28 janv. 2010

L'eau à la bouche.

Encore une fois, je n'avais pas eu de ses nouvelles depuis (trop) longtemps à ce petit pervers. Finalement, après plus d'un mois, où je lui ai envoyé des textos par-ci par-là, je ne le voyais plus sur msn, rien, il ressors de l'ombre! Et bon, fidèle à lui même, un truc simple «T'es chez toi?» .. Ok, il n'est pas original je l'avoue.. Mais je sais qu'il a plus d'un tour dans sa poche.. Littéralement..

À sa dernière visite, il n'e m'avait pas ménagé.. Et juste de voir son nom apparaître sur mon téléphone, ça me rend les jambes molles.. Sur le moment j'étais au boulot mais je devais revenir dans plus ou moins une heure. Je lui ai demandé putain t'étais où.. Tout ce qu'il a trouvé à me répondre c'est qu'il était parti en tournée mais que là, la seule place où il avait envie d'être c'était dans mon cul. Mmmmm... Le vilain. C'est tellement direct, ça m'amuse et ça m'excite beaucoup en même temps. J'adore savoir qu'un mec me désir totalement.. Et oui c'est vrai, je m'imagine peut-être des trucs, du genre que ce n'est que moi qu'il veut et qu'il trouve que toutes les autres filles ne sont pas à ma hauteur.. Il faut bien fantasmer et se donner du crédit!

Alors après quelques échanges plutôt chauds de textos, il m'a donné rendez-vous vers 18h chez moi. C'était parfait comme ça! J'avais le temps de rentrer tranquille à mon appart, prendre une douche, je pourrais le voir une heure et ensuite continuer de me préparer pour aller souper avec des amies, la chatte chaude et satisfaite. Hum. Disons plutôt mon cul.. Je m'imaginais qu'il allait encore s'en prendre à lui...

Quand je pense à mon cul bien lubrifié et dilaté, ça m'excite tellement! Ce n'est pas tant par le look que ça a, car c'est bien ce qui excite les gars de voir un cul ouvert et luisant.. Mais étant donné que c'est moi l'actrice là-dedans, c'est de ressentir la sensation que ça me fait, à me sentir offerte, ouverte avec l'air ambiant qui me caresse à cet endroit qui est la plupart du temps inaccessible. Et il y a mes effluves aussi au travers.. J'ai bien beau me laver, mais quand je me fais écarter les fesses, j'ai souvent cette odeur caractéristique de cul. Ça ne s'explique même pas. Ça sent pas dégeu.. Ça sent pas la merde.. Ça sent le cul. Ça sent l'animal. Ça sent bon.

À toutes les fois où j'ai eu le plaisir de me retrouver le nez dans ce coin là, j'ai toujours trouvé que ça sentait la même chose.. Même avec des gars différents. Je ne sais pas si c'est la même chose pour les filles, je n'ai pas vraiment expérimenté. Mais bon, tout ça pour dire que c'est une odeur qui peut mettre l'eau à la bouche pour certains, et répugner d'autres... Je présume...

Je me suis quand même bien savonnée, peigné les cheveux et je me suis habillée légèrement. Il faisait un peu froid dans mon appart alors j'ai monté le chauffage un peu et j'en ai profité pour m'enfiler un string qui me rentre bien entres les fesses, une jupe bien courte qui met mon cul en valeur et une camisole sans rien dessous, évidemment. À quoi bon trop s'habiller si je vais bientôt me faire arracher mes vêtements et qu'on va les lancer par terre? Et bon, j'aime bien quand mes seins sont nus sous mon chandail.. Ils bougent allègrement, je ne me sens pas prise du tout, libre et quand un mec se retrouve tout près, quand son torse se colle sur mon corps, je peux ainsi le sentir beaucoup mieux.. Deux simples couches de tissus nous séparant.

Et j'aime aussi quand on me pince les mamelons à travers ce tissus.. Car j'ai besoin qu'on me les pince très très fort.. Car, étrange que ça à l'air, mes mamelons ont tendances à vouloir rentrer vers l'intérieur.. Mais s'ils sont bien pincés, croqués, mâchouillés, frotté, titillés, léchés.. Ah oui.. Là, ils ressortent tous deux de leur cachette pour se dresser en beauté! Et quand ils sont ainsi, j'éprouve beaucoup de plaisir au frottement de ceux-ci sur mes vêtements.. Une douce sensation rugueuse. Le sexyboy par contre, il ne s'occupe pas beaucoup de mes seins par contre, il est plutôt du type cul. Ça ne me déplaît pas au contraire, mais des fois c'est bon quand même de se faire pogner solidement les boules.

Il est arrivé presqu'à l'heure, ça va, je m'occupais pendant ce temps là.. J'avais déjà le clito gonflé parce que je n'avais pas pu m'empêcher de le frictionner du bout de mon doigt.. J'avais même mis un peu de gloss chauffant dessus pour me donner une bonne sensation. Comme ça, je pouvais vaquer à mes occupations tranquillement mais toujours avec en tête une envie de baise.. La chaleur me rappelant sans cesse l'existence de mon petit bourgeon bandé.

Ah putain sa gueule. Elle m'avait manqué. Ses petits yeux pervers, sa bouche avec les lèvres pincées, ses tattoos sur ses bras, sa shape trop parfaite.. Mais oui surtout, son regard, et son envie de me prendre, l'électricité que je ressens quand il s'approche de moi, je le regarde et il sent le sexe, il dégage une libido explosante! Et ça, ça me fait capoter. Tout ce que j'ai envie alors c'est de me mettre à quatre pattes devant lui et de me pencher vers l'avant. Mais ce n'est pas ce que j'ai fait, pas tout de suite.

