7 sept. 2009

J’ai dû leur dire d’arrêter!

La journée de dimanche fut vraiment pénarde.. Lecture sur le balcon, bon déjeuner, bon film, petite promenade.. Je n'avais rien de prévu pour cette soirée et étant donné que lundi c'était congé, je voulais bien en profiter!

Pendant la journée j'ai remis à jour ma fiche sur mon site de rencontre préféré.. J'ai mis un nouveau message ainsi que de nouvelles photos... Ça fait son effet, à coup sur. Les nouveaux m'envoient des messages et les anciens s'essayent à nouveau. Je choisis les plus sympathiques, ceux qui savent m'aborder avec classe et les plus belles gueules bien évidemment. Étant une femme sur ce genre de site, plusieurs propositions me sont offertes..


J'ai reçu leur message hier dans la journée, vers 16 h. Un truc simple. Il était question d'un 3some avec deux mecs. Mais deux mecs identifiés «bi».. Hummm.. Pas du tout mon genre. Je m'amuse souvent à dire que j'ai assez d'amis gays dans ma vie, je ne veux pas d'hommes qui se touchent dans mon lit. Mais je dis souvent aussi, que tant qu'on a pas essayé, on ne peut savoir si ça nous plaît ou pas.

J'étais tentée mais je voulais d'abord savoir à qui j'avais à faire et aussi voir d'autres photos, quoique celles du profil m'inspiraient déjà. On s'est rejoint sur msn, j'ai demandé les photos dès le départ, car si ils ne me plaisent pas, je ne veux pas aller plus loin ni faire perdre de temps à personne. Les images envoyées, j'étais encore plus tentée. Une petite discussion sur les attentes de tout le monde, numéros de téléphone échangés.. J'allais les rappeler vers 20 h.

Je me suis fait à souper, j'ai pensé, pensé et encore pensé. Est-ce que j'avais vraiment envie de ça? De deux mecs c'est certain que j'en avait envie, mais deux inconnus, ce soir? De plus, inviter ces deux gars là chez moi, ou me retrouver chez eux, c'est pas très safe.. On ne sait jamais sur qui on peut tomber.

Je me prépare donc, au cas-ou! Douche, maquillage, robe sexy... Je suis prête. 20h15, je me décide enfin à appeler... Je tombe sur le répondeur. Il me rappelle 10 minutes plus tard et on planifie le rendez-vous. J'ai choisi la place, c'est ma place de prédilection pour les «date» Internet, près de chez moi, la bière est bonne, l'ambiance est chill et je peux m'y rendre à pied. On s'entend donc pour 21h30.

J'arrive un peu plus tôt et les attends à l'extérieur sur un banc. Je ne suis pas nerveuse du tout, étant pas mal habituée à ce genre de rencontre.. Mais c'était la première fois que je rencontrais deux garçons à la fois! Stimulant et troublant à la fois!

Je les ai vu arriver du coin de l'œil, je sais pas, je savais déjà que c'était eux. Souriants et bien habillés les deux, bon début! On se met à table et on commande chacun un verre. Ensuite le temps a passé très vite, on a parlé beaucoup, de tout et de rien, on a rit en masse, c'était décontracté, cool.. J'avais l'impression qu'on se connaissait déjà. C'était sympathique.. On ne parlait pas vraiment de sexe, ni de la raison pour laquelle on s'était rencontrés, seulement quelques petites pointes de temps en temps, j'adorais ça.

Il y avait un mec qui vient du Vénézuela, teint basané, regard pétillant, bel accent. L'autre, un anglophone de Montréal, un joueur professionnel de baseball, du type très bavard mais amusant, regard presque pervers, qui a une obsession orale comme il dit.. Il ne peut s'empêcher d'avoir quelque chose dans la bouche.. Pour l'instant, c'était une paille!

