23 mars 2010

Je jouis rarement...

Quand on me mange la chatte. On a bien beau avoir le tour, la technique.. Mais bon, je l'ai déjà dit et je le répète, je trouve que plusieurs mecs ne savent tellement pas s'y prendre. Mais dans le fond, ce n'est sûrement pas juste ça.. Je ne trippe pas particulièrement sur le cunni.. Alors de me laisser aller de la sorte c'est plus difficile pour moi.

J'aimerais être de ces filles qui jouissent d'un coup de langue bien posé, d,un souffle bien dirigé, d'une couverture bien placée.. Mais non. Il m'en faut pas mal plus. Je suis pourtant clitoridienne.. Mais j'ai du mal à jouir si on ne met pas quelque chose dans ma chatte.. Et dans mon cul encore plus, question de venir en moins d'une minute.
Le fait d'être stimulée à trois places en même temps me fait perdre la tête.. Le paradis quoi. Des fois il m'arrive de frémir sous une langue habile.. Je trouve ça terriblement excitant de me déverser dans la bouche d'un homme gourmand, de trembler de toutes mes extrémités par le simple titillement du bout de sa langue mmmm.. Toutes mes idées, toutes mes pensées dirigées là, sur mon clitoris.. Nul par d'autre. Je ne pense qu'à ça. Les yeux fermés et le menton relevé vers le plafond. Mmmm..

J'aimerais me faire manger la chatte étendue sur de l'herbe fraîchement coupé. Oh non pas trop frais, j'ai déjà eu une mauvaise expérience d'allergie à cause de ça. Mais disons dans un monde idéal, je n'ai qu'une mince couverture sous moi, un soleil radieux, les arbres pleins de feuilles à ma vue, des oiseaux qui chantent et aucun besoin de retenir mes gémissements. Oui ce serait tellement bien ça. Sauf que j'habite pas en campagne. C'est pas sur le Mont-Royal que je vais pouvoir faire ça!

Sur le toit d'un édifice ce serait nice. Ok, il y aurait le gazon en moins, peut-êtres des mouettes.. Mais le bruit de la ville, les voitures, le soleil serait de la partie. Ce serait plutôt un trip urbain que nature.

J'ai déjà essayé avec un amant de baiser dehors, en pleine nature.. Fin de l'été, belle température, un coin tranquille en banlieue.. Putain les moustiques qu'il y avait! On a pas été capable de tenir plus que 2 minutes et je n'avais que commencé par la pipe.. Il faisait piquer les fesses et moi le visage c'est dingue. Alors on est rentré dans la voiture. Le genre d'auto avec un très grand coffre et les banc qui se baissent dans le plancher. Je connais rien au char mais c'était spacieux, même avec mon mec de 6 pieds 2.

Une fois étendu, on a pu laissé livre court à nos folies et il m'a pénétré vigoureusement sous la vue des moustiques et de la forêt. C'était un gars que je fréquentais depuis un bon moment, on ne mettait plus de condoms et ça facilitait pas mal tout.. Mais pas tout en fait. On a jouis tous les deux, lui à l'intérieur de moi et bon, c'est le genre de gars qui coule à flot. J'en avais plein la chatte et merde, dans la voiture, absolument rien pour m'essuyer.. J'allais en mettre partout et c'était une voiture de location.. Pas possible!

J'ai dû me contenter de mon chandail car je tenais mordicus à conserver ma culotte intacte.. Ce ne serait pas notre seule baise de la journée. Il me semble que j'avais une veste plus chaude à enfiler alors ce n'était pas la fin du monde. Ce n'est que quand nous sommes repartis pour se trouver un autre coin abandonné, que je me suis rendue compte, qu'à mes pieds, dans le sac dans lequel on avait acheté quelques baklavas, il y avait un paquet de napkins.. Eh bien. Un chandail gâché pour rien! J'en ai profité pour me bourrer la face à la place.

4 commentaires:

Mia a dit…

Puisque tu es si généreuse de tes histoires, je vais partager un coin de mon jardin secret avec toi. Moi, c'est dans le cimetière Mont-Royal que j'adore aller baiser quand il me vient des envies de nature et de grands espaces. C'est bucolique, tranquille, central... et les voyeurs sont discrêts comme des tombes !

peter pan a dit…

je découvre ton blog, plutôt sympa, très excitant, et le cimetière du Mt Royal, je connais , ce doit être drôlement bandant
bises
peter

Anonyme a dit…

c'est simple tellement tu d'habitué au sexe tu ne joui plus comme les acteur de porno elles veulent de plus en plus et plus en plus gros sinon sa se passe rien pour elles

Anonyme a dit…

Tout d'abord merci de nous livrer ton plaisirs sur tes pages. C'est bon de lire les émotions humide d'une fille. Je dois reconnaitre que rien qu'a la lecture, tu fais bander biensure..

Enregistrer un commentaire

J'aime beaucoup avoir vos commentaires, questions, conseils ou autres...