16 juin 2010

Bon timing.

J'avoue qu'après l'écriture de ce petit texte ce matin, j'étais vraiment excitée. Je le suis moins maintenant, car j'en ai profité pour me faire jouir sous le bureau. Et je dis bon timing, car dès que j'ai sorti la main de ma culotte, mon collègue est rentré.. J'aime bien quand il va jaser avec les autres ou bien quand il va se chercher un café! Ça lui prend toujours juste assez de temps.

Pour bien faire, aujourd'hui, je suis en robe. C'est donc facile de m'écarter un peu les cuisses, de tasser ma culotte et de plonger mon doigt sur mon clito. Je n'ai même pas eu besoin d'y appliquer de la salive, me remémorer la masturbation extérieur d'hier m'avait déjà fait mouiller.

J'ai refermé mes jambes et n'ai laissé que mon index sillonner mon clitoris glissant. Le regard ailleurs, regardant dans le vide au travers la fenêtre, je me suis fait jouir en quelques minutes.. Je me demande combien de temps qu'il me faut. Je me suis sentie bien, légère et reposée. J'ai ouvert le tiroir de mon bureau, pris un mouchoir, essuyé mon doigt et ma chatte juteuse et mis le tout à la poubelle. Je me demande si ça va sentir la chatte dans le bureau...

2 commentaires:

EroDojo a dit…

Vous êtes engagée ! Faites travailler votre plaisir, sans retraite assurée. Quelle productivité.

Monsieur T. a dit…

Espère que ton collègue ait le nez bouché

Enregistrer un commentaire

J'aime beaucoup avoir vos commentaires, questions, conseils ou autres...