31 déc. 2021

P'tit pains fourrés

Encore pogné dans maison... Oui, de nouveau confinés, couvre-feu inclu. On peut voir personne, pas d'ami, pas de famille, pas d'amant... Donc dans ma tête j'ai pas le choix, je m'imagine des scénarios.

Aujourd'hui 31 décembre, on feel bien chaud avec mon mec, il m'a dit de t'inviter. Une belle façon de terminer l'année que je lui réponds! Par contre, il ne me le dit pas tout de suite, mais ça va se passer un peu différemment de d'habitude. 

Il est presque 20 h et je suis déjà nue, il a déjà commencé à me rentrer les doigts dans la chatte comme j'aime tant. On est dans la salle à manger et j'suis appuyée sur la table. Mes seins sont écrasés dessus, je la trouve froide mais c'est pas si grave, j'ai autre chose à penser.

J'avais remonter mes cheveux en queue de cheval mais c'est peine perdue. J'ai chaud, j'me trémousse, j'ai les cheveux en bataille. Il me baise à fond, c'est tellement bon. Je n'ai pas le droit de me toucher qu'il m'a dit. Il m'ordonne alors de me mettre à genoux sous la table et de le sucer. J'adore sa queue, toujours prête pour l'action, toujours prête à faire le party.

Je l'empoigne de ma main droite et je la caresse, doucement, mais fermement aussi pour qu'il ressente chaque subtilités de mes mouvements. Elle est fucking raide, j'adore ça. Je la lèche comme un bon pop-sicle, de bas en haut, en prenant soin de bien aplatir ma langue dessus, pour en gouter le plus possible. Je 
me l'enfonce dans la gorge et je l'entends m'encourager. Je ne le vois pas car lui est assis sur une chaise et moi je suis toujours en-dessous de la table.

J'adore sa bite et j'adore lui faire plaisir. Il me passe un verre de bulles et je prends deux gorgées, c'est quand même la veille du jour de l'an, on célèbre. Il me fait signe de sortir de là et il me remet en position sur la table, le cul bien ressorti. Il me dit de fermer les yeux et c'est là que j'entends la porte s'ouvrir. Je ne bronche pas mais j'ai une bonne idée de ce qui va suivre.

J'entends quelques murmures pendant que je reste sagement penchée, offerte, sur la table de la salle à manger. J'entends les pas de mon mec et d'autres venir vers moi. Mon amant est arrivé. Je sens des doigts plus gros me pénétrer et s'activer rapidement. Fuck... C'est si bon, direct au bon endroit, c'est comme jouir sans arrêt. Je ronronne de plaisir.

TheOne met sa main sur ma tête pour que je ne bouge pas, pour que je ne regarde pas et l'autre s'enfonce d'un coup au fond de moi. J'attendais juste ça. Je gémis lourdement. J'me sens tellement pleine et j'me fais baiser comme j'aime, fort. J'me fais fourrer avec appétit et mon mec me rentre ses doigts dans la bouche et ensuite s'y glisse la queue. Je suis aux anges. J'me sens utilisée et vilaine, j'adore. Y'a rien comme se faire prendre par une bonne queue et avoir la bouche pleine.

C'est du délire complètement ce que je vis. Tellement de bonnes sensations, je me laisse aller, mon corps me guide, je n'ai pas à me poser de question, je sais quoi faire. Pendant ce temps-là, je ne pense à rien d'autre, pas de pandémie, pas de couvre-feu, juste que je suis une bonne vilaine fille et que j'me fais baiser par deux mecs voraces. Et j'adore ça. J'aime me sentir soumise comme ça, je cris fort.

TheOne s'approche de mon oreille et me dit des saloperies. T'aimes ça quand il te rentre sa grosse queue hein? T'aime ça te faire prendre comme une petit salope? Tu sais va falloir que tu lui suces la queue à lui aussi hein? Osti... Ça m'excite encore plus et c'est à ce moment que je décide de glisser ma main vers ma chatte et de m'occuper de mon clito. En 10 secondes j'ai crié que j'allais venir et putain que j'ai jouis, pendant que mon mec me baisait la bouche de nouveau et pendant que l'autre s'accélérait encore plus dans ma petite chatte trempée.

Mon mec m'embrasse et me dit: Viens, on va dans la chambre en haut, j'vais m'occuper de ton cul pendant qu'il continue de te baiser. On va te pénétrer en même temps comme la bonne cochonne que t'es, tu le mérites.

Et là j'ai une pensée pour le souper qui va probablement prendre le bord, ces petits pains que j'avais fourrés avec tellement d'attention. Mais bon, l'autre plan s'annonce pas mal plus intéressant...

1 commentaire:

  1. Où sont les nouvelles histoires remplie de chaleur ? On attend avec impatience !

    J.

    RépondreSupprimer

J'aime beaucoup avoir vos commentaires, questions, conseils ou autres...