Ils avaient pensé à tout et avaient apporté une bouteille de vin. Après trois mojitos au bar, j'avais bien envie d'une petite coupe.. On s'est dirigés vers mon appartement vers minuit. On a ouvert la bouteille et on est allé s'installer dans le salon. Jusqu'ici, j'avais plutôt l'air d'une fille qui prenait un verre avec deux de ses amis, mais tout allait changer. J'étais bien assise entre les deux, au chaud, les deux me caressaient chacun une cuisse tout en discutant.. C'était doux et excitant.

L'anglophone a écarté un peu mon string de ses doigts décidés pour frotter mon sexe qui n'attendait que ça pendant que j'embrassais l'autre à pleine bouche. Je vous jure là tout s'est passé extrêmement vite! C'était frénétique et tout le monde était enflammé. J'avais quatre mains sur mon corps et ça me rendait folle. Je me suis débarrassée de mes vêtements et ils en ont fait autant. J'ai engouffré le sexe du joueur de baseball dans ma bouche. Un beau sexe solide avec une belle courbe sur le côté, tout pour me donner du plaisir.

Je me suis ensuite retournée vers le basané et j'ai été très surprise.. Mais quel queue! Très large.. Comme j'ai rarement vu. Mes doigts avaient de la difficulté à en faire le tour. Je l'ai pris aussi dans ma bouche. J'étais surexcitée d'avoir un pénis comme ça dans chacune de mes mains! Il commençait à faire chaud dans la pièce.. J'ai donc ouvert la fenêtre et mis de la musique d'ambiance. J'ai ensuite vite repris ou j'en étais. On était deux maintenant à sucer l'anglophone; nos langues se mélangeaient, ma main caressait son sexe, il prenait son pied.

Le vénézuélien a décidé qu'il était temps de me prendre. Il a enfilé une capote. J'étais déjà à quatre pattes sur le divan. J'ai suggéré d'aller dans ma chambre, question d'être plus à l'aise. Une petite gorgée de vin et j'étais prête à continuer. Il s'est donc placé derrière moi et a enfoncé son immense sexe dans ma chatte brûlante.. Je n'ai pu m'empêcher d'émettre un lourd soupire. Quelle sensation!

Il n'y allait pas de main morte.. Après quelques minutes, c'est l'autre qui m'a prise. Un déchaîné je vous jure! Il s'agrippait férocement à moi pour me forer furieusement. Il mettait ses mains sur mes épaules pour pouvoir me ramener vers lui à chaque coup. C'était bon, tellement bon. L'autre gars m'a mis son sexe en bouche pour pouvoir y éjaculer.. C'était chaud, et bon.. Tout ça pendant que l'autre n'arrêtait pas. Il s'est ensuite penché sous moi et agitait sa langue adroite sur mon clitoris. Quel pied!!

C'était ce qu'il y avait de bon dans le fait que les gars se touchaient. La proximité ne les dérangeait pas du tout. Le basané me mangeait et il devait avoir les couilles de l'autre qui balançaient sur son visage. Tous nos fluides se mélangeait, ça sentait le sexe, ça sentait l'animal.

Je n'avais même pas le temps de me ressaisir que l'autre me montait dessus. C'était complètement dingue. Je les embrassais tour à tour. Je les suçais en même temps. Leurs queues se touchaient, aucun trouble là dedans. Et moi j'ouvrais la gueule de plus en plus grand pour pouvoir les sucer les deux en même temps. Deux sexes bien gros et bien bandés pour moi?? J'étais en trance!

Et il y avait l'anglo qui ne cessait de dire des cochonneries en anglais. «Oh yeah, she's got a fucking tight ass» «She likes it». J'adorais ça.

Plus tard ils se sont mis les deux sur mon cas. Vous savez, la double pénétration c'est inexplicable. Tu te sens bourrée comme c'est pas possible. Tellement pleine, et tellement de sensations qui parviennent de partout. Surtout que tu as des mains qui te pétrissent le corps en même temps, t'accrochent par les cheveux, des langues dans ton cou, dans ta bouche. J'arrive toujours pas à croire que ces grosses queues sont passées tour à tour dans mon cul. Incroyable!

