17 mars 2010

Sensible.

J'ai enfilé mes jeans aujourd'hui.. Un peu trop serré. Je n'aurais pas dû les mettre dans la sécheuse. Une fois à ma taille, il a fallu que je saute un peu pour les faire remonter plus haut et bien mouler mon cul et ouffff.. La fourche qui m'a rentré dans la chatte. Très sensible. TheOne venait tout juste de me baiser..

Ça ne faisait pas 2 minutes qu'on avait terminé. Encore une fois, j'ai dû courir pour me rendre au bureau. Une baise très straight.. Mais oh combien excitante. Tendrement, à mon retour de la douche, sous la couverture, il a passé sa main sur mon corps, détourant toutes mes courbes.. Frôlant mes grandes et petites lèvres entre mes jambes. Il m'a embrassé tendrement, sa queue grossissant, appuyée sur mon ventre.

De la salive sur ma petite fente, suivi de lubrifiant.. Sa main toute entière passant entre mes lèvres, doucement, langoureusement.. Mon clito qui se gonfle de plaisir, mes sens qui s'éveillent de plus en plus, mes jambes qui s'écartent et s'ouvrent telle une fleur en plein soleil, découvrant le bouton d'or.

Ses yeux attentionnés sur mon sexe, ses doigts agiles dans ma fente, sa bouche suçant mes seins, pointés, la chaleur m'envahissant, lui entre mes jambes, moi qui me retourne, le visage dans les draps. J'étais tellement excitée, il s'est inséré centimètre par centimètre en moi, je le sentais dure, gros, immense. Il m'a labouré avec précaution, en prenant son temps. Du lubrifiant sur mon anus.. Devant de plus en plus luisant, glissant. Son index entre mes fesses, l'harmonie entre ses coups de bassins et l'agitation de son doigt, une jouissance qui s'est emprise de moi, en quelques minutes à peine.

TheOne qui a continué sa danse, pour atteindre le même sommet que moi.. Son sperme qui a jailli dans le bas de mon dos, glissant ensuite dans ma craque de fesse... Le tout suivi de caresses et d'un tendre câlin. Après la course, comme à presque tous les matins. Le jeans attrapé, moulant mes cuisses et agressant mon entre-jambe surexcité. Mouillé et juteux comme une éponge. Départ pour le travail.. Une demi-heure encore après, je suis devant l'écran, et j'ai l'impression que TheOne est toujours entre mes jambes, caché sous le bureau. Lèche ma chatte vilain garçon, fait moi jouir pendant que je travaille.

6 commentaires:

mesfantasmes a dit…

Quelle femme ne rêverait pas de se faire lécher la chatte ainsi pendant qu'elle travaille durement à son bureau...

Vous avez mouillé ma culotte, petite vilaine... :-)

J'adore vous lire!

Alexandra a dit…

Rrrrrrrr! Ça me fait plaisir ;)

Tattoo a dit…

"mes jambes qui s'écartent et s'ouvrent telle une fleur en plein soleil, découvrant le bouton d'or."

Me semble que c'est pas trop ton genre, des images de même, d'habitude, ton style, c'est plus direct dans le coffre. Tu perds la tête ou quoi? C'est l'amour qui te trouble?

Moi, j'ai déjà fait l'amour avec mon ex à sa job, dans une clinique dentaire. Faudrait bien que je raconte ça dans un billet un moment donné, ça pourrait être drôle.

Bonne journée, cochonnette. T'as le nombril sympathique.

Alexandra a dit…

@tattoo : Hahaha! Non en effet c'est pas trop mon genre.. Mais je trouve que ça manque des métaphore du genre non? Eh oui, t'as peut-être raison, c'est sûrement l'amour qui me donne le goût d'être plus romantique.. J'ai peut-être l'air d'une crisse de cochonne sur mon blogue mais bon, j'aime quand même beaucoup la tendresse :)

Du sexe dans une clinique dentaire? Ouhla! Il FAUT que tu racontes ça! Putain merde je vais au dentiste ce soir j'ai pas envie.. Malheureusement j'ai une femme comme dentiste...

Bonne journée à toi aussi minou ;)

lasuccuba a dit…

pourquoi malheureusement ? on peut en faire des choses avec une femme... ;-)

tes baises matinales sont très à mon goût !

Lilly a dit…

Pour un peu, je vous envie!!!!!!!!
Bises.

Enregistrer un commentaire

J'aime beaucoup avoir vos commentaires, questions, conseils ou autres...