19 févr. 2010

Quitte ou double.

C'est à un duo que j'ai eu droit hier. Bordel on est vraiment des lapins, on baise presqu'à tous les matins et tous les soirs. Oui car depuis une semaine, on passe toutes nos soirées et nos nuits ensemble. C'est délirant tout ça. Mais je m'y plais, pour l'instant tout va bien et j'adore me faire prendre à tout moment. On est tellement fait l'un pour l'autre je n'arrive pas à croire que j'ai pu douter. Et sexuellement hummmm... Incroyable! Il me parle même déjà de faire des trips à plusieurs.. On en est pas là du tout, mais bon, je sais qu'il est ouvert.. Moi aussi.. C'est ce qui compte.

Il me dit t'imagines je jouerais avec toi dans le lit, je t'aurais attaché et même bandé les yeux. Tu ne pourrais pas bouger et je m'amuserais avec tes jouets dans tous tes trous et tu n'en pourrais plus, tu me demanderais d'arrêter et moi j'arrêterais pas car cette fois-là c'est moi qui déciderait. Tout à coup je m'en irais quelques minutes et je reviendrais avec quelqu'un. Tu ne saurais pas du tout c'est qui et je ne te le dirais pas. Tu saurais seulement que c'est un homme et que j'ai décidé de lui offrir ta chatte, peut-être ton cul. Il te baiserait à son tour et moi je lui dirais quoi faire pour te faire perdre la tête. Tu serais toujours dans le noir et tu serais ma petite salope à moi, avec qui je peux tout faire.

Et pendant qu'il me racontait tout ce qu'il avait envie de faire avec moi, j'étais toujours couchée devant lui et je le regardais dans les yeux. Je devais me mordre la lèvre du bas et je sentais mon cœur batte de plus en plus vite. Le sacré pervers, il m'excitait tant avec ses paroles.. Mais aussi avec sa main qui me flattait de plus en plus intensément la chatte au travers mes jeans. J'aime tant quand il me caresse comme ça. Je me sens chienne, tellement brûlante. Il a arrêté son discours mais ses yeux me parlaient.. Plus besoin de le dire, je sais ce qu'il veut qu'à son regard. Ma main a trouvé le chemin jusqu'à son sexe que j'ai libéré de ses vêtements. Ce pauvre petit, il était tout serré et il ne savait plus où se mettre.

Alors une fois sa queue bien en main, je me suis couchée sur le dos et, tirant un peu son sexe vers moi, j'ai ouvert la bouche bien grand et il a compris vite je l'invitais à venir me baiser la bouche. Je capote à chaque fois qu'il me pénètre la gueule. Quand je le vois s'approcher tout content, si bien excité, dure comme le rock.. Et qu'il se fait aller les fesses pour prendre son rythme entre mes lèvres. Et moi je suce, j'avale, je lèche. Des fois je ferme la bouche pour l'agacer et je l'empêche d'y entrer.. Il doit forcer un peu et il me prend par la tête ou bien me gifle gentiment et me la fourre à nouveau dans la bouche.

J'ai attrapé sa bite bien fort à la base et j'ai frotté son gland tout rouge sur mes lèvres humides. J'aime tant jouer avec lui, son pénis qui passe dans mon visage, sur mes joues, dans mon cou. Je le veux partout sur mon corps, partout dans mon corps.

Et là il en voulait encore plus, la tension était à son paroxysme. Il m'a amené les fesses sur le bord du lit, lui debout, moi sur le dos et il s'est mis à me lécher ma petite chatte. Quel délice cette langue si décidée et fouineuse. Un peu de salive sur ses doigts, posés ensuite sur mon petit trou et sa langue encore dans mon clitoris. Sans le voir venir, car j'avais les yeux fermés, ça devient une habitude, il cache des jouets dans le lit sans que je m'en rende compte, il m'a pénétré avec mon cyberglass. Putain, c'était vraiment froid au début! Il m'a dit t'inquiètes, tu vas le réchauffer. Je n'en doutais pas.. Mais c'était quand même un choc.. Quoi que bien plaisant finalement car je ressentais encore mieux toutes les courbes de mon jouet de verre.

Il y allait doucement, il le fallait car à force de baiser comme ça, j'avais mal au ventre depuis deux jours. Mais plus tôt je lui avais dit, car il parlait de prendre un break de quelques jours, j'ai trop envie de toi, c'est au ventre que j'ai mal, c'est mon cul que tu prendras. Ça n'était pas tombé dans l'oreille d'un sourd! Donc tranquillement il me baisait la chatte avec le verre, sans y aller trop profondément, et le sortant complétement pour le laisser glisser sur mon clito.. Mmmmm.. C'était encore meilleur, j'avais tant envie de jouir.

