26 févr. 2010

Manœuvre restreinte.

C'est con mais, j'aimais je n'aurais cru avec une compatibilité sexuelle aussi intense avec quelqu'un. On a les mêmes goûts, les mêmes envies, le même désir d'essayer de nouvelles choses, d'expérimenter. Et hier j'ai passé au cash. Oh que oui! On avait prévu le coup.. Et avec le temps merdique qu'il faisait à l'extérieur, c'était une autre raison pour ne pas sortir de notre tanière.

Après le boulot, on est allé acheté tout ce qui nous fallait pour faire à souper, ainsi que des verres à shooter, j'en avais pas encore, une bouteille de vodka et deux bouteilles de vin. On avait décidé de faire la fête tous les deux! Mais aussi, un moment génial pour célébrer notre «première fois». Première fois pour quoi? Certainement pas pour baiser car depuis qu'on se connaît, je n'arrive même pas à calculer toutes les fois où il m'a prise. Mais la première fois où on a baisé sans condom. On attendait ça depuis un bon moment, on a pris nos précautions et hier c'était le bon jour pour qu'enfin sa queue dénudée pénètre ma chatte et en ressorte, luisante, recouverte de mon jus.

Putain quelle sensation! Et le plus débile là-dedans, c'est que ce n'est même pas ma chatte qu'il a prospecté en premier, c'est mon cul qu'il s'est empressé d'enfoncer sans latex. J'avais depuis quelque temps mon «kit de cordes» que j'avais placé tout près du lit.. TheOne avait bien hâte de s'amuser avec mais je crois qu'il attendait patiemment le bon moment. Ça faisait deux jours qu'il m'en parlait.. Jeudi, je vais t'attacher et je vais faire tout ce que je veux avec toi. Même si tu me dis d'arrêter je m'en fous, c'est moi qui déciderai.

J'étais vraiment émoustillée à l'idée.. La dernière fois que j'avais fait ça, c'était avec mon cousin.. Qui avait quand même «pogné la touch» assez rapidement! Je n'avais jamais osé proposer ce petit délire à personne d'autre.. Jamais un amant ne s'était montré assez de confiance pour que je le laisse me manipuler ainsi. Mais TheOne, il est spécial.. Je peux lui faire confiance à cent pour-cent, c'est mon mec et je l'aime. Que demander de mieux!

On s'est claqué quelques shooters de vodka avant et pendant le souper.. La bouteille de vin terminée, le repas aussi, un autre shooter et on était par terre dans la cuisine. Je ne sais plus comment on a fait pour se retrouver là, mais c'était bien froid par terre, même si d'avoir sa queue dans ma bouche me réchauffait. On s'est plutôt déplacé vers le lit.. J'aime bien baiser un peu partout, mais il n'y a rien comme le confort d'un lit..!

Une fois là, il avait déjà la plus longue corde en main.. J'ai enlevé mes vêtements et il m'a précisé qu'il n'avait jamais fait ça, qu'il ne savait pas trop comment s'y prendre. Peu importe essaie, c'est comme ça que tu vas apprendre. Il a fait un nœud coulant à l'extrémité et il me l'a passé autour du cou pour laisser la corde pendre dans mon dos. Pour voir si c'était bien solide, il a tiré fermement dessus tout en appuyant sur ma tête pour me la plaquer sur le matelas. Je me suis étouffée. Il m'a demandé de m'agenouiller et de rester droite. Il a passé la corde entre mes jambes et a entouré la cuisse droite, ce fut ensuite le tour de la gauche. J'avais alors la chatte bien emprisonnée, la corde passant de chaque côté. Il a suivi le chemin et s'est retrouvé autour de mes poignets, pour me ligoter solidement.

Comme ça, je ne pouvais pas trop bouger car si je tirais avec mes mains, je m'étranglais encore plus. J'étais couchée sur le ventre et j'ai senti quelque chose de très froid entre mes jambes. Il avait trouvé Bigboy le vilain.. Mon plus gros jouet était à l'entrée de ma fente.. Je lui ai dit vas-y tranquillement svp, il est tellement large! Il m'a dit que je n'étais pas en mesure de demander quoi que ce soit, attachée comme ça. Il ferait comme il le veut et je n'avais pas un mot à dire. Alors il a fait comme il a dit, d'un coup, crachant avant dessus, il me l'a enfoncé jusqu'à la moitié. Il a commencé un va-et-vient assez rapide.. C'était extrêmement jouissant d'être prise comme ça, je ne pouvais pas bouger, j'avais le visage écrasé dans un oreiller.. Une chance qu'il m'avait enlevé mes lunettes pour plus de précaution. Çe ne faisait que commencer. Il s'est reculé un peu, a sorti du lit pour me regarder.. Esti que tu es belle comme ça bébé.

Après m'avoir enfilé plusieurs fois Bigboy, et avec force, il a décidé que je n'étais pas encore assez maîtrisée. Je gémissais depuis déjà plusieurs minutes et j'avais tellement envie qu'il me prenne, ou bien qu'il me mette sa queue dans la bouche. Il a attrapé une deuxième corde et il m'a fait plié les jambes et il m'a attaché comme ça, mes pieds accotés sur mes fesses.. À ce point là, je ne pouvais vraiment plus rien faire. J'avais encore le dildo bien enfoncé dans ma chatte et c'est là qu'il a approché sa queue de ma bouche. Au départ, il n'était pas bandé, mais une fois sucé, en me voyant me débattre pour remonter le cou et m'appliquer à l'aspirer comme il le faut, ça l'a fait durcir tout de suite. J'étais vraiment dans une position inconfortable mais il a eu la gentillesse de me prendre sous le menton pour me supporter. Il y allait de grand coup de bassin dans ma bouche, me baisant carrément la gueule.

