14 janv. 2021

Je peux maintenant dormir

I’m fucking horny

Une semaine sans baise c’est l’ennui

Mon mec qui me dit qu’il est trop fatigué

Il veut bien baiser mais il ne lèvera pas le petit doigt

Pas très excitant tout ça

Mais si sa bite lève, ce serait déjà au moins ça

Subtilement pendant qu’il regarde son cell

Je me tourne sur le côté et glisse mon index baveux

Entre mes cuisses entrouvertes

J'imagine un mec qui m'excite que j'aimerais qui me baise

Et continue la chorégraphie dans ma tête avec un autre

Je l'avoue beau gosse aux abdos bien ferme

Il me prend et il me dit osti que t'es bonne Alex

Et y'en a un autre qui attend derrière lui

Son tour pour se déverser en moi

Et m’agripper les seins à deux mains

Deux mecs qui me veulent en même temps ça m'excite un max

Alors j'en ajoute un autre dure dans ma bouche

Qui me dit des trucs pas possible des saloperies

Pendant que je le suce sans les mains les yeux grands ouverts

Ils sont de connivences les trois et ils veulent leur plaisir

J'pourrais pas dire que c'est nécessairement pour le mien

Et je crois que ça m'excite encore plus

De m'imaginer me faire utiliser comme ça

Mon corps offert à leurs fantasmes à leurs désirs

Je les laisse faire de moi ce qu'ils veulent et je prends mon pied

Plus besoin de salive maintenant car j'ai la chatte bien trempée

Mon doigt qui s'active plus rapidement encore

Je découvre même une nouvelle façon de me toucher

Subtilement

Je pince mon clito avec mon index et appuie mon pouce sur la peau juste au-dessus

Je répète ça quelques fois encore

Le souffle court je me tripote pendant que mon mec dort

Dort-il ou regarde-il encore son écran sans se rendre compte

Que je suis sur le point de jouir en pensant à trois autres mecs que lui

Qui me prennent férocement sans relâche

Profitant de mes orifices et de mon expertise

Je jouis imperceptiblement et je me sens bien

J’essuie ma mouille dans les draps chaud d’hiver

Je peux maintenant dormir

Bonne nuit.

18 déc. 2020

Samedi confiné

Combien de gémissements je t'ai procuré? Combien de jurons tu as dis quand j'avais ta queue dans ma bouche. Les samedis confinés ont ça de bien, ça se termine toujours avec tes doigts dans ma chatte et ta bite dans mon cul.

Je t'ai sucé encore au meilleur de mon expérience. T'as toujours l'impression que c'est la meilleure et je ne m'en plains pas. On oubli vite, ça doit être pour ça. À chaque fois, je te procure des sensations inédites et espérées. Tu voudrais que je te suce tous les jours à tout moment de la journée mais je t'ai dit que je ne pouvais pas faire ça, je ne veux pas que tu t'en lasses. En fait, est-ce que tu pourrais t'en lasser?