Me crachant dessus et m'ayant bien préparé plus tôt avec ses doigts, il s'est aligné vers mon anus pour s'y enfoncer. Mais je n'étais pas trop certaine du résultat.. Il ne m'avait jamais sodomisée comme ça pendant qu'il est sur moi. On l'avait toujours fait quand j'étais à quatre pattes... Et la courbe dans sa queue me faisait craindre que ça pourrait faire mal. Mais cette position est tellement excitante, je ne pouvais pas lui refuser ça. Alors c'est comme ça qu'il m'a prise, tout en continuant de m'enfoncer le jouet en verre dans la chatte.

Ahhhhhhh! Fuck c'était tellement bon! Me faire pénétrer doublement me rend complètement dingue. C'est inexplicable comme sensation! Je me sentais bourrée à souhait, pleine de sa bite et de lui. Il y allait de plus en plus fort et le lit n'arrêtait pas de craquer. Pauvres voisins, je ne voudrais pas être à leur place. Mais bon, le bruit m'énervait moi aussi alors on s'est placé dans le milieu du lit, en meilleure posture. J'ai attrapé un oreiller que j'ai glissé sous mes fesses, il a repris le chemin et est rentré aisément dans mon anus dilaté. Le dildo s'est retrouvé encore dans ma chatte.. Il avait un peu de misère à le rentrer, il manque de lubrifiant un peu alors il l'a mis dans sa bouche pour le lécher...! Il m'étonne toujours ce mec, j'aurais jamais cru qu'il oserait faire ça. Le genre de mec à te foutre les doigts dans la chatte et à se les lécher ensuite, car je «goûte tellement bon».

Et là il rentrait bien, j'ai bien relevé les jambes pour lui offrir parfaitement mon cul. Il s'est approché de moi le plus possible et il a continué à m'enculer. Le gode accotait sur son ventre alors nul besoin de le tenir. Ses deux mains étaient libres pour me caresser en même temps et m'agripper le cou. Je couinais de plus en plus aigu, le frottement à l'intérieur de moi était plus qu'intense... J'avais l'impression que mon clitoris était sur le point d'éclater, je l'ai donc pincé avec mon index et mon pouce et je me suis masturbé comme ça. Ouhla! Je suis venu avec une intensité incroyable.. ! Quelle putain de bonne baise j'en reviens pas encore. TheOne était tellement excité lui aussi mais une fois après l'orgasme, c'était beaucoup trop et je ne pouvais pas le laisser continuer..

Après avoir repris mes esprits et parce que je voulais tant le voir jouir, je lui ai demandé de s'asseoir entre mes jambes, dos à moi. Il ne savait pas trop pourquoi je voulais qu'il fasse ça. J'ai appliqué beaucoup de lubrifiant sur sa queue encore tendue et je l'ai masturbé de mes deux mains. Comme il me l'avait montré la veille.. Sa «technique pour le faire venir rapidement». Il gémissait et respirait fort, m'inspirant ainsi à l'atteinte de mon but.. J'avais le menton appuyé sur son épaule, une vue imprenable sur sa queue en érection et je le masturbais avec vigueur. Comme ça entre mes jambes, c'était comme si c'était moi qui avait une bite. C'était très excitant.

Après quelques minutes le vilain ne venait pas encore, alors je lui ai dit retourne toi, met la dans ma bouche. Ni une ni deux, il était déjà là au-dessus de ma face, le sexe bien entouré de ses doigts et il se crossait sans relâche. Il a enfin éjaculé dans ma bouche, ma langue tendu pour recueillir tout son jus. Son sperme qui tombait dans le fond de ma gorge me donnant le goût de tout recracher.. Un goût amer que je n'arrive pas à décrire mais un soupir de libération de sa part. Les deux on était exténués, je me suis couchée la tête sur son épaule et je lui ai caressé le torse. On était bien. On est bien.

7 commentaires:

LeRack a dit…

Oh Alex! Je jettes mon amant et tu ponds un texte comme celui ci?
J'en ai les cuisses qui tremble, mais quelle histoire!

SP4M: a dit…

L'Pénis: Intense !

Maître Décadent a dit…

Je ne compte plus le nombre de fois où j'ai imaginé ce scénario... le jour où il se réalisera, pas de doute, il sera parfait !

Alexandra a dit…

@lerack : Désolé ;) Tu vas en trouver un autre, je suis pas inquiète!

@sp4m : J'adore les pénis qui parlent!

@maître décadent : J'espère que tu me raconteras tout ;)

Christopher a dit…

DOUBLE !!

lasuccuba a dit…

c'est chaud ! j'ai beaucoup aimé ! merci de ta visite chez moi, ça m'a permis de découvrir ton univers pour le moins... excitant !

Patty a dit…

Ouh j'adore ce texte! A croire qu'il a été écris juste après l'amour. Super spontané et excitant! Et oui, bien d'accord, vive la double pénétration!

Enregistrer un commentaire

J'aime beaucoup avoir vos commentaires, questions, conseils ou autres...