Il m'a frenché avidement, me rentrant sa langue bien profonde dans la gorge, il respirait rapidement, ses mains bougeaient vite sur mon corps.. Sans attendre, une main était déjà sous mon chandail tandis que l'autre se frayait un passage dans mes jeans, entre mes fesses et le vilain, il m'a rentré un doigt dans la chatte par derrière. Ouffff! Je trippe vraiment à me faire doigter par derrière comme ça.. Je ne sais pas pourquoi.. C'est peut-être la proximité avec mon cul.. Ou simplement l'angle qui fait que c'est encore meilleur.. Non en fait, je crois que c'est parce que ça fait interdit, comme si on me touchait sans que je ne demande rien, sans que je n'écarte les jambes.. J'adore me faire masturber quand j'ai les jambes fermées.. J'avais bien envie qu'il me prenne comme ça.

On s'est retrouvés tous les deux sur le lit, je l'ai sucé, il m'en a foutu plein la gueule, se faisant aller le bassin et glissant entre mes lèvres.. Il n'a pas un très gros sexe alors c'est bien pour ça, il n'a pas à se demander s'il me fait mal ou pas, dans ma bouche, dans ma chatte, dans mon cul.. Il va partout, et avec la force qu'il veut, moi j'adore ça. Ses doigts me polissait le clitoris, il m'a donné la fessé à plusieurs reprises, j'avais le cul brûlant mais ça me faisait mouiller.. ! Mais merde, pourquoi ça m'excite tant de me faire claquer le cul.. Je sens ma chatte vibrer sous ses coups et j'en redemande, m'étirant encore plus, lui présentant la peau rougie de mon derrière. Vas-y, fait moi voir ce que tu peux faire, met moi en plein le cul.

Ouf! Ça l'a trop excité quand je lui ai dit ça. Il m'en voulait c'est certain. Il ne m'a laissé aucune chance. Il m'a étendue de force sur le lit, bien à plat sur le ventre et il m'a frayer un chemin entre mes fesses puis il s'y est enfouit la langue. Wow c'était trop bon.. Il remontait pour se laisser tomber, la langue bien dure dans mon anus, je le sentais bien, je me sentais m'ouvrir pour lui céder le passage. Longuement, il m'a attaqué de sa langue tout en me rentrant un doigt dans la fente. J'étais de plus en plus mouillée, j'avais l'impression d'avoir une flaque entre mes cuisses fermées, le draps sous moi s'imbibait de mon jus..

Il a attrapé un condom et de l'est enfilé.. Il s'est approché de moi et ça glissait tellement.. J'ai cru comprendre qu'il cherchait ma chatte. Mais putain tu fais quoi je lui ai demandé, prends mon cul tout de suite. Le visage dans le matelas, je me suis étirée les bras vers l'arrière et j'ai empoignée mes fesses pour lui faire découvrir à la lumière mon anus. Son gland s'est appuyé dessus et il a glissé aisément à l'intérieur. Tout doucement il est entré, je sentais centimètre par centimètre sa queue qui m'écartelait. C'était bon. Une fois qu'il a atteins le fond, il est remonté et s'en est suivi une danse, que dire, une bataille féroce entre sa queue et mon cul!

Il y allait fort, dangereusement, s'agrippant à mes hanches, je sentais ses ongles dans ma peau, et moi je me mettais la face dans un oreiller car je criais trop fort, je ne pouvais pas m'en empêcher. Et je disais putain, putain, fuck, ah oui, c'est bon, oui, oui, oui.. Il continuait sans prendre de pause.. On dirait qu'il voulait me baiser le cul tout d'un coup, jusqu'à ce qu'il jouisse. Il me rentrait dedans comme c'est pas possible. Mes jambes étaient toujours collées l'un contre l'autre et on dirait que ça rendait le tout encore meilleur, je le sentais encore mieux, sa queue dure dans mon anus, ça compressait le tout, c'était fantastique. Je mouillais, je jutais et la succion se faisait entendre. Ma main s'est faufilée sous moi et j'ai pu me caresser le clito car s'en était trop de ressentir tout juste dans mon cul, il fallait activer ma chatte pour me faire venir et fuck j'ai pas pu attendre, j'ai gueulé c'est dingue! Après cet orgasme fulgurant, je me sentais extirpée de toutes mes forces, je respirais difficilement, je n'étais plus sur terre, je n'étais nul part sinon dans un rêve..

Pauvre lui, il n'était pas venu de cette façon et je ne pouvais pas le laisser continuer, j'étais défaite. Il se frottait encore la graine sur moi et je n'arrivais plus à bouger quasiment, et je sentais le lit bouger encore. Je me suis retournée un peu pour le regarder et il avait la queue dans la main, il se crossait à fond, le menton dans les airs, les yeux fermés.. Il gémissait, il allait jouir, quelques secondes après moi finalement. Il a poussé un râle et il a éjaculé dans mon dos.. Humm.. C'était bien chaud.. Ça n'arrêtait plus de sortir de lui.. J'aurais tant voulu qu'il vienne dans ma face..Ça commence à me manquer ça.. J'aime tant me sentir aussi salope. Il a joué un peu dans son sperme sur mon dos avec le bout de son gland.. Ça chatouillait. Il m'a donné une dernière claque sur la fesse gauche et m'a dit que j'étais une bonne fille. La fin de semaine commençait bien.

3 commentaires:

Nelson a dit…

Voil le rcit d'un acte sodomite on ne peut plus salace !

Anonyme a dit…

Parole tenue..merci..!

D.xxx

Alexandra a dit…

Mmmmmmm ;)

Enregistrer un commentaire

J'aime beaucoup avoir vos commentaires, questions, conseils ou autres...