10 oct. 2009

Le matin j'aime me faire baiser.

Bon timing! Je venais tout juste de terminer de déjeuner, j'étais encore habillée en matin : robe trop courte étonnamment décolletée, petite culotte rouge et bas blanc. Mais il en faut pas beaucoup pour exciter les gars! Il voyait pratiquement mon cul et mes seins alors que demander de mieux.

Je l'ai accueillé avec un grand sourire, j'étais très contente qu'il soit là. C'est ce que j'avais envie ce matin, un beau garçon qui vient me visite.. Parfait pour commencer le weekend.
Il est tellement beau ce mec. Il a toujours les cheveux bien arrangé, la barbe de quelques jours, bien habillé, les yeux pétillants et le sourire malicieux. Je l'adore vraiment. Et il se déplace à chaque fois, ça m'arrange.

Donc comme je disais, il a eu une urgence au bureau... Ayant alors l'occasion de s'éclipser ce matin (il ne peut pas se permettre ça vraiment le weekend car il a trois enfants), il en a profiter pour passer me voir et ainsi assouvir ses pulsions. Parfait, j'en avais très besoin moi aussi!

On a pas perdu de temps, j'ai mis une petite musique house en fond, mon lit était encore défait, on s'est glissé dedans, on a enlevé nos vêtements et voilà. Il m'embrassait avec passion et me regardait toujours avec ses yeux espiègles. Ses mains caressaient avec vigueur mes seins à fleur de peau. C'est tellement bon le matin, quand les sens sont encore en éveil... Sa main droite est parvenue à mon sexe chaud et il m'a flatté tout doucement du bout du doigt. Il a écarté un peu mes lèvres pour pouvoir toucher à mon bourgeon rose. Son majeur glissait de bas en haut sur ma chatte.. C'était tellement doux et bon. Son doigt arrivait sur ma fente mouillé sans y pénétrer, il répandant ma mouille partout sur mon sexe et l'apportait sur mon clitoris qui devenait de plus en plus glonflé. Il y a trop longtemps qu'on ne m'avait pas caressé doucement comme ça, sans m'enfoncer sauvagement les doigts à l'intérieur (ce que j'aime aussi!). Mais ça me faisait du bien ce matin d'être touchée de la sorte.

Il s'est agenouillé près de moi en continuant ses caresses et a posé son gland sur mes lèvres humidifiées. Je l'ai sucé avec appétit, j'ai goûté chaque parcelles de son sexe savoureux en sentant son odeur animale. J'étais aux anges. Quand j'ai une queue à manger je ne me plains jamais. Ses effleurements me plaisaient, me faisaient du bien. Son doigt trempé a atteins mon anus tendu et il l'a introduit tendrement à l'intérieur. Il l'a laissé là et il l'a fait vibrer... Mmmm... Des sensations d'excitation remontaient jusque dans mon sexe, dans mon dos, dans mon cou.

Il s'est ensuite baissé pour poser ses lèvres sur mon sexe. J'étais tellement sur le point de jouir... J'ai dû ouvrir les yeux pour grand pour m'empêcher car je ne voulais pas jouir tout de suite. Sa langue bougeait frénétiquement sur ma chatte et il a enfoncé un doigt dans mon cul et l'autre dans ma chatte, j'en pouvais plus, j'ai eu un violent orgasme et je me suis répandue dans sa bouche.

Je riais, j'avais la tête dans les nuages. Il m'a fait lui lécher les couilles pendant un bon moment. Il était agenouillé par dessus moi et se masturbait en même temps. J'avais un plan très rapproché de son cul plein de poils, c'était cute, j'aime le voir tripper comme ça. Il continuait de se caresser vigoureusement tout en m'encourageant à continuer, en me disant combien c'était bon, combien j'étais belle et bonne.

Je suis ressortie de là car il commençait à faire très chaud quand même! Je me suis agenouillé moi aussi devant lui et on s'est embrassé. J'ai sucé sa langue lentement tout en le câlinant un peu partout avec mes mains. Il m'a demandé de lui lécher les seins, ce que j'ai fait. C'était tellement bon. Sa peau est belle, bien foncée, douce et chaude. Son corps athlétique m'inspire vraiment à le lécher partout. Il était très excité et maintenant il voulait me prendre. J'en avait vraiment envie moi aussi.

