1 mars 2010

Manœuvre restreinte. (suite et fin)

Après cette séance de sodomie intense, on a pris un petit break.. TheOne est allé se nettoyer dans la salle de bain question de faire reluire sa belle graine. Moi, épuisée, je l'ai attendue recroquevillé en boule, un doigt toujours glissé entre mes cuisses pour ne pas me laisser sécher. Mais c'était tellement glissant par là que s'eût presque été impossible.

Quand TheOne est revenu à la chambre, il m'a regardé longtemps accoté dans le cadre de porte.. Il était tellement beau tout nu avec tout son poil, son sourire et sa gueule de petit pervers. Il s'est approché de moi et a rentré deux doigts dans ma fente gluante.. Il les as ressorti pour les voir briller et les a posé sur sa langue, me goûtant longuement. À s'en lécher les doigts... Comme tu goûtes bon qu'il m'a dit. Il trippe solidement sur ma chatte, la trouve tellement attirante et surtout appétissante.. Ça me fait plaisir car j'ai toujours trouvé que mes petites lèvres ne devraient pas être aussi charnues et plus longues que les grandes lèvres. Mais bon, j'ai pas une chatte de petite fille, j'ai une chatte gourmande et c'est ce dont elle a l'air.

Et là c'était tellement doux.. Il m'a caressé tout le corps tendrement, m'a embrassé partout.. Il m'a même léché les orteils, j'aime tellement ça! Mes yeux fermés, sa bouche si douce et tendre, mes pieds tendus.. Ça me chatouille mais en même temps çe me fait frissonner. Il m'a pris le bout du pied au complet, chacun leur tour.. C'était chaud et moelleux.. Mmmm.. Ça doit être complétement fou d'avoir sa queue dans la bouche d'une fille. C'est sûr que mes pieds ne doivent pas ressentir le même plaisir.. Mais quand je suis dans sa bouche, mes orteils, mes doigts ou ma langue, j'imagine que ça doit ressembler à ce qu'une queue peur ressentir dans la mienne.

C'est trop bien d'être collé tout contre lui.. J'ai toujours mes doigts dans les poils de son torse et ma bouche collée contre sa peau. Pendant que j'étais par dessus lui, à lui masser tout le corps, il m'a demandé si je voulais bien l'attacher à son tour. J'ai refusé.. Je ne pouvais pas l'attacher après que lui me l'ai fait quand même.. J'aime bien mélanger les rôles, mais là je n'étais pas dans le mood pour ça. Pour me faire pardonner, je lui ai sucé profondément la bite et j'ai pris dans ma bouche chacune de ses couilles.. Miammm.. Le goût de sa peau me plaît beaucoup, surtout quand il a eu un peu chaud.. Mais j'avais envie d'un petit goût de sucré.. J'ai sorti ma bouteille de lubrifiant au chocolat..! Quelle trouvaille! Ça goûte tellement bon c'est dingue. Une petite saveur de chocolat pas trop sucré, rien de choquant.. Juste assez pour me donner l'envie de lécher toutes les parcelles de sa peau miamm..

Il remontait un peu les fesses le vilain et je savais bien ce qu'il voulait. Mais avant, j'ai joué un peu avec lui et je lui ai tapé sa queue qui ne grossissait pas assez vite à mon gôut. Il m'a dit essaie avec le fouet. Alors j'ai eu le plaisir de le claquer sur le ventre, sur les cuisses, sur la bite. Ça lui faisait mal mais moi j'aimais bien alors je n'arrêtais pas. T'avais qu'à pas demander petit cochon! Ne chiale pas parce que c'est ça que tu voulais et tu aimes ça, dit le moi. Et il l'a dit.

Mon nouveau rôle me plaisait bien. Sa queue à nouveau dans ma bouche, j'ai descendu plus bas pour pousser ma langue un peu plus loin et lécher l'entrée de son cul. J'avais envie de lui donner plus, mais de cette façon, je ne sais pas si c'est moi qui a la langue trop courte, je n'y arrivais pas alors je lui ai dit de se retourner. Cette fois là, contrairement à la première fois, il n'a pas bronché. Sur les genoux, les fesses bien tendues vers l'arrière et la face dans l'oreiller. Qui eut cru que je laisserais un mec se placer comme ça dans mon lit! Et c'est qu'il aime ça le petit pervers car il se ressort le cul comme ça se peut pas.

J'ai bien écarté ses fesses et j'ai enfouit mon nez dedans. Il sentait le cul, il sentait bon. De mon doigt j'élargissais tranquillement son petit anneau tout serré.. Je crachais sur lui et ça glissait bien. J'entendais ses gémissements de plus en plus intense et ça m'excitait tellement! Oui oui! J'aurais rêvé d'un mec derrière moi qui me ferait la même chose en même temps. Et tout en poussant la langue dans son cul, je caressais doucement son paquet pendant du bout des doigts, son sexe pendait aussi mollement mais je crois que c'est parce que toute ses sensations étaient focusées vers son cul.

Je l'ai bouffé complètement jusqu'à ce qu'il n'en peuve plus. Et quand il a été prêt à me prendre, il s'est retourné et je me suis mise par dessus lui. Il n'allait pas l'avoir aussi facile quand même.. Je suis remontée sur lui et j'ai posé ma chatte sur sa belle bouche.. Je bougeais doucement mes hanches d'avant à l'arrière.. J'aime quand son nez titille mon clito pendant que sa langue s'enfonce en moi. J'avais l'impression d'être total succionnée par lui.. Je voulais trop me frotter sur lui alors j'ai redessendue.

Une fois à la hauteur de son manche, je me suis laissée glissée dessus.. Encore une fois, d'avant à l'arrière.. Son gland buttait sur mon clito pour continuer sa route, et ensuite revenir. Ahhh fuckk.. Cette sensation d'être nue, ma peau nue tout contre la sienne. Nos fluides se mélangeant.. Je jouissais rien qu'à y penser! En fait, j'aurais pu jouir rapidement juste en me frottant sur lui.. Mais je me suis remontée un peu pour accueillir sa queue au plus profond de moi-même.. C'était juteux, c'était mouillé, putain que c'était bon. Tranquillement au début, je me suis retrouvée sur les pieds, accroupie, mes mains sur ses épaules à le rider solidement à mon tour. Quand j'en suis arrivée à presque venir, j'ai repris ma place tout contre lui pour faire frotter mon clitoris.. J'ai serré les cuisses autour de sa taille et posé mon nez dans son cou.

On respirait très fort tous les deux et de voir son visage se tordre de plaisir comme ça m'a rendue folle. J'ai eu un orgasme fulgurant! Dès lors, il m'a retourné sur le dos pour se crosser tout près de ma bouche. Je lui donnais quelques coups de langue par-ci par-là et quand il m'a prévenu que ça s'en venait, j'ai tiré la langue tout en ouvrant bien grand. J'ai goûté son sperme qui n'était pas trop à mon goût cette fois-ci.. Je l'ai donc laissé sortir de ma bouche et ça a ensuite coulé sur mes seins. Il a été assez gentil pour m'essuyer lui-même et ensuite m'embrasser tendrement.

On a recommencé plus tard.. On avait pas mal moins d'énergie mais ça été encore un orgasme puissant.. Je ne me tanne pas avec lui. Fait moi jouir tout le temps, j'adore ça.

1 commentaire:

lasuccuba a dit…

quelle suite ! mais ce sont de saines activités que tu nous décris là, n'est ce pas ?

Enregistrer un commentaire

J'aime beaucoup avoir vos commentaires, questions, conseils ou autres...