11 mai 2010

Trois jours d'abstinence.

Sur le sofa, pour faire changement. Beaucoup trop l'habitude d'attendre d'être couché dans la lit à l'heure du coucher. J'exagère. Le weekend c'est pas comme ça. C'est juste la routine, boulot, retour à la maison, préparation du souper, télé, sexe, dodo... Au moins le sexe fait parti de la routine. J'adore ça. Et bon, ça empêche pas d'avoir touché la queue de TheOne à tout moment. Au retour, pendant que je préparais le souper et qu'il m'a plaqué solidement sur le comptoir, faisant semblant de me prendre par derrière, se frottant, bien bandé, contre mon cul.

J'avais de la visite ce weekend. Pas d'intimité de jeudi à dimanche.. Pas évident, quand t'as l'habitude d'avoir personne dans les jambes. J'ai même dormi dans le salon, sur le putain de futon pas confortable, TheOne à côté de moi. Ben quoi, je peux pas laisser mes parents dormir par terre quand même..
Dans mon lit tout propre, juste pour eux. J'étais bien contente de les voir quand même. Mais ça impliquait aucun sexe. Quoique samedi, ils sont sorti pendant 20 minutes, je crois qu'ils s'en doutaient, ils voulaient nous laisser un peu de temps ensemble. Je pense. Dans la douche, lui et moi, il m'a prise, j'étais accrochée à la pôle à serviettes. Pas 100% abstinence alors. Mais il est venu en deux minutes je crois. J'ai apprécié, sans plus. J'étais contente de lui faire plaisir, j'étais très loin de l'orgasme. J'ai attendu dimanche soir avec impatience.

Assis sur le futon, évachés je dirais même, on a mangé devant la télé, j'aime ça. Je lui ai dit pour dessert de sortir sa queue, il ne voulait pas, il n'avait pas pris sa douche encore, dure journée. J'ai attendu. Pas facile d'attendre quand monte l'excitation, ses lèvres sur les miennes, nos langues s'enroulant ensemble, sa main claquant ma chatte à travers mes jeans.

Après la marche je vais te baiser. On a marché, on est rentré, il a pris sa douche, je l'attendais avec mon vibro entre les cuisses. C'est pas ma faute.. Il m'avait excité tout juste avant, avec son doigt plein de salive.. Je me suis seulement entretenue...

J'aime bien quand ça vibre sur mon clito, mais il n'y a rien comme sa main toute chaude, ou sa queue qui glisse bien contre moi. J'aime tellement ça quand il se frotte sur moi. Des fois, je n'aurais même pas envie qu'il me pénètre, je me laisserais jouir ainsi pour m'endormir après.

J'avais envie de lui mettre mon jouet dans la bouche, je n'ai pas osé. Suce-moi qu'il m'a dit. À genoux tout près de lui, les fesses découvertes, je l'ai aspiré à fond pendant que son index fouillait mon entre-jambe. C'est qu'il sait s'y prendre mon TheOne. Et si je lui dis plus vite, moins fort, plus bas, je le guide, il ne chigne pas et réagit, tout de suite. Une parfaite fusion.

C'est sur lui que je me suis retrouvé, même si on avait planifié qu'il me baiserait le cul, moi sur le dos, les jambes dans les airs, sur le rebord du lit. À quoi bon planifier, on ne fait jamais ce qu'on avait dit. Sur lui je le sentais bien, sa bite frottait partout à l'intérieur de moi, j'avais la chatte collante et je me pressais encore plus contre son corps, pour que mon clito s'amuse à le lécher en même temps. Fuck c'était bon.. J'ai jouis comme ça, les cuisses contractées à fond, j'ai eu mal après, je me sentais fatiguée.

Je ne pouvais pas le laisser comme ça, pauvre petit. J'étais dans les vapes et j'avais besoin de quelques minutes pour reprendre mes esprits. Il avait la queue entre les mains, je n'allais pas pouvoir m'en sortir ainsi, à m'endormir sur le divan.

Il a recommencé à me caresser, à me flatter partout telle une chatte, je ronronnais, j'écartais les jambes, il m'a prise encore pour m'emporter dans la chambre. Sur le ventre j'étais, son gland pressé contre mon anus, il y est entré sans résistance, ou presque, je l'ai accueilli avec plaisir. Il m'a sodomisée. Il m'a enculée. Il m'a baisée le cul comme il se doit. J'adore trop ça. Il a éjaculé dans le bas de mon dos. J'avais son sperme qui coulait dans ma craque de fesses et j'étais bien.

4 commentaires:

Mamz'elle J a dit…

Dur weekend.. qui se résorbe en un dimanche soir. Sans le vouloir, il m'est arrivé la même chose.. mais parcontre, j'use d'imagination lors de la venue de la visite.. je m'entretiens avec mes jouets discrets, bien callés en permanence entre mes cuisses..! ;) Comment pourrais-je survivre dans le cas contraire? haha! Continue d'Écrire, c'est toujours une attente interminable entre les billets! Bonne baise! XxX

Succuba a dit…

miam encore... l'abstinence qui galvanise les retrouvailles, trop bon !

Philo a dit…

Je souris toujours à lecture de vos retenues par rapport aux odeurs ou à l'hygiène qui doivent être culturelles je suppose !
Je pense qu'ici, sur le vieux continent, le désir passerait avant la douche ... ;)
Toujours bien excitant de te lire !

Alexandra a dit…

@mamz'elle : Oui, il faut bien user d'imagination! En fait, je n'ai pas raconté qu'avant de dormir vendredi soir, TheOne avait la main glissé dans ma culotte et me caressait doucement le clito.. J'avais la bouche bien serrée contre son épaule pour ne pas faire de bruit.. Mais quand mes parents sont allés se coucher, après leur douche, TheOne n'a pas voulu continué! Je crois que leur présence l'intimidait un peu ;) Dommage!

@succuba : J'ai presque envie de m'abstenir pour une semaine.. Juste pour voir hehehe!

@philo : Ça dépend des fois je dirais! Et sûrement du boulot de la journée.. Un gars dans la construction quand il fait chaud, ça transpire pas mal ;) xxx

Enregistrer un commentaire

J'aime beaucoup avoir vos commentaires, questions, conseils ou autres...