3 mars 2010

Jouissance en profondeur.

C'est pas la première fois que je le dis... Crisse que j'aime ça me faire enculer le matin. Après ma douche, je reviens près de TheOne qui est toujours dans le lit, à moitié endormi. J'allume la lampe de chevet juste à côté.. Je lui ai apporté un café qui fume encore et je l'embrasse tendrement sur la joue. Qu'il est doux.. Il s'est rasé de près la veille.. Le visage lisse comme une peau de fesse! Je me rapproche de lui pour me coller le plus possible et profiter de la chaleur qu'il dégage.. Je suis nue moi aussi et ma peau est fraîche. Son bras s'enveloppe autour de mes épaules et je pose la tête sur son torse en plaçant ma main dans son poil ou sur sa queue la plupart du temps dure.

Vive l'érection du matin.

Je suis au paradis dans cette position là. Je me sens flotter. Nos corps sont parfaits ensemble. J'ai l'impression qu'ils ont été formé pour s'imbriquer l'un dans l'autre. Une union parfaite. Je pourrais m'endormir à tout moment comme ça mais après une minute ou deux, je dois ouvrir les yeux sinon je passerai tout droit pour le boulot.

On boit nos cafés tout en discutant mais ensuite, j'aime bien qu'on s'étreigne.. Il me dit, il me semble que ça fait longtemps que j'ai pas pris ton cul.. Ah oui tu trouves? On rit tous les deux, bien sûr, ça doit faire deux ou trois jours.. C'est long ça..

À nouveau couchés un en face de l'autre, yeux dans les yeux, ma bouche humide prête à l'embrasser. Nos lèvres se touchent tendrement, nos langues tournent ensemble, mes mains caressent son corps et les siennes le mien. C'est con mais je commence toujours à m'exciter quand il est temps que je parte.. Je dois ensuite courir partout dans l'appart pour m'habiller et préparer mon lunch et j'arrive presque trop tard au travail.. Mais bon, ça en vaut la peine.

Des fois il me lèche ou bien c'est moi qui le suce. Mais aujourd'hui c'est moi qui est descendue plus bas dans le lit, assise sur les talons, mes fesses recouverte par la couverture. Je le prends en bouche et le sens grossir petit à petit. J'adore sa bite.. Toute recouverte par son prépuce que j'aime bien tirer avec mes doigts ou sucer férocement.. J'adore voir son gland se découper au travers de cette fine peau.. Et surtout au bout, où il n'y a qu'une petite ouverture circulaire, sa bite cachée dans son étui, et que j'y vois un autre petit trou qui me fait penser à une bouche. Tout en tenant sa queue encore molle, je fais rentrer ma langue à l'intérieur et c'est doux, délicieux.

Il est dure à présent et j'ai envie de le chevaucher.. Ma chatte n'a pas été entamée encore alors j'ensalive mon doigt et l'applique sur ma fente bien chaude. Je me fais glisser sur lui et bon, tant qu'à faire, j'attrape la bouteille de lubrifiant et en met partout. Ça me fait trop tripper quand mon sexe dérape sur le sien. Sans trop attendre, je monte un peu et laisse s'introduire en moi sa verge bien bandée.

Putain je le sens bien. Il est dure comme le rock.. J'ai l'impression qu'il me défonce la fente même si on y va tranquillement. À chaque fois qu'il rentre encore plus creux, mon sexe s'ouvre, le laissant passer, se resserrant contre lui.. Mes parois baveuses comme une langue, bien appuyée contre sa queue. Mes petites lèvres pénètrent en même temps que lui, rendant le tout encore plus serré. Fuck c'est génial quand je le monte comme ça. Je peux donner le rythme ou bien je le laisser aller, à se bouger les hanches comme c'est pas possible, m'empoignant le cul à deux mains. Je fourre mon nez dans son cou, je lui bave un peu dessus et lui mord le trapèze droit. Qu'il est bon quand il me baise mon amoureux.

