12 mai 2010

Quétaine.

Plus je suis en amour, plus je deviens quétaine. C'est dingue. Et le pire (le mieux?) là dedans, c'est que ça me plaît! Mon mec embarque dans mes niaiseries, et moi dans les siennes. J'aime ça le nommer par tous les noms qui me passe par la tête.. Que ce soit mon poulet, mon coco, mon écureuil, mon lapin, mon chéri et je pousse même jusqu'à bébé. Ah putain, moi qui ai toujours trouvé ça tellement laid les couples qui s'appellent bébé! Je dois arrêter! Pire que ça, je termine même la phrase par ça... «Tu veux encore des pâtes 'bé?» .. Argh. J'arrive pas à m'empêcher et à chaque fois je me dis merde, je l'ai encore dit. Mais je l'aime tant mon petit poulet.

Encore plus quétaine.. Je ne sais pas comment ça a commencé, quoique souvent après la baise, je miaulais telle une chatte, miaow, tout en ronronnant et en continuant à me frotter sur l'homme du moment. Je faisais la même chose avec TheOne, maintenant je préfère me coller dans son dos, le nez entre ses omoplates et la main sur sa queue. Quand il arrive à la maison, ou bien que c'est moi, on miaule et l'autre répond pour dire qu'il est là. C'est over-quétaine non? Mais j'aime ça! Ça change du allo.. Ça revient au même. Et il me fait toujours un beau petit miaulement accompagné de ronronnement.. Ça me donne systématiquement le goût de coller contre lui.
Hier encore, c'est de cette façon que je suis rentrée à la maison. Je suis arrivée, miaow, il a répondu de la même façon, il était dans la salle de bain, les cheveux frais rasés, le corps fraîchement lavé, nu sous ses jeans et sans chandail. Ses jeans descendaient beaucoup trop bas et voyait trop bien le haut de sa craque de fesses et le poil entourant sa queue. Je sais pas si c'était excitant, mais il était mignon.

Je suis arrivée près de lui et il se l'est sorti, pressant sur mes épaules pour que je m'agenouille devant lui.. Mmmmm... Quel belle érection il m'offrait! J'adore quand ça lui prend quelques secondes pour devenir raide, en fait presque tout le temps. Bien dur, tout chaud, tout doux dans le fond de ma bouche.. C'était bon.

C'est à l'heure du couché qu'on s'est le plus rapproché. Je l'attendais sous la couverture. J'avais caché mon vibro de son côté pour lui faire peur quand il glisserait dans le lit.. Il s'en est rendu compte, je ne suis pas fou qu'il m'a dit. Ça se voyait dans ma face je crois. Et le vibro s'est retrouvé entre mes jambes, sa salive aussi, et la cravache de l'autre main.. Elle est de retour dans le lit celle là. Le bout en cuir était froid, ça me faisait frisonner mais j'arrivais à l'oublier par la douce vibration sur mon clito.

J'ai eu droit à de petites claques sur chacune de mes joues, sur ma chatte aussi. Le tout accompagné du vibro qui glissait sur moi, me pénétrant un peu à chaque fois. Un 69 comme on le fait si rarement.. Sa queue dressée dans ma bouche, je le mangeais avec ardeur mais c'était lui le gourmand, même si j'arrivais de m'entraîner et que j'étais trop crevée pour prendre une douche, il a profité de mon goût plus surette qu'à l'habitude. Il m'a bouffé la chatte comme ça pas d'allure... Un doigt dans mon cul, le jouet dans ma fente, ses lèvres autour de mon clito, bien emprisonné, le sucottant avec délicatesse.

Je capotais solide, c'était trop bon. Et lui qui bougeait le bassin, car dans cette position, je ne pouvais pas vraiment me faire aller le cou, c'est lui qui donnait le rythme à la fellation. J'avais la bouche pleine, tellement, que je pouvais presque pas émettre de son.. Et quand j'ai été sur le point de venir, je l'avertie toujours d'habitude, je n'ai pas été capable, ma gueule trop bien bourrée par son excitation. J'ai jouis étouffée, je ne pouvais pas bouger, ça m'a excité encore plus, j'ai jouis sans dire un mot, sous l'emprise de sa langue et de ses doigts. Quel orgasme intense!