16 déc. 2020

Parfum aphrodisiaque

Si je pouvais partager

Avec toi l’odeur de ma chatte

Car chaque fois où j’ai plongé

Ma main dans ma culotte mouillée

Que j’ai eu des idées perverses

Où tu me prenais sauvagement 

14 déc. 2020

Donne-moi 2 minutes

J'écris un texte cochon. J'en lis quelques-un aussi. Il est 9h du matin et je suis supposée travailler. Je me suis excitée en imaginant ce qu'on a fait, ce que j'ai envie de faire, ce que t'as envie de faire. Je me dis fuck-off, une petite branlade pour commencer la journée. J'ouvre une vidéo avec mon acteur préféré. J'ai déjà vue cette vidéo mais je sais que je l'adore, c'est rough, c'est rapide, le mec est fucking sexe. Il transpire en baisant et sa sueur perle de son nez sur le corps de la bonne salope. Il la baise avec tellement de vigueur qu'un filet de bave sort de sa bouche à un moment. J'adore sa gueule. Je baisse mes leggings jusqu’à mes chevilles et glisse ma main droite dans mon string. Je suis déjà bien excitée, ma chatte a déjà la texture que j'aime. Je regarde la vidéo et commence à me caresser. Mes pieds sont entourés autour des pattes de la chaise. Ma tête repose sur le haut dossier, légèrement par derrière. Je me laisse aller. Je regarde la vidéo, j'imagine ce mec qui me baise. Je regarde son corps d'Adonis, ses abdos, ses coups de bassins, son cul à faire rêver, sa gueule à frencher. J'voudrais une vidéo 3D où j'ai l'impression qu'il me baise sans retenu. J'voudrais qu'il me baise sauvagement comme il le fait à cette fille. Je lècherais la sueur sur son chest et lui offrirait mon corps sans contrainte. Je le regarderais dans les yeux pendant qu'il s'occupe de ma petite chatte, à lui offrir tout ce qu'il a, à utiliser tous les muscles de son corps pour me baiser plus vigoureusement, plus profondément. Il va de plus en plus vite, il va jouir je le sais alors je m'arrange pour jouir en même temps que lui, même s'il n'existe que dans cette vidéo. Au moment où je me masturbe, plus rien n'existe autour de moi. Je suis cette fille qui se fait démonter par ce mec trop fucking hot. Je suis elle et il me rentre dedans. Je jouis en même temps que lui et je le regarde éjaculer sur le beau corps de la fille. J'essuie mon doigt sur un papier mouchoir, je remonte mes leggings et me rassoie comme il faut sur ma chaise d'ordinateur. Je sens mon doigt qui m'a fait jouir et je me dis que je devrais travailler maintenant. Et j'écris cette histoire. Là je vais travailler, j'suis correct pour un petit bout. Je crois.

11 déc. 2020

Confidences

Donne-moi la chance
D’entendre tes confidences

J’écouterais tes fantasmes
Avec enthousiasme

J’prendrais tout en note
Pour que ce soit hot

J’te permettrais de tout me faire
Surtout si c'est pervers

9 déc. 2020

Opportuniste

J'ai regardé ton profil sur les réseaux sociaux. Je ne devrais pas, mais t'es sûrement le seul de mes anciens amants dont je connais le nom au complet, et dont je me rappelle. 

T'es toujours aussi cute. J'apprécie tes photos à la plage je l'avoue.

J'ai relu certaines histoires de mon blogue. Plus de dix ans ces histoires-là. Certaines dont je ne me rappelle plus du tout. Des gars que j'ai oubliés. Mais toi, je ne t'ai pas oublié.

7 déc. 2020

Commencer l’année du bon pied

Cette année nous serons seuls

Quand sonnera l’heure de la nouvelle année

Sur l’horloge numérique de la télé

Où nous regarderons des feux d’artifices

Filmés en direct

En direct de notre salon

C'est déprimant

4 déc. 2020

Dick

J’voudrais me faire baiser par un mec qui s’appelle Dick. J’lui dirais Dick, ride me like your little bitch on your fucking dick.

J’lui dirais des cochonneries en français et il ne comprendrait rien. Ça l’exciterait au maximum. Je dirais j’aimerais te sucer Dick. Je veux ta bite Dick. Je lui dirais aussi tu l’aimes mon cul Dick, tu le trouves moelleux et accueillant, tu voudrais bien t’insérer dans mon petite anus rose? 

Ah ce Dick. Avoir un nom comme ça, ça pas d'allure. Je lui dirais sans cesse t’as un putain de nom à faire bander. Est-ce qu’il appellerait sa graine Dick Junior peut-être? Ou seulement Junior... Mais bon, ça ne fait pas très winner, on dirait qu’on parle d’un enfant, et moi j'veux une bite à sa pleine longueur.

