27 mai 2010

Feels like 40.

Non pas moi. La température. Journées très chaudes, nuits fraîches. Nuits sur le balcon d'en avant. L'espace parfait pour mon matelas de futon. Une couverture ou deux pour nous couvrir, l'ordinateur pour écouter un film, un plat de popcorn. Deux jours de suite. Pourquoi pas trois?

Le sommeil s'emparait de moi, il fallait que je dorme. Mais comment m'endormir si près d'un homme si tendre et doux? J'avais envie de lui, mais je baillais. La fraîcheur me faisait du bien.. Mes sa cuisse entre mes jambes aussi, s'acharnant contre ma petite chatte qu'il a vite fait de prendre en main.

De douces caresses par dessus ma culotte, pincement, serrement, tapotement. Il sait si bien le faire. Je suis devenue bien émoustillée. Ses lèvres contres les miennes, chaudes et glissantes, son souffle dans mon cou ensuite, ma main contre sa queue dressée, les vêtements qui ont pris le bord.

Il était tellement dure. Si excité. Tellement raide que j'avais de la difficulté à le tenir en main.. J'avais trop envie qu'il me prenne. Je me suis couchée vers l'autre côté, visage contre le mur de briques, fesses contre lui. Son gland rouge vif enrobé de salive a rapidement trouvé le chemin ruisselant de mon sexe. J'étais tellement mouillée. Je le sentais et j'y avais la main plongée.

Mon clito titillé d'un doigt et sa queue s'emparant de moi sans relâche. Fuck c'était si bon. Je le sentais extrêmement bien. Son gland qui frottait à l'intérieur de mon ventre. Tout son membre qui prenait place en moi. De bon coups francs qu'il me donnait, accroché à mes épaules qu'il ramenait vers lui pour y aller bien creux.

J'aime quand il me prend sauvagement, avec force. Qu'il me rente dedans et que je me sens possédée.

Non ce n'est pas une baise qui a durée bien longtemps.. On était beaucoup trop excités! Chacun de ses coups de bassins m'amenaient un peu plus à l'orgasme. Un orgasme que j'ai dû laisser sortir dans l'oreiller, question de ne pas alerter le voisins.

Ça m'écœure toujours de ne pas pouvoir me laisser aller.. Ça peut être excitant oui, mais je trouve ça moins bon quand je ne peux pas gémir comme je peux. On dirait que le relâchement de mes émotions rend le tout meilleur, et plus intense.

Tout ça pour dire qu'on a recommencé hier soir. Même pattern, même fraîcheur, même excitation.. Encore une excellente baise. On a commencé de la même façon, entre caresses et langue dans la bouche de l'autre. C'est monté, rapidement. Sa main dans ma culotte, la mienne lui tripotant la queue, ensuite plus de sueur, plus glissant, plus de mouille.

Il m'a demandé de me retourné, c'était si bon hier, alors pourquoi ne pas recommencer de la même façon. Il m'a pénétré de côté encore, je ressentais encore la même passion à l'intérieur de moi, et voilà il y était. Il m'a surprise, tout à coup il m'a monté dessus et je me suis retrouvé sur le ventre, les seins et le visage bien plaqués contre le matelas trop dur. J'écartais les jambes du mieux que je pouvais, un meilleur accès à ma fente collante. Ouffff...

Quand j'y repense, quand j'écris ces lignes, je deviens complétement excitée. Un serrement dans ma gorge, une pulsion entre mes cuisses, un délire dans ma tête.

Ça fait longtemps que je n'ai pas eu une baise longue. Quoique ce n'est pas vrai. Je veux dire, une longue pénétration. Car souvent quand on baise, le moment où il se retrouve en moi et l'orgasme se passe relativement vite. Dès qu'il me prend, je sens ça monter et j'ai pas envie de repousser le moment, c'est tellement bon. Une chance qu'on est fort sur les préliminaires. TheOne c'est le meilleur là-dedans.

La plupart des mecs que j'ai fréquentés n'étaient pas trop du type caresses. Bon certains un peu.. Mais jamais avec autant de tendresse et d'agilité que TheOne. Il lit dans mes pensées. J'aurais envie qu'il me fasse un truc, je n'ai même pas besoin de le dire, il va de l'avant. Même certaines choses que je n'aurais pas pensé.. De prendre mon cul à deux mains pendant que je fais la vaisselle. Effleurer mon entre-jambe pendant que je me brosse les dents, un massage de pieds quand je me sens fatiguée et que je regarde la télé, un verre d'eau que je lui ai demandé qui arrive avec de la glace et une paille. Pleins de bonnes attentions.

J'aurais bien eu envie qu'il me prenne le cul hier, mais ça commence à être un peu hardcore de faire ça sur le balcon non? Enfin, il me semble... Disons que c'est pas le genre d'activité où je peux vraiment me retenir à râler. Non, ça j'y arrive pas. Je préfère qu'il me baise à 34 degrés celsius dans mon lit et dégoûter dans les draps. Comme ça, on peut faire du bruit comme on veut.

1 commentaire:

Succuba a dit…

ouch, quel récit ! j'aime les sensations provoquées et la baise en plein air, le pied ! mais qu'il est dur de se contenir, tu as raison...

Enregistrer un commentaire

J'aime beaucoup avoir vos commentaires, questions, conseils ou autres...