crachats supplémentaires, il se laissait aspirer par mon cul. Au début il restait en surface, question de se frotter le gland bien comme il faut. Il y allait par petit coup sec mais je voulais vraiment qu'il continue à y aller, qu'il me fore bien creux car c'est comme ça que j'apprécie. Je lui ai dit vas-y bébé, baise mon cul comme si c'était ma chatte.

Je n'ai pas eu besoin de lui dire deux fois car tout de suite après ma demande, il s'enfonçait en moi jusqu'à la garde. Oufff.. J'ai dû retenir mon souffle c'était si intense. Une fois le choc passé c'était bon, c'était fantastique.. Mon anus se resserrait autour de sa bite, je le sentais frotter trop bien et il m'écartait le cul encore et j'avais l'impression de me faire transpercer. J'étais sa pute encore, sa petite salope avec qui il est si doux et tendre.. Mais quand vient le temps de me prendre, je passe au cash, il n'y a pas d'autre expression.

Alors la table tenait le coup sous ses assauts, moi j'en prenais à fond et c'était au tour de ma chatte de cracher sa jouissance. Mes doigts glissait sur mon clitoris et je pesais de plus en plus fort car l'orgasme arrivait. Tout juste avant je lui ai dit, putain je vais jouir, et j'ai jouis. Haut et fort. Dans un râle que je ne fais que quand je me fais baiser le cul comme ça.. Quand c'est si bien fait, je me sens heureuse et reposée ensuite. Je me sens amoureuse.

3 commentaires:

97point23 a dit…

Je plaide coupable :-D en tout cas voilà une belle manière de fêter la St Valentin :P

23

Angelsouris a dit…

"A cause de 23", vu ton article c'est presque "grâce à 23" que tu aurais du mettre ;)

Rha mais il est quand même génial TheOne. Quand est-ce que tu nous le présentes ? lol

Alexandra a dit…

@23 : Ouiii!

@angelsouris : Hahaha.. Tu as bien raison.. J'aurais dû écrire grâce à 23 ;) Vous présenter TheOne? Nahh.. Je le garde juste pour moi hihi.

Enregistrer un commentaire

J'aime beaucoup avoir vos commentaires, questions, conseils ou autres...