3 déc. 2020

Ôde à mes seins

Sur eux sans cesse les yeux se posent

Chemise, t-shirt, cotton-ouaté étiré

Regard furtifs indécents et appuyés

Leur format généreux en est la cause


Aidée par cette corpulente poitrine

Dans mon lit plusieurs bandeurs

Se délectant de mon impudeur

Plus excitant que du lèche-vitrine

30 nov. 2020

Baisons pour

Baisons pour se sentir mieux

Se sentir vivant

Oublier cette putain de pandémie

Louons une chambre d’hotel

Et commandons un repas 3 services livré à notre porte

Une ou deux bouteilles de vin nature

Qui glisserons aisément dans nos gorges

Comme du bon jus


Allons au sex-shop

Acheter des jouets ridicules

Qu’on essayera l’un après l’autre

Pour ensuite les oublier sous le lit

Car c’est l’fun faire de nouvelles expériences

Même si non concluantes

Car à quoi bon avoir une boîte à jouets remplis

Quand tout de que je veux c’est ta bouche, tes doigts, ta bite

Qui me remplissent les orifices

26 nov. 2020

Le sens-tu?

Sur ma main droite l’odeur de ma chatte

Senteur durable difficile à se débarrasser

Même après une nuit de sommeil et un nettoyage

Relent persistant sur la peau


Car hier tu m’as prise et comme à mon habitude

J’ai titillé mon clito avec vigueur pour jouir

Plus vite mais bon tu m’as fini à la main finalement

Et je suis loin de m’en plaindre


Un orgasme fulgurant est finalement arrivé

À crier trop fort à te faire bander

J’aurais trop voulu que tu me prennes de nouveau

Mais il était tard et on était fatigués

25 nov. 2020

Elle l'attendait

Des années qu'elle ne l'avait pas fait.

Des années qu'elle n'avait pas eu la sensation qu'un homme la désire.

Des années qu'elle n'avait pas ressentis ces frissons dans le cou pendant l'orgasme.

Des années.

Bien sûr qu'elle y va de ses petits plaisirs solitaires. 

Elle connaît son corps par coeur. Elle sait comment se faire jouir en une minute vingt-trois. Et ça, même sans vidéo xxx, juste dans sa tête. Elle le sait, elle l'a chronométré.

24 nov. 2020

L’amour en rime

Sans toi près de moi

La journée est longue 

Mes pensées vagabondes

Je suis sans voix


Notre amour n'est pas éphémère

On a appris à se connaitre

Chaque millimètre

C'est tout sauf vulgaire


À ton retour un baiser

Chaque fois tu fais hummm

Le feu tu allumes

On va pas niaiser

23 nov. 2020

En réalité

En revenant de travailler hier, mon mec a vu ma publication instagram qui disait «T’as envie que je te suce la queue?». Qu'est-ce qu'il a fait vous croyez?

J'étais en train de faire le souper, un curry de légumes et poulet avec du riz basmati. Une chance que tout était déjà sur le feu car il m'a pratiquement obligé à me mettre à genoux. Faut pas écrire des trucs comme ça qu'il m’a dit. Ça m'excite et ça va en exciter d'autre cochonne.

Il a sorti sa queue de ses pantalons, a attrapé ma tête et j'ai ouvert la bouche comme une bonne fille. Oui, je ne suis pas toujours vilaine.

20 nov. 2020

La plus petite bite

Oh la la

La plus petite bite que j’ai connue

Elle était sombre et petite cette petite

Et elle avait une saveur d’umami même si dans ce temps je ne connaissais pas ce mot-là


Comment décrire

La plus petite bite que j’ai connue

Elle était si mince et mi ferme

Et même le gars auquel elle était rattachée n'était pas particulièrement appétissant


Comment vous dire

La plus petite bite que j’ai connue

Elle était maigre et d’une longueur même pas raisonnable

Et le mec qui s’en servait était rempli de volonté il va sans dire


Comment raconter

La plus petite bite que j’ai connue

Elle était d’origine bengalie, peu poilue et ricaneuse

Et quand je la regardais, je pensais nécessairement à une saucisse à hot-dog, c'était pas pour offenser


Comment expliquer

La plus petite bite que j’ai connue

En bouche je cherchais mon appétit, c’était ridicule et dérisoire

Et le jeune homme à qui elle appartenait prenait quand même goût à mes léchées hypocrites de suceuse experte


Comment confesser

La plus petite bite que j’ai connue

Je ne sentais presque rien d’elle une fois en moi, je regardais le plafond en me demandant ce que je faisais étendue là

Et le mec à qui appartenait la plus petite bite que j’ai connue y est allé avec tellement de vigueur qu’il a réussi à me faire jouir, à coup de pubis sur mon clitoris il a réussi à me faire atteindre l’orgasme


Comment vous surprendre

La plus petite bite que j’ai connue

Elle était si filiforme comme le gars qui la portait et pourtant après une soirée de saoulerie je m'étais malgré tout retrouvé dans son lit et sans que je me touche de mon index comme à mon habitude il m’a fait jouir

Et ce deux fois. J'étais abasourdie.