Fuck je me sentais vraiment utilisée comme ça mais ça m'excitait tellement! Le petit salaud y allait fermement, s'enfonçant au maximum me faisant m'étouffer. À chaque fois que je toussais, Bigboy était expulsé complétement de ma chatte dégoulinante.. Et il le remettait en place. Il continuait ses mouvements et il m'a pincé le nez pour m'empêcher de respirer. Le vilain, je m'appliquais le plus possible et il me faisait quand même des reproches.. J'ai quand même continué à bien le sucer tellement sa queue était bonne. Il me claquait les fesses très fort en même temps, je me sentais vraiment salope. Je l'imaginais me l'enfoncer crue dans la chatte et ça m'excitait encore plus.

Je ne sais pas si c'était une bonne idée de me mettre Bigboy dans la chatte pour commencer... Il est tellement gros que j'avais peur de ne plus rien sentir quand ce serait le tour à TheOne.. Il s'est retiré de ma bouche et m'a demandé si j'allais être gentille s'il me détachait. Je lui ai répondu que non. J'ai eu droit encore à plusieurs claques sur les fesses et une tape au visage. Il m'a remis son bite dans la bouche.. J'avais les larmes aux yeux tellement il allait creux.. Quand il est enfin sorti, il m'a reposé la question et j'ai fait oui de la tête.

Je crois qu'il ne me croyait pas vraiment.. Il m'a quand même détaché les jambes car il disait que c'est mon cul qu'il avait envie de prendre et avec la corde qui passait entre mes fesses, il était inaccessible. Je ne me plaignais pas, j'avais tellement envie de me faire forer! Mais putain, si mes mains restaient jointes derrière mon dos, comment allais-je faire pour me frotter le clito en même temps? Si il y a bien quelque chose que j'ai du mal à supporter, c'est de me faire sodomiser sans pouvoir me toucher la chatte.. La sensation est si intense, j'ai l'impression que mon clito va exploser!

Il m'a aidé un peu à me relever car sans mes coudes, je n'y arrivais pas. J'étais donc dans ma position, les bras en moins, sur les genoux, le cul dans les airs.. N'ayant que ma tête pour m'accoter devant. TheOne a attrapé la bouteille de lubrifiant à la fraise et m'en a fait couler quelques gouttes sur l'anus. C'était froid mais ça sentait bon. Et doucement, il a posé son gland enfin nu, peau contre peau, sur mon petit trou et il s'est laissé rentrer tranquillement. Il est ressorti un peu, a rentré à nouveau un peu plus loin, sorti à nouveau, rentré encore plus long et ainsi de suite.. La façon parfaite pour se frayer un chemin dans mon petit cul serré. Et je le sentais oh fuck, c'était si bon, ma chatte vibrait elle aussi de plaisir.. Et encore plus, car j'avais toujours Bigboy à l'intérieur.

J'avais besoin de bouger un peu plus alors je l'ai supplié de me détacher et il l'a fait. Les mains libres, j'ai ainsi pu m'astiquer le clito pendant que l'autre s'occupait à me pénétrer avec le gode. Mes doigts au bout de Bigboy, j'accrochais quelques fois les couilles pleines de TheOne.. Mes doigts étaient glissant et j'adorais pouvoir le sentir si près de moi. Mes jambes étaient molles, je me suis couchée encore à plat ventre car c'est la meilleure façon de me faire enculer à mon avis.. Il m'écartait les fesses pour pouvoir entrer plus profondément en moi et de mon index coincé sous mon corps, je continuais à me frotter. C'était tellement glissant et collant.. Ma chatte bavait partout c'était incroyable. Bigboy entrait en moi tellement facilement, j'avais la chatte complétement dilatée.. Mon cul aussi d'ailleurs.

Pendant qu'il continuait à me transpercer, il m'a dit qu'il aimerait que Bigboy aille faire un tour dans mon cul. Tu es fou lui ais-je dit! Et il m'a claqué encore le cul.. Ensuite le fouet, qui pince les fesses comme ça pas d'allure. Mais j'aimais ça, j'en redemandais et je criais oui oui!!

Après cette scéance de sodomie intense, on a pris un petit break.. TheOne est allé se nettoyer dans la salle de bain question de faire reluire sa belle graine et moi, épuisée, je l'ai attendue recroquevillé en boule, un doigt toujours glissé entre mes cuisses pour ne pas sécher. Mais c'était tellement glissant par là que s'eût presque été impossible.

À suivre...

4 commentaires:

97point23 a dit…

Vivement la suite :)

23

Sandy a dit…

bel espace agréable bon dimanche
sandy

404 a dit…

Bonjour Alex, c'est pour te dire que le lien de "Confessions d'un mâle commode" n'est plus bon et que ce blog s'appelle dorénavant "Page Web introuvable" à ce nouveau lien http://pagewebintrouvable.blogspot.com/

à + (quand est-ce qu'on va pouvoir revoir tes belles boules? :D :D :D)

lasuccuba a dit…

wouaouh, intense la séance de jeux post-repas festif, je suis dans un état là...

Enregistrer un commentaire

J'aime beaucoup avoir vos commentaires, questions, conseils ou autres...