Je change de position et sa queue sort de moi, luisante et raide. À quatre pattes à côté de lui, je prends un oreiller dans mes bras pour y reposer mes seins lourds et douloureux depuis une semaine, je lui tends mon cul et le brasse un petit peu comme pour lui dire vite, dépêche-toi viens me prendre. J'ai pas besoin de lui faire un dessin, il s'enfourne dans ma chatte brûlante et me baise avec vigueur.

Pas trop fort quand même, car depuis qu'on ne met plus de condom, il a plus de difficulté à faire durée le plaisir.. On va apprendre à doser ça aussi j'imagine. Je suis sur le point de jouir mais lui aussi.. J'ai peur qu'il vienne avant moi et je veux pas qu'il me finisse avec ses doigts. J'aime ça quand il me fourre de ses doigts de temps en temps, mais hier il l'avait fait.. Là je voulais sa queue en moi. Et il me dit je peux baiser ton cul, je pourrais venir dedans. Je sais pas pourquoi mais ça m'excite tellement qu'on me vienne dans le cul. Peut-être à cause du caractère cochon de la chose. Me faire remplir de foutre.. Je me sens chienne, j'aime être farcis du jus sortant de ses couilles. Je m'imagine qu'il y en a tellement que ça ressort même.. J'ai jouis après plusieurs coups brusques, bien dans le fond de mon cul, la main gigotant sur ma chatte gluante.

Aïe.. C'est vraiment fatiguant la sodomie je trouve.. C'est si intense, tellement délirant. Je n'ai que quelques minutes avant de m'activer et de choisir mes vêtements.

Ce que j'aime de me faire enculer le matin c'est que c'est trop bon. Tous mes sens se réveillant en même temps, les sensations décuplées. Et en tête, assise sur ma chaise devant l'ordinateur au travail, que je me faisais défoncée le cul à grands coups de queue trente minutes plus tôt. Oui ça ça m'excite.. Je me demande si d'autres collègues se sont fait enculer ce matin...

6 commentaires:

Plume Libertine a dit…

Toujours aussi agréable et bon de te lire... quel énergie partagé ;-)

Je me redemande si je n'en reprendrais pas un peu ;-)

lasuccuba a dit…

jolie interrogation matinale !

j'aime aussi cette sensation de pénétration en profondeur, jusqu'au plus profond de mes tripes, pendant la sodomie, quelques fois, ça me fait même un peu peur, pas suffisamment pour avoir envie d'arrêter, juste assez pour décupler le plaisir de l'acte

Philo a dit…

J'ai le souvenir d'une bonne amie qui adorait les chocolatines, le matin au réveil.
C'était évidemment sa manière d'évoquer la sodomie !
Une sorte de préliminaire, un passage obligé ... Affolant !!
Mais très jouissif ...
Le nombre de fois qu'elle a pu abuser de ma vertu de cette façon-là !

L.Effrontée a dit…

Quelle veinarde tu fais !
J'aimerais avoir ces moments privilégiés du matin moa !
Miam, tu donnes faim !

Alexandra a dit…

@plume libertine : Moi j'en prendrais toujours plus! ;) Bise

@lasuccuba : C'est vrai, c'est complètement dingue comme sensation, je comprends que ça puisse faire peur.. Je n'ai jamais rien vécu de plus intense que ça!

@philo : Ouhh.. J'aime bien l'utilisation du mot chocolatine comme référence ;) Très jouissif en effet...

@l'effrontée : Personne pour te faire profiter de ce plaisir matinal?

Christopher a dit…

C'est toujours un plaisir que de venir te lire, tu sais. J'ai toujours la queue raide après, mais j'aime ça...
Je me retiens, mais je te l'enverrais presque en photo par mail !!
A bientot - Christopher

Enregistrer un commentaire

J'aime beaucoup avoir vos commentaires, questions, conseils ou autres...