26 mars 2010

Donne-moi deux minutes...

Ouhla! Je le disais hier. Ça faisait presque une semaine que je n'avais pas baisé.. C'est complétement dingue ça. Je ne me sentais pas particulièrement en manque, mais j'en avais envie. Hier soir j'ai rejoins TheOne dans le lit. Il était couché de mon côté, en train de chauffer ma place. J'étais nue et bien émoustillée.

Je me suis rapproché le plus possible de lui, sa jambe entre les miennes... Hummm. Je lui ai offert mon sein droit pour qu'il le suce. Il en a bien pris soin, le serrant juste assez fort dans sa main, l'aspirant et le mordillant comme j'aime si bien. On s'embrassait goulûment.. J'avais envie de lui.. Et lui n'en pouvais plus.

Il était mignon à voir.. Ne sachant pas trop s'il pouvait s'aventurer sur mon terrain humide.. Je lui ai fait signe d'approcher son sexe de ma bouche. Il m'a embarqué dessus et, agrippant sa queue bandée, il l'a glissé sur ma langue. Miam. Il était bon, tellement dur et tendu. Pendant ce temps, j'avais atteins ma chatte avec ma main droite et oh.. Je ne m'étais pas touché depuis une semaine, ça m'excitait tant. Je sentais mon clitoris vraiment gonflé sous mon index.. Je le touchais du bout du doigt et les sensations étaient immenses.

Une fois sorti de ma gorge, je lui ai demandé s'il avait envie de se tremper un peu en moi.. Pas besoin de le supplier, il n'attendait que ça. Doucement. Il est entré sans précipitation.. Je ressentais si bien le frottement de nos sexes ensemble.. Il m'a averti qu'il viendrai sûrement vite.. Mais finalement, c'est moi qui ait jouit avant lui!

C'était tellement excitant putain.. Il est allé et venu dans ma chatte, pas trop doucement, pas trop vite. Son sexe en moi, son pubis collant sur mon clito.. Ça faisait comme une succion et ça excitait mon petit bourgeon en même temps. J'ai écarté les jambes le plus grand que j'ai pu. Son corps écrasait le mien, sa bouche cherchait la mienne et continuait son chemin dans mon cou.. Fuckkkk.. Je gémissais comme une petite cochonne, accompagnée des râlements de mon mec. On faisait un beau duo..Au septième ciel, à fleur de peau. Je suis venue en deux minutes je crois! Si ce n'est pas une.

Je ne me rappelle pas la dernière fois où j'ai atteins l'orgasme aussi rapidement. J'ai tellement trippé que je n'ai pas du tout regretté la semaine sans sexe qu'on venait de passer. Wow. Il a continué à me baiser, une autre minute peut-être, et ensuite il a éjaculé sur mon ventre.. De grandes giglés gluantes partant de mon sexe à mes seins. Je regardais tout ça sortir de lui.. J'étais déchirée entre regarder son visage pendant l'orgasme et regarder sa semence expulsée de sa bite.. J'ai fait les deux.. C'était beau à voir.

J'étais complétement surexcitée par la suite, mais bien détendue en même temps. Même si ça avait été une baise vraiment rapide, j'ai trippé à fond.. Je n'ai pas ressentis des sensations aussi vives depuis trop longtemps. Lui aussi avait vraiment pris son pied.. On s'est même dit qu'on devrait faire ça de temps en temps, ne pas baiser pendant quelques jours genre pour faire monter le désir.. Mais bon, on en est peut-être pas là que je lui ai dit.

Et ce matin, tout juste réveillés, on s'est embrassé, tout contents d'avoir si bien dormi. Il s'est assis dans le lit pour boire son café, je me suis étendue devant lui pour lui montrer mes fesses. Je voulais l'aguicher un peu et lui promettre une soirée mémorable.. Et si je faisais une petite liquette sur ton anus? J'ai même pas eu le temps d'entendre ce qu'il m'avait dit qu'il avait déjà baissé ma culotte et posé sa langue sur mon petit trou. Mmm.. Il l'a rentré bien profond, je sentais ma chatte pulsée.. Ahh fuckk.. Est-ce que j'allais être capable de résister?

Il a arrêté.. On a discuté un peu, et il a recommencé avec sa langue le vilain. T'as envie que je baise ton petit cul qu'il m'a demandé en écartant mes fesses. Je ne savais pas trop. J'avais envie d'attendre au soir.. Et la sodomie m'endort tellement le matin. J'ai du mal à me relever et à aller au boulot. Mais j'ai pas pu m'empêcher..  Un peu de lubrifiant entre mes fesses, un peu dans ma main, ma main sur mon sexe, sa queue dans mon cul.. Après une semaine de congé pour mon derrière, ça allait être crissement bon. Il y est rentré doucement car je lui ai demandé.. Mais mon anus n'avait pas oublié, il s'est dilaté sans hésiter pour l'accueillir avec toute la chaleur dont il est capable.

Ma tête enfouie dans l'oreiller, mes fesses dans les airs, ses mains sur mes hanches me rapprochant de lui et me repoussant... Fuck quand il me baise comme ça ça me rend folle. Je me sens prise et bien bourrée. Encore une fois, j'ai jouis en deux petites minutes.. C'était tellement intense! Il a continué.. J'avais de la misère à soutenir ses coups, mais au bout de quelques secondes, je m'y suis fait et j'aurais presque pu jouir encore.. Il me répétait combien j'étais bonne. C'était délicieux et au bout d'un moment, il a jouis à son tour, se retirant de moi pour m'asperger le cul et le bas du dos.

Avec la dose que j'avais eu sur le ventre la veille, ajouté à celle-ci par derrière, il m'avais complétement badigeonnée de son sperme. Et comme j'avais prévu, je me suis écroulée sur le lit et j'aurais pu m'endormir en trois secondes.. Qui a dit que les petites vites n'étaient pas bien?

4 commentaires:

La Tite Bibitte Qui Pue a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
lasuccuba a dit…

ah, les quickies, j'adore !

pas tous les jours, mais une fois de temps en temps, c'est diablement excitant et... efficace !

granit a dit…

et bien cela s'est bien passé on dirait :)

Philo a dit…

Comme dirait Succuba, les coups furtifs cela a du bon ! :)
Très excitant tout ça ...
Je constate que cette pause à été salutaire.
Tant mieux ! ;)

Enregistrer un commentaire

J'aime beaucoup avoir vos commentaires, questions, conseils ou autres...