6 mai 2010

Ras le cul!

Vendredi passé après le boulot, je devais aller à une expo mais j'ai décidé d'annuler, l'idée de retrouver TheOne chez moi m'interpellait beaucoup plus. J'étais donc de retour à 17h. Il était déjà là, tranquillement installé devant l'ordinateur, toujours habillé de ses vêtements sales de boulot. J'avoue que j'aime bien le look gars de construction. Ses jeans tachées de peinture, déchirées et rapiécées à plusieurs endroits, son t-shirt trouvé et sale lui aussi, son odeur de gars après une journée de travail et son cou salé. Je le sais car je le lèche souvent le soir à cet endroit.. J'aime bien son goût salé.

Il nous fallait prendre une douche car on s'en allait à un bbq chez un ami. On s'est savonné mutuellement, je me suis attardé sur sa queue qui sentait un peu le poisson et une fois bien nettoyée, je l'ai mise dans ma bouche. J'adore le sucotter comme ça, quelques secondes, question de le faire durcir et ensuite retourner l'embrasser.
Sous l'eau, j'aime le savonner et voir le savon emprisonné dans son poil de chest. Et quand il se rince, que la mousse coule le long de son corps, pour passer sur son sexe, entre ses fesses, j'adore voir tout ça. On a été sage et on est sorti rapidement.

Et je me suis rappelé.. TheOne m'avait dit qu'il trouvait ça plus beau un cul sans poil. Je lui ai donc proposé de me raser. Il en était pas trop convaincu car quand on en avait parlé, je lui avait dit que j'avais déjà essayé et que ça avait piqué et fait mal pendant au moins deux jours. Mais j'étais prête à ressayer. Je trouvais plutôt excitant l'idée qu'il me rase le derrière.

Je me suis mise à genoux sur le rebord du bain, je lui ai tendu la crème épilatoire et il a attrapé son rasoir. Il a été gentil, car il m'a léché l'anus tendrement pour commencer pour me détendre. Pas que j'étais vraiment tendue...

Il a bien fait ça, doucement, sans peser trop fort. J'avais un peu peur qu'il me coupe, cette peau là est bien plus sensible que celle de son visage. Mais ça s'est bien passé.. Même si à un moment j'ai ressenti une sensation de brûlure légère.

Ça n'a pas été long. Je me suis relevée, il m'a essuyé la mousse restante et je me suis écarté les fesses pour regarder le résultat dans le miroir. Pas mal! J'avoue que ça paraissait très bien. Et il m'a encore léché.

Je me suis dirigée vers la chambre avec mon nouveau cul pour m'habiller. Je n'ai pas eu le temps de parvenir au garde-robe que TheOne me poussait sur le lit. Je n'avais pas le choix, il fallait qu'il en profite. Je lui ai demandé s'il aimait le look et il m'a dit adoré. Quelques secondes plus tard je crois que j'avais déjà sa queue dans le cul et la chatte bien gluante. Putain que c'était bon.

Après avoir jouit, nous étions couchés sur le lit, à se regarder dans les yeux.. Il me caressait tout le corps, j'adore cet état après le sexe, où on semble flotter, où on se sent si bien. Et je sais pas pourquoi, je me suis mise à être excitée à nouveau. Peut-être avais-je jouis trop vite la première fois? J'avais envie qu'il me prenne encore. Et le cul à nouveau. Je pense que je ne me suis jamais fait sodomisé deux fois de suite comme ça.. Et je vous assure que le deuxième orgasme était complétement délirant oufffff... Pauvre cul.

J'avais la raie glissante de lubrifiant et la chatte poisseuse de ma cyprine après... J'étais bonne pour une autre douche. Je ne voulais pas sentir le sexe à deux milles à la ronde!

Finalement, pendant mon souper, j'ai déjà commencé à ressentir le picotement du rasage.. Arghhh.. Bon, alcool aidant, j'ai réussi à oublier mon «problème».. De retour à l'appart, mon cul à encore eu droit à sa dose. Quel vilain garçon! .. Quelle vilaine fille..

Et bon, tout ça pour dire que je n'avais pas tord, putain de merde! Le lendemain a été une journée atroce, à me sortir le string d'entre les fesses sans cesse. Ça brûlait, ça picotait, ça piquait. Tellement désagréable! La soirée, j'ai décidé de mettre une culotte plutôt qu'un string.. Fuck c'était pire encore on dirait. Juste d'être assise me dérangeait. C'était pas très chic au resto, avec ma petite robe, et au karaoké après, à me décoller la culotte du derrière tout le temps.

