1 oct. 2009

Mains baladeuses...

J'ai aucune idée comment s'est arrivé.. En fait, je ne me rappelle plus. J'ai déjà eu un copain (oui oui!) pendant presque trois ans.. Dans le temps que j'habitais chez mes parents. Le type cool, très nice, je m'entendais à merveille avec lui mais physiquement... Behh.. Vraiment pas beau. Je me rappelle, la première fois que j'ai couché avec lui, je le regardais pendant que j'avais la tête couchée sur son ventre... Non, vraiment pas attirant.

Mais pourquoi j'ai couché et sorti avec lui? Il était adorable! Un amour, gentil, doux, affectueux, intelligent, intéressant, intéressé, drôle.. Tout ce qu'il fallait. Sauf la gueule. Mais bon, je m'y suis fait. J'ai même fini par le trouver mignon.. Ah l'amour ce que ça peut faire!


Sexuellement, c'était génial avec lui! On était jeune, on baisait sans cesse comme des animaux, moi à quatre pattes, partout dans la chambre et quand les parents étaient pas là, dans les marches, dans la douche, sur la table yeah! À un moment donné il habitais à Québec et j'y étais allée pour la fin de semaine.. J'ai rarement baisé comme ça! Tout-le-temps! Ça faisait plus de 2 semaines qu'on était séparés.

Bon alors voilà. La première fois qu'un mec a essayé de me sodomiser c'était lui. Je me rappelle vaguement.. Je ne sais pas trop ce qui nous a poussé à essayer.. Mais je me rappelle totalement de la sensation. AÏE! Fuck, la première fois, il a glissé beaucoup trop vite en moi et ouffff.. J'ai senti cette putain de douleur m'envahir, me paralysant et et je me suis effondrée sur le lit. Parle moi pas, dit rien, attends, attends que ça passe bordel!

Une fois passé c'était décidé, no fucking way on recommence. Apparemment je me trompais hihi :) On l'a sûrement réessayé une ou deux fois.. Ensuite je ne sais plus avec qui j'ai fait ça pour me mettre à aimer ça autant.

Pendant le temps que j'étais avec ce copain, on voyait beaucoup de ses amis, on buvait ensemble, on écoutait de la musique.. Le genre de trucs que les ados font généralement quoi! Son ami me plaisait bien. Nous passions les journées les trois ensemble dans sa chambre chez ses parents à gosser à faire de la musique (eux du moins), moi j'étais là, je les regardais faire, je donnais mon avis, je disais des conneries. À un moment donné, je me rappelle que moi et l'ami on s'attrapait subtilement le cul quand mon mec avait le dos tourné. J'avais très envie de lui c'est certain.. Quand j'arrivais chez moi le soir, j'allais sur mIRC (haha.. tellement back in a day!) et je lui disais des cochonneries mmmm.. Pas juste à lui j'avoue. Je fantasmais sur plusieurs des amis de mon mec. J'étais vraiment une vilaine fille.. Mais je n'avais jusque là rien fait..

Un jour on a dormi les deux chez l'ami en question. Nous étions les deux couchés dans son lit et lui dormais juste à côté sur un matelas sur le plancher. Pourquoi et comment ça a commencé, j'ai oublié! Je m'arrangeais pour dormir sur le bord du lit et j'attendais que mon copain s'endorme.. Et là je glissais ma main vers son ami tout à côté. Je lui caressais le ventre et des fois il se redressait pour qu'on s'embrasse à pleine bouche. Fuck c'était tellement dangereux, tellement interdit, tellement excitant!!

Il y a longtemps que je n'y avais pas pensé.. C'est dingue de faire ça quand même.. Mais ça m'excite encore.

Toucher comme ça à un autre mec c'était trop bon.. On était les deux enflammés. Ma main a vite atteind sa queue poilu, assez courte mais bien large, et je l'ai astiqué sauvagement. Il ne devait pas faire de bruit et moi je ne devais pas faire bouger le lit pour pas que mon chum se réveille! J'arrive pas à croire qu'il ne s'est jamais réveillé. Je n'avais pas beaucoup d'expérience dans ce temps là avec les gars.. Comment masturber un gars.. Le sperme qui jallit.. Quoi faire.. Comment bouger.. C'était d'autant plus intriguant.

À un moment donné, à force de le masturber de la sorte, j'ai senti son liquide chaud asperger ma main et son ventre.. J'ai repris ma main et me suis essuyée sur son lit... Quelques minutes plus tard, c'était à son tour d'enfoncer ses doigts dans mon sexe chaud.. Pas évident ces contorsions.. J'étais extrêmement excitée et j'ai jouis en quelques secondes en essayant de ne pas faire vibrer le lit... Pas facile! L'orgasme provoque chez moi des secousses difficiles à cacher.