Au départ, c'était le basané dessous et l'autre sur moi.. C'est à se moment qu'il racontait toutes ses cochonneries. Plus tard, c'était le contraire, le joueur de baseball dessous et l'autre dessus. C'était très intense car son sexe devait entrer dans mon cul.. Il était prêt pour ça mais il fallait qu'il prenne son temps quand même! Une fois entré, la douleur s'est rapidement transformée en plaisir et l'autre m'a foutu sa queue dans la chatte.

C'est ce qui est difficile dans la double pénétration c'est d'avoir un bon rythme tout le monde ensemble. Parce que si on est pas tous coordonnés, ça peut être presque ennuyant. Là, tout le monde s'accordait et je me suis fait baiser comme c'est pas possible.. Pendant longtemps ils n'ont pas arrêté de me ramasser, je criais, j'avais chaud, je sentais mon ventre exploser. Tellement remplie que je me demandais si ma chatte allait avoir la place pour pouvoir se contracter et jouir. J'ai eu un orgasme comme c'est pas possible.

Les deux voulaient continuer mais je n'en pouvais plus.. J'avais besoin d'un break! Mon break a duré 5 minutes. Le petit baseballboy était insatiable. Il n'était pas venu et je crois qu'il pouvait durer longtemps encore. On a remis ça, un peu le même style, debout, couché, assis. J'étais par dessus l'un d'eux pendant que l'autre était debout sur le lit, sa queue dans ma bouche. J'étais prise de partout.

La soirée s'est continuée comme ça. Ils se sont rhabillés.. Le petit il en voulait encore alors je l'ai sucé à nouveau. J'avais mal à la bouche, à la chatte, au cul. L'autre s'est approché et m'a offert lui aussi son sexe. Cinq minutes plus tard, je les priais d'arrêter, qu'on remettrait ça à une autre fois. Il était quatre heures du matin, mon corps n'en pouvait plus, j'étais exténuée.

J'y ai repensé toute la journée. J'ai rarement eu un trip à trois comme ça... Enfin, jamais. Je dois absolument les revoir. Je crois qu'ils ont bien appréciés aussi.

Je peux pas croire que certaines personnes ne vivront jamais un trip comme ça.. Qu'ils ne peuvent même pas se l'imaginer.. En fait, tout le monde n'aime pas le sexe à ce point de toute façon. Du moins, pour tous ceux qui ont envie un jour d'essayer ça, je leur souhaite, parce que c'est vachement bon.

8 commentaires:

Anonyme a dit…

Aïe! Tu t'ennuies pas toi les dimanches soir.... :) -Sylvain

Wildorgasmdonor a dit…

C'est vrai que c'est intense quand l'accord est harmonieux et que le rythme est bien cadencé...Je te souhaites de les revoir...

Alexandra a dit…

Merci, moi aussi ;)

seanix30 a dit…

Bon là je suis tout coquin mais prisonnier de mon travail d'agent de sécurité : vite une étudiante DOIT rentrer chercher un livre !!

seanix30 a dit…

ahhh oui ma question : il est arrivé quoi par la suite avec ces gars là ?

Alexandra a dit…

@seanix30 : Bof! Le joueur de baseball est un fucking loser, j'ai voulu le revoir et ça pas fonctionné.. Ben une fois oui, mais il a pas bandé (à lire dans un autre post) Et l'autre gars répète qu'il veut me revoir mais qu'il manque de temps.. Alors moi je dis, qu'ils aillent chier ah!! :)

Alexandra a dit…

Mais bon quand même, c'est dommage, c'était fucking hot!

seanix30 a dit…

Un peu en retard. Ahhh c'est peut-être de rester à l'expérience unique. Après un trip à trois explosif, nous avons tenté de réessayer l'expérience mais bon ça pas du tout marché et nous nous sommes les trois jamais revu. J'en garde juste de l'amertume à cause de la deuxième fois et je trouve ça bien dommage que ce goût là ne parte toujours pas !

N'empêche, je pense que ce post là de toi est mon préféré : bien tordu ! Même si j'aime celui de la baise sur le chantier de construction !

Enregistrer un commentaire

J'aime beaucoup avoir vos commentaires, questions, conseils ou autres...