Il s'est mis debout près du lit et je me suis mise à quatre pattes devant lui en lui présentant mes fesses. Il s'est engouffré dans mon sexe moite et m'a baisé solidement. J'avais le visage écrasé dans le matelas et lui se tenait fermement à mes hanches mmmmmm. Quel plaisir! Je me caressais le clitoris en même temps car c'est la seule façon que je peux atteindre l'orgasme quand je me fais prendre par derrière. Il a voulu prendre mon cul et je trouvais que c'était une excellente idée. Je l'ai fait monter sur le lit pour qu'il me prenne comme un animal. J'avais encore la tête dans le lit et il a pénétré précipitamment le cul. J'ai atteins la bouteille de lubrifiant et habitué comme il est, il s'est badigeonner le sexe et surtout mon anus.

(Y'a le p'tit con de français qui vient de m'appeler esti qu'il est weird lui.. Il me dit qu'il a envie de baiser et tout, et qu'il veut avoir des nouvelles et tout.. Ensuite moi pétasse comme je suis je l'invite chez moi parce que je serais bien prête à me faire prendre encore par un grosse queue, et là il me dit qu'il blaguait et tout.. Et il me demande ce que je fais plus tard et me dit qu'il va peut-être m'appeler plus tard.... Il est trop louche. Il peut être bien gentil quand il veut, mais c'est un fucking salaud quand même.. J'aimerais bien qu'il me défonce le cul quand même.)

Donc voilà, j'avais sa queue dans le cul, j'en aurais trop pris une dans la bouche en même temps, mais je me suis contenté de mordre mon oreiller de profiter de cette intense sensation. Mon majeur droit s'activait sur mon clito et j'ai eu un orgasme fulgurant. Il s'est retiré aussitôt et je me suis effondré sur le lit. Je me suis mis sur le dos, dans les vapes, et il s'est masturbé pendant qu'on s'embassait. Une minute plus tard il était sur le point de venir et j'ai approché ma bouche de sa queue. Il a éjaculé sur mon visage, dans ma bouche, dans mes cheveux, dans mon lit, et dans mon oeil putain! J'ai attendu qu'il ait fini et je me suis essuyé la gueule. Mmmm... C'était bon tout ça.

Je croyais qu'il devait partir tout de suite mais il m'a dit qu'il pouvait rester encore 30 minutes. On s'est étendu sur le lit, j'ai posé ma tête sur son torse et il m'a enveloppé les épaules avec son bras. C'était tellement nice comme ça, je me sentais tellement bien, j'avais son odeur trop bonne dans le nez, sa respiration tout près de moi, sa chaleur envoutante. On s'est apaisé ensemble. Je pensais alors combien j'aimerais avoir un copain à moi avec qui je ferais ça. On se lèverait enlacés le matin, il m'embrasserait doucement en le flattant les cheveux, on serait au chaud sous les couvertures, j'irais préparer à déjeuner et du thé, on mangerait dans le lit, une fois le ventre plein, on baiserait comme des cochons et on dormirait à nouveau... Ahhhh.. Je rêve.

6 commentaires:

97point23 a dit…

Un bon petit déjeuner :P

Mais ta conclusion fait réfléchir quand même... si tu veux trouver un copain va falloir chercher autre chose qu'un gars qu'a déjà une famille :/

23

Alexandra a dit…

Un super déjeuner oui!

Mais bon 23, je sais que les gars comme lui et comme tous ceux que je vois ne sont pas les bons.. Tant que j'aurai pas trouvé celui qu'il me faut, je peux pas rester chez moi à me tourner les pouces quand même, faut bien que j'en profite ;)

christophe a dit…

mais tu t'en lasserais pas après un certain temps?

j'adore te lire en tout cas ;)

Alexandra a dit…

@Christophe : Non je ne pense pas que je m'en lasserais..! C'est vraiment ce dont j'ai envie. Et bon, merci de me lire, ça fait plaisir :)

jose18.05 a dit…

Comment on fait pour bien se masturbé

jose18.05 a dit…

Comment on fait pour bien se masturbé

Enregistrer un commentaire

J'aime beaucoup avoir vos commentaires, questions, conseils ou autres...