Peu importe, il y a une chose que je sais, c'est que je ne recommencerai pas! Ça ne vaut pas le coup. Au moins, TheOne en a profité le temps que ça a duré, c'était bien pour lui que je l'ai fait. Si le poil est là, c'est sûrement pour une raison.

Je suis pas du genre à raser ma petite chatte au complet d'ailleurs.. Je préfère en garder un peu.. Question d'esthétisme. J'ai déjà essayé aussi de raser au complet.. Disons que je n'avais pas trop le choix, et j'ai détesté! Avoir l'entre-jambe comme une fillette de 8 ans, pas capable. À chaque fois que j'allais aux toilettes je m'arrangerais pour ne pas regarder.. Une chance que ça repousse.

Chacun ses goûts d'ailleurs. Faudra que je parle plus longuement de ça.. Il me semble avoir plusieurs histoires côté poil...

11 commentaires:

Stan/E. a dit…

Très fun, Alex.. Très bien écrit et décrit...

J'ai adoré, car il y a longtemps, moi aussi... Rire. Bad souvenir.

Succuba a dit…

arf, le rasage c'est pas mon truc, j'ai la chance d'avoir juste ce qu'il faut, et non une brousse indomptable, c'est déjà ça :)

Anonyme a dit…

Hihi!
Ton cul a passé toute une journée, en tout cas!

Gingembre

BibiFuck a dit…

J'ai été rasée au cuir un bon bout de temps.. mais c'est tellement l'enfer quand ca repousse que j'en ai eu ma claque! Maintenant je trime. très très cours, mais au cliper, pu de rasoir!!

Madame Intello a dit…

Et que dire de la cire? Douloureuse sur le coup, mais combien agréable par la suite!

redbee2 a dit…

Un bon gel à raser ça aide. Et une crème hydratante aussi. ;)

L.Effrontée a dit…

Eh bien contente de voir que la guerre du "pwal" n'a pas contaminé tout le monde !! Je suis tout comme vous les filles :)

Plume a dit…

Bonsoir, très joli récit, palpitant.... on se sent .... voyeur ? (voyeuse en fait)et ça donne quelques idées... puisque d'habitude je me rase toute seule...

Bonne soirée
Plume

Anonyme a dit…

J'ai un truc pour toi pour que ça pique moins ou même pas du tout. Car j'aime bien me raser là aussi mais je déteste quand ça repousse.

Tu mets de la crème hydratante style Aveeno. Ou mieux la crème Soothing care de Monistat (ce n'est pas pour les infections vaginales celle là). Elle consiste en un gel-poudre qui laisse la peau douce et évite les gerçures. j'aime bien et c'est très pratique pour l'après-rasage n'importe où!

Roy a dit…

T'as fait l'expérience, t'as fait plaisir à TheOne, il t'a recompensé en te faisant jouir comme un folle, pendant quelques jours tu vas ^étre ennuyée avec les poils qui vonr repousser;
As-tu pensé à na ps metre ni culotte ni string?
Je parie qu'à te sentir nue sous ta jupe et le risque qu'un faut mouvement dévoile ta chatte à des inconnus, t'exciterai terriblement.
Je suis de ton avis, une chatte sans poils, ça ressemble à un minou de gamine.
J'adore ta façon de nous raconter tes aventures

Alexandra a dit…

La cire? Humm.. Je pourrais bien essayer. Mais je suis beaucoup trop lazy pour le faire! Et je me vois pas me faire épiler le cul au salon oufff...

Mais j'ai mis plein de crème hydratante pourtant! Une chose à retenir là-dedans, je ne recommencerai pas! Même si j'ai bien aimé la sensation de douceur entre mes fesses..

@roy : Je fais rarement ça ne pas mettre de culotte.. Sérieusement, je sais pas si j'ai les lèvres trop longues ou quelque chose comme ça, mais ça frotte beaucoup trop et je ne me sens pas bien. Et j'ai trop chaud aussi, désagréable. Mais je dis pas que je ne le ferais pas une douce journée d'été, en robe, un vent passant sur mes cuisses, en compagnie de TheOne ;)

Enregistrer un commentaire

J'aime beaucoup avoir vos commentaires, questions, conseils ou autres...