C'est tellement différent la jouissance par le sexe oral.. TheOne est d'accord avec moi. Je ne pourrais pas dire que c'est plus intense. Hummm... Peut-être que oui, ça l'est. Je ne peux pas dire que c'est meilleur par contre. Mais j'ai l'impression que ça s'empare de moi avec plus de force.. Juste de m'imaginer qu'il me fait jouir du bout de sa langue, ça me rend folle. Combien de mecs m'ont déjà léché et n'ont jamais réussi à trouver la bonne cadence, le bon point... Évidemment, avec le temps, on apprend à connaître les bons spots chez l'autre et c'est pour ça que c'est divin.

Ensuite j'avais la chatte trop mouillée, TheOne continuait à se faire aller les doigts dessus.. Il fallait qu'il arrête, il n'avait pas réalisé que j'avais jouis car je n'avais pas dit un mot. J'ai resserré les jambes et il s'est relevé, j'ai continué à le sucer à fond. Agenouillé maintenant sur le lit, moi sur le dos, j'ai pu m'occuper à lécher ses couilles.. J'y prends goût. C'est tellement doux. J'aime quand elles se contractent pour ne former qu'un petit paquet ratatiné. Je le lèche encore plus fort, sur les côtés près des cuisses, et derrière... Oui là où ça le fait carrément flipper. C'est près de son anus, juste derrière ses couilles.. C'est le coin mystérieux, le coin à essayer. Un bout de peau à ne pas oublier.

Pendant que je m'affairais à tirer la langue le plus possible, il a continué à s'astiquer la bite et quelques secondes après, sa jouissance giclait dans ma bouche.. Sa semence que j'ai tout de suite fait ressortir de ma bouche... Quoi? On ne peut pas avoir envie de boire du sperme à tous les jours.. J'en avais partout autour de la bouche, un peu dans les cheveux et sur le lit.. C'est qu'il avait jouit beaucoup mon lapin.

7 commentaires:

Succuba a dit…

tu es mignonne quand tu parles de lui... tout autant que tu es chaude, c'est rare !

j'ai aussi remarqué que l'orgasme sans pénétration était plus intense... je pense que c'est le fait qu'aucun obstacle n'entrave les contractions du vagin, tu ne penses pas ?

Anonyme a dit…

Lectrice régulière, mais premier commentaire ;)
Je n'ai simplement pas pu résister, aujourd'hui. Parce que, oh la honte d'être moi aussi quétaine, mon couple miaule également. Et faut dire, c'est très marrant et affectueux en plus, alors pourquoi pas !

SP4M: a dit…

À lire des histoires de fesses aussi explicites, c'est difficile de saisir le sens du mot quétaine ahaha! Un doigt dans le cul, c'est tellement quétaine :P

Alexandra a dit…

@succuba : Oh! Quand j'y pense, je crois que tu as raison...! Putain je prends goût à me faire lécher.. Mais je crois que ce que j'aime le plus, étonnamment, c'est quand il me caresse le clito d'un doigt et qu'il me fait jouir.. Je vire complètement folle!

@anonyme : Ahhhhh..! Je suis contente de savoir que nous ne sommes pas les seuls à faire ça. Miaulons en coeur!

@sp4m : Hahaha.. Le pire, c'est que je suis quétaine pour vrai.. C'est certain qu'une fois dans le lit ça change.. Mais TheOne me dit que c'est pas quétaine, c'est l'amoooouuurrr ;) xxx

Philo a dit…

Quétaine ...
Voilà une nouvelle expression dont il a fallu que je découvre le sens grâce à Google ! :))
Je suis d'accord avec Succuba, tu sembles t'exprimer avec plus de tendresse qu'avant, mais cela n'en demeure pas moins très chaud !
Tes descriptions sont toujours très naturelles et terriblement ... alléchantes ;)

Arnaud a dit…

Texte très excitant, comme d'habitude on s'y croirait :-)

Alexandra a dit…

@philo : En effet! Je me suis dit que certains ne comprendraient peut-être pas.. Mais je ne suis pas arrivé à trouver un autre mot pour l'exprimer!

Enregistrer un commentaire

J'aime beaucoup avoir vos commentaires, questions, conseils ou autres...