11 août 2010

Privation.

Désintox.

Oh my.. J'ai tellement envie de me masturber right now! Comment est-ce que je vais tenir jusqu'à samedi? Putain d'infection. C'est ça que ça fait baiser en camping pendant ses règles et mettre de côté un peu la douche. Des antibiotiques à prendre pour 5 jours. Et dans la chatte en plus. Pas très plaisant. Pas très excitant. Tellement clinique. Et froid. Behhh.

Pas de sexe pour 5 jours. Pas d'alcool pour 5 jours. Je suis supposé faire quoi moi? J'ai fait du sport hier, j'en ferai sûrement ce soir mais j'ai de la visite demain soir. Pas de boisson. Pourtant une bouteille de rouge accompagne tellement bien un bon souper! Argh. Je serai sage. Pour 5 jours.

Mais là je viens de lire un texte qui m'a excité. Un blogue que je suis. Une histoire croquante. Ça m'excite. J'ai pas de sexe depuis 2 jours et j'ai bien envie de me frotter le clito sous mon bureau. Pas une bonne idée m'a-t-on prévenu. Ça pourrait ne pas guérir. Fucking bactérie. Et ma pauvre chatte qui n'a pas eu le plaisir d'avoir une langue sur elle depuis presque deux semaines. Je n'en peux plus. J'ai tellement hâte que TheOne fusionne ses lèvres sur les miennes. Celles du bas, on s'entend.
Et pendant ce temps-là, je lis plutôt, au lieu de baiser avant de dormir. Ensuite mon mec se colle dans mon dos et me rendre la queue dans les bobettes, juste pour être confortable. Comme j'aurais eu envie de lui dire de me la mettre dans le cul hier. On aurait peut-être pu. Mais c'est comme tenter le diable. C'était mieux d'éviter. Pour guérir plus vite. Pour avoir à nouveau une belle petite chatte rose qui sent le miel.

J'en peux plus. J'ai envie qu'on me lèche. J'ai envie de jouir. Je pourrais me caresser à travers ma culotte peut-être. Mais elle serait bien trop juteuse après. J'aurais besoin de ma flûte à bec, celle que j'utilisais quand j'étais jeune pour me masturber. Je faisais ça par dessus ma culotte en plus. Le bas de la flûte étant plus évasé, avec un genre de ligne plus épaisse au bas, c'est ça qui me faisait du bien quand ça passait sur mon clito. J'y allais tellement rapidement j'avais le sexe qui bouillait.

Je me rappelle l'avoir fait tant de fois, souvent agenouillée devant mon miroir, à me regarder en même temps. L'endroit idéal car le miroir était juste derrière la porte de la chambre. Si quelqu'un voulait y entrer, je le savais et j'arrêtais aussitôt. Quand je terminais je me souviens aussi, je sentais toujours ma flûte. J'ai toujours aimé l'odeur mielleuse de ma chatte. Là c'était la mouille surchauffée mélangée au plastique de l'instrument. J'aimerais bien en avoir une à nouveau et essayer, voir si je pourrais encore me faire jouir de la sorte.

2 commentaires:

Sam a dit…

J'en peux plus. J'ai envie de te lécher. J'ai envie de te faire jouir. De te remplir. Encore encore et encore.

Alexandra a dit…

Vilain garçon :P

Enregistrer un commentaire

J'aime beaucoup avoir vos commentaires, questions, conseils ou autres...