On a recommencé ça à plusieurs reprises. C'est pas gentil. Très très vilain je sais... Je voulais absolument dormir sur le bord du lit car je savais ce qui m'attendais. Mon copain avait un sommeil très profond..

Une autre fois, ceci est arrivé chez moi, chez mes parents. Mon copain et moi dormions dans ma chambre. Je me suis levée pour aller aux toilettes, mon copain dormait, mais l'ami était couché dans le salon tout près.. On avait tellement bu et étions pas mal saouls. Je suis allé voir l'ami pour le frencher un peu et retourner me coucher, mais ça a viré différemment. Je me suis retrouvée avec sa langue au fond de la gorge et un doigt dans la chatte. C'était tellement bon.. Et interdit encore une fois..

J'étais sur les genoux à côté du divan, lui douché dessus, et nos langues se mélangeaient sauvagement. C'est alors qu'il m'a inséré un doigt dans le cul!! Wouah! Première fois qu'un mec me faisait ça. J'arrive pas à décrire la sensation que j'ai eu.. J'étais très surprise mais en même temps c'était bon et ça faisait mal aussi. Je sais que c'était fucking intense. Pas d'autre mot. Une sensation qui te prend la colonne et te monte jusqu'à la nuque. J'avais chaud, je transpirais, j'avais les yeux retourné par toutes ses caresses.

En plus, il s'activait vraiment avec vigueur. C'était tellement intense que j'avais du mal à supporter.. Mais je le laissais faire, je voulais en profiter.. Dans ce temps là, je n'étais pas très porté sur la fellation.. Du moins, c'était beaucoup moins instinctif que maintenant! Alors on en est resté là.. À me faire triturer les deux trous et lui à se faire polir le sexe.

Mon chum ne s'était rendu compte de rien. Jusqu'au jour où il a appris. Il a appris que je disais pleins de saloperies à certains de ses amis.. Ah, les joies d'internet.. On peut rien cacher. Alors je lui ai avoué. Je lui ai dit que j'avais envie d'un autre mec. Que je l'aimais plus que tout au monde, mais que j'avais envie de baiser un autre mec. J'ai cru qu'il avait accepté de me laisser faire, une fois.

Bon, il avait dit quelque chose du genre je crois.. Ou bien j'ai compris ce que je voulais bien comprendre... Un soir tard, alors que je parlais à son ami sur le chat encore, j'ai décidé d'aller le retrouver chez lui.

Il est venu me chercher vers 2h du matin. Ses parents étaient partis en vacances, on avait donc la maison pour nous. La gène étant quand même de la partie, on s'est mis à jouer au dreamcast en évitant de se regarder.. Trente minutes plus tard, on s'embrassait avidement couchés sur le tapis du salon, devant la télévision. Peu après, il mettait un condom pour m'enfoncer sa large queue dans la chatte, moi sous lui, les jambes bien écartées.

Il était complètement écrasé sur moi! Il ne se retenait pas du tout avec ses bras.. Tout son poids sur moi, j'avais de la difficulté à respirer. Il bougeait son cul pas assez vite, me pénétrait pas assez profondément.. C'était mauvais. Le pire vraiment c'était son lourd corps sur moi m'empêchant de bouger. On a dû changer de position à un moment donné mais c'était le seul souvenir que j'ai de cette baise. Je me rappelle simplement que c'était moche et que j'ai ensuite presque regretté mon action.

Le lendemain, mon mec me cherchait et a appelé chez moi.. Puisque je n'étais pas là, il a appelé chez son ami pour me parler. J'avoue que je n'étais pas très à l'aise avec mon bonjour mon amour... Il m'a toutefois vite pardonné. Pauvre gars!

On est quand même resté ensemble un bon moment et on a continué à aller chez son ami.. Mais on y a  plus couchés!

PS : J'essaie de ne rien regretter dans la vie.. Mais j'avoue que de tromper son chum dans sa gueule, je trouve ça vraiment pas correct. J'étais en découverte de ma sexualité et je ne pouvais pas m'en empêcher... Ça explique sûrement les choses. Je ne referais plus ça. L'infidélité c'est poche, c'est tout.

5 commentaires:

L08 a dit…

Avec les années il y a prescription...
Récit absolument croustillant.

Alexandra a dit…

;) Merci L08!

Solo_yan a dit…

Oui, croustillant - Ainsi donc c'était toi qui me faisait bander sans cesse sur mIRC :P

Alexandra a dit…

@Solo : Hahaha.. J'en ai fait bandé plusieurs sur mIRC :P

Anonyme a dit…

Je ne comprendrai jamais les gens qui ne regrettent pas les torts qu'ils ont fait. What's next? Un pédophile qui ne regrette rien? J'ai violé des enfants mais j'essaie de ne rien regretter? Triste, notre société, triste...

Enregistrer un commentaire

J'aime beaucoup avoir vos commentaires, questions, conseils ou autres...