19 nov. 2020

Je t’aime bonne nuit

Hier soir je lisais une BD, une bande dessinée sexy de Noël. Mélange d’histoires excitantes où on retrouve un pervers qui fait baiser des gens dans la ruelle, une graine dans une tasse de thé, un homme soumis qui se crosse en rêvant et une femme qui se transforme en roche baisée par un Père Noël. Le genre de truc classique quoi! 

Certaines illustrations plus inspirantes que d’autres. C'est que j'adore voir des illustrations sexy, cochonnes et même perverses. Ça fait changement de voir de la vraie peau et des vrais humains dans la porn. J'aime aussi beaucoup les vidéos hentai mais ça c'est une autre histoire.

Alors je lisais ma bande dessinée et je sentais à certains moments un certain élancement dans mon sexe. Mon mec était à côté de moi et il regardait des niaiseries sur son cell. J'ai posé mon livre et je me suis tournée vers lui.

T’as envie que je te suce la queue?

18 nov. 2020

Au motel Excel

Sur la couette usée du motel une étoile
Liqueur et sécrétions sont imprégnées tel un étal

Je m'imagine encore écartée sur cette couverture

Tu remplissais chacune à leur tour mes ouvertures


Cet endroit pas très chic près de la métropolitaine

Fallait bien que tu m'y amènes, j'étais vilaine


Tant de folies dans un après-midi, on perdait le contrôle

Du sexe, d'la drogue et du rock'n'roll 

17 nov. 2020

Chatte en chaleur

C’était mon rôle que j’ai décidé de me donner. Montrer à mon mec que j’ai envie de lui et que je n’en peux plus d’attendre. Bon, pas qu’il m’ait vraiment fait attendre... Mais j’aime jouer avec lui.

Je suis arrivée dans le salon et comme je lui fais souvent, je lui ai flashé mes deux gros seins en relevant mon chandail. Il aime que je le plie légèrement et en fasse seulement dépasser le dessous. Je suis restée comme ça et me suis approchée de lui avec mon regard le plus aguicheur. Il le connaît ce regard-là, je suis sûr qu’il bande presque automatiquement quand il me voit comme ça. 

Je me suis assise par-dessus lui et l’ai embrassé passionnément sans lui donner le temps de dire non. Pourquoi réfléchir dans ces moments-là de toute façon? On s’est embrassé à pleine langue pendant plusieurs minutes. Ses mains parcouraient mon corps. Il empoignait mes fesses, mes hanches, caressant mon dos, les muscles de mes épaules, saisissant mes seins à deux mains pour se les mettre en bouche l’un après l’autre. Il s’appliquait à faire durcir mes mamelons en les suçant bien. 

16 nov. 2020

Je n'ai pas de kit sexy

Je n'ai pas de kit sexy qu'on peut acheter dans des magasins de lingerie ou bien pas cher sur Ali.

Je n'ai pas de kit sexy avec des cordages qui soulignent certaines parties plus que d'autres.

Je n'ai pas de kit sexy qui mettent en valeur mes courbes et les améliore.

Je n'ai pas de kit sexy échancré au niveau de l'entrejambe qui te montre le chemin à prendre.

13 nov. 2020

Je suis moi

Je suis vilaine.

J’aime dire des mots crus, des paroles pas de bon sens, des trucs pour adultes qu’on ne dit pas aux enfants.

Je suis vice.

Je veux te faire craquer et te faire penser à des cochonneries invraisemblables, que tu ne regretterais pas.

Je suis obsédée.

J'aime penser au sexe twenty-four-seven, j'ai pas de culpabilité, ça m'coule dans les veines.