27 nov. 2009

Ce que je voulais dire..

Je suis complètement sortie de ce dont je voulais parlé dans mon post précédent. En fait non, pas totalement, je voulais encore parler de masturbation. Ce petit plaisir qu'on s'accorde et qui nous fait tellement de bien.

Ce moment d'abandon qui relache toute cette tension, ou sinon, qui nous change tout simplement d'idée. Je sais que c'est vilain me masturber au bureau, mais je peux pas m'empêcher de le faire. Ça m'amuse quand je reviens devant mon ordinateur, les joues rouges, la chatte encore gonflée et mouillé, ça me fait rire de penser que les autres ne savent pas.. Ils ne se doutent de rien. Et moi j'ai pris tranquillement mon pied, à la même place où tout le monde passe pour faire la même chose, moi je me met la main dans les culottes.

J'y suis allée ce matin vers dix heures.. Encore des cochonneries dit par des mecs par courriel.. Ça m'excite tellement de les lire, de lire ce qu'ils aimeraient me faire, ou tout simplement de lire leurs histoires, leurs fantasmes.

Je suis allé à la toilette sans vraiment avoir l'idée de me branler.. Mais une fois là, l'excitation que j'avais déjà, m'a poussé à le faire. Ma main droite a vite trouvé le chemin entre mes jambes. Debout dans la cabine, les jambes un peu écartées, les leggings même pas descendu, je me suis mise à me frotter le clitoris.. Avant de le faire, je m'étais dit si t'es mouillée tu te masturbes, sinon tu le fais pas... Et j'étais mouillée déjà..

J'aime me masturber debout. Je me place en position de squat, les jambes pliées, presque assise dans le vide. Cette position me plait bien car elle me permet de forcer mes cuisses en même temps.. Je ne sais pas pourquoi, ça doit activer mon sang dans mes veines.. J'aime bouger en même temps, me faire sautiller sur place. J'aime quand mes seins bougent, le gras des cuisses et des hanches, quand tout ça bouge en même temps et que ça me fait vibrer.

C'est comme quand on me baise violemment, j'en shake de tout le corps, mes chairs qui s'activent sous la puissance des coups de bassin de mon amant, mes seins qui balottent dans le vide quand je suis prise à quatre pattes, délirant.

Donc voilà, je me suis fait jouir encore une fois, dans cet endroit interdit, dans mon intimité, personne ne se doutant de ce que je faisais.. J'ai eu un peu de difficulté à me laisser aller, des fois ça arrive, alors je pense à mes mecs, je me dis aller viens petite salope, et une fois bien concentré, j'y arrive facilement..

Je me lave les mains mais reste toujours l'odeur de mon sexe incrustée pendant une ou deux heures... Il me faut un mec ce soir...

4 commentaires:

Mâle Commode a dit…

Hmmm, on s'en lèche tes doigts... :D Tu me fais penser à Annie Sodomie.

Angélus a dit…

Quand on vous rencontre, il est donc souhaitable de baiser votre main et de saisir les parfums qui s'en dégagent... ça donne une idée de ce qui a pu se passer dans les dernières heures...

The Witch a dit…

Tu es merveilleuse et tu me donnes le goût de recommencer dans l'bus !

Alexandra a dit…

@Mâle commode : Ah oui? Humm.. J'ai lu plusieurs histoires d'Annie Sodomie, très, très excitant.. Je le prends comme un compliment alors :)

@Angélus : J'adore me faire baiser la main... Et la chatte... Et le cul...

@The Witch : You got it ;)

Enregistrer un commentaire

J'aime beaucoup avoir vos commentaires, questions, conseils ou autres...