17 sept. 2009

Un oubli.

Pendant tout l'été, je me déplace en vélo partout où je vais. J'adore vraiment rouler dans les rues, comme ça je n'ai pas l'impression d'aller au travail. Il y a des journées où il fait tellement chaud et je transpire abondamment. C'est pour ça que j'apporte d'autres vêtements pour le boulot.

Mais ça m'arrive presqu'une fois par semaine.. J'oublie un morceau! Des fois c'est le t-shirt, d'autres les jeans ou mon soutif mais aujourd'hui, c'était ma culotte. Pas de drame quand même. Mais le problème c'est que j'ai apporté pour vêtement qu'une belle robe très moulante. J'avais envie de me sentir sexy.. De plus, j'ai un 5 à 7 ce soir, comme ça je serai prête.
Je ne sais pas si c'était la chaleur dans mon cubicule ce matin qui me rendait comme ça, le fait que j'ovule ou bien le gars de construction qui m'a envoyé la main en souriant plus tôt, mais je me sens très chaude. En fait, c'est comme ça souvent, mais aujourd'hui j'ai très envie de me toucher.

C'est quand même risqué au bureau, quelqu'un pourrait arriver tout à coup, mais je ne peux vraiment pas m'en empêcher. Je suis allée me chercher un bon café à la cafétéria et de me sentir tellement nue sous ma robe m'a encore plus excitée. Je sentais ma chatte s'humidifier de plus en plus.. En revenant devant mon écran, j'ai écarté un peu les jambes et je m'imaginais qu'un mec était caché sous mon bureau et qu'il me faisait un de ces cunnilingus mmmmmm... Une petite brise a frollé mon sexe. J'ai insinué ma main entre mes cuisses pour palper mon sexe et j'ai pu aisément caresser mon clitoris glonflé.

Je n'avais pas le choix sinon je sais que je n'aurais pas pu travailler! Il y a de ses journées où l'excitation prend tellement le dessus, que je dois me faire jouir dans les toilettes. Beaucoup de ses fois sont associées au fait que je raconte pleins de cochonneries aux gars qui me parlent sur msn...

Mon doigt passait sans cesse, sans trop toucher, sans peser trop fort, juste frôler.. C'est trop bien de prendre son temps, de faire monter l'excitation.. Tout en regardant les nouvelles sur le net... Sans vraiment les lire.

J'ai continué ainsi pendant au moins 20 minutes en arrêtant à chaque fois que j'étais sur le point de venir.. Tout en faisant très attention aux pas s'approchant de mon bureau. J'ai dû me laisser aller à l'orgasme car ma collègue devait arriver d'une minute à l'autre et je ne voulais pas me faire prendre!

Une fois après avoir bien jouit, contracté tous les muscles de mon vagin, transpiré dans le dos, serré les jambes autour de ma chaise mmmm... J'aime bien sentir mon doigt, sentir ma chatte. J'adore son odeur. C'est mon odeur. Je le hume ainsi pendant tout l'avant-midi, subtilement, sans que personne ne sache ce que j'ai fait plus tôt.

1 commentaire:

Anonyme a dit…

mmmm j en bande...

Enregistrer un commentaire

J'aime beaucoup avoir vos commentaires, questions, conseils ou autres...