28 oct. 2009

Mes courbes à la pointe du fusain.

J'étais couchée sur une couverture bleue par terre, dans mon salon. Il faisait chaud bien que mes pieds soient froids et que mes seins soient très tendus. Ses yeux étaient perpétuellement braqués sur mon corps entièrement nu. Je le savais, mais je n'y voyais rien. Il m'avait demandé pour les dernières poses d'enlever mes lunettes (sans elle je ne vois rien!) et de défaire mes cheveux. Je me sentais bien à l'aise, j'avais le rouge aux joues ainsi qu'à la main. Un délicieux vin du sud de la France.. Comme son accent.

On échangeait depuis un bon bout de temps par courriel. J'avais vu ses dessins. Je connaissais ses fantasmes par ses dessins, par ses mots. Je connaissais peu de lui, mais assez pour me donner envie de me lancer et de l'inviter chez moi, professionnellement.

Je l'attendais pour 19h30. Je suis revenue du boulot vers 18h, j'ai soupé, me suis ouverte une bière, j'ai pris une douche et pris soin de faire un clean-up question rasage. Je ne rase jamais tout sur ma chatte, je trouve ça totalement vulgaire sans.. Je la préfère un peu poilu, mais bien douce pour y poser une langue chaude.

Je me demandais bien quel setting on allait faire.. J'avais bien pensé à quelques façons mais ce serait plutôt à lui de voir, c'était lui l'artiste! Pour moi ce serait facile, je n'aurais qu'à me foutre à poil.

J'ai séché mes cheveux en l'attendant, je les ai retourné longuement entre mes doigts pour les faire friser. Je me suis finalement habillée mais à quoi bon.. J'ai pris une robe manche longue en laine blanche et grise lignée, qui arrive tout juste au dessus des genoux. Elle me va très bien car très moulante et elle tombe bien sur mes seins et mes hanches. En plus, avec rien en dessous, elle en laisse révéler juste assez.

Il a sonné à la porte quelques minutes plus tôt, j'aime les hommes à l'heure. Je l'ai accueilli très souriante et prête. Il avait ses grandes feuilles de papier dans une main et son sac ainsi qu'une bouteille de vin rouge dans l'autre. Il est entré, il a posé ses trucs un peu partout, je lui ai offert un verre d'eau et on s'est assis sur le divan. On a placoté un peu. Il était trop cute, il semblait mal à l'aise et était assis sur le bout du divan, tandis que moi j'étais bien adosée au fond.. C'est certain que c'est le genre de truc qu'on fait à tous les jours.. Moi non plus d'ailleurs! Mais j'étais chez moi, donc à priori, dans mes affaires, plus à l'aise.

Je lui ai demandé comment il voyait la chose, comment voulait-il s'installer. Une fois choisi, j'ai enlevé la table du salon, il a pris ma table de dessin, a posé un cube pour s'assoir et un pour moi, avec des coussins dessus. Je suis aller dans ma chambre pour utiliser la couverture bleue sur mon lit et je l'ai posé par terre. Je suis ensuite allée dans la cuisine pour récupérer des coupes et l'ouvre-bouteille. Je lui ai demandé si je devais garder mes cheveux détachés ou non.. Il m'a demandé de voir et m'a dit en souriant de les garder attachés. Il a ouvert la bouteille, on a fait un toast, et j'ai pu prendre une gorgée de ce délicieux vin.

Un certain vertige emplissait la pièce, nous étions un peu crispés tout deux, mais bien excitée en même temps. Il s'est assis en place avec ses fusains à ses pieds, a placé la tablette de papier et m'a regardé. Je lui ai demandé s'il était prêt, il m'a dit que oui et moi aussi je l'étais. Sans hésitation, j'ai retiré ma robe. Tout d'un coup, j'étais parfaitement nue. À poil. Dénudée. Découverte. Dévoilée.

Enfin c'était fait. J'étais debout devant lui et il me regardait, visiblement troublée. Pas trop quand même, il avait l'habitude de gens nus devant lui, dans ses cours de dessins. Mais la situation était spéciale tout de même. Il m'a dit que j'avais un corps à ravir, rempli de formes, parfait et bien inspirant pour un illustrateur comme lui.

J'ai commencé par faire plusieurs courtes poses debout. Je ne savais pas trop quoi faire, c'était ma première fois comme modèle. Je me plaçais et il me disait si c'était bien ou pas et me suggérait de placer une jambe comme si, un bras comme ça, de côté, de dos..

C'était fou quand même quand j'étais de dos, de l'imaginer détourer de ses yeux mes courbes pour les mettre sur papier. Il avait toute la liberté de me regarder, je ne le voyais pas moi-même. Quand j'étais face à lui, je le regardais avec un sourire pseudo-confiant car j'étais un peu intimidée quand même. Mais après un moment, je suis devenue très à l'aise et je n'avais même plus l'impression d'être nue. J'étais bien dans cette chaleur dans mon appartement, j'avais monté le chauffage au fond. Je buvais ma coupe avec plaisir.

On a parlé presque sans cesse pendant toute la séance. De dessin, de boulot, de la vie, de la France, des relations de couple, des mecs dans ma vie, de mon blogue...

Certaines fois, je voyais que son verre était vide, et à la fin de la pose, j'allais lui remplir son verre ainsi que le mien. Ça rapprochait ma nudité dangereusement de lui. Ça ne me dérangeait plus vraiment maintenant, j'ai tellement l'habitude d'être nue dans mon appartement, je trouve ça agréable.

Prendre des poses pendant plus de deux minutes, bien que ça ait l'air très confortable au début, ce n'est pas évident! J'avais l'impression de bouger sans vraiment bouger.. Étrange sensation. J'ai aussi fait des poses assises et plus tard couché. Je lui envoyais souvent des regards accompagnés de sourires complices.. C'était vraiment amusant. Je ne voyais pas ce qu'il avait fait, c'était intriguant!

Je transpirais pas mal à rester immobile. J'avais les aisselles humides, le dessous des seins ainsi que l'entre-jambe. Quand je bougeais, je me demandais si c'était bien de la transpiration ou bien de l'excitation.. J'avoue que de me faire regarder comme ça, étant pas mal exhibitionniste, ça me mettait dans un état ouuff..

Il y a eu deux ou trois poses plus longue et après, j'étais dû pour un autre type de pause. J'ai revêtue ma robe qui trainait sur la chaise et on s'est assis tous les deux. L'ambiance était chaude hummm! On a encore parlé de pleins de trucs, de logiciels d'ordi même. Je le voyais à l'aise lui aussi maintenant. On était tout près l'un de l'autre. Je ne pouvais pas m'empêcher de regarder la bosse entre ses jambes! Je me demandais ce qu'il pensait de moi, ce qu'il pensait de mon corps, s'il avait envie de moi, s'il allait faire un move ou pas, s'il allait, comme promis, rester professionnel.

D'habitude je ne suis pas du genre à regarder la queue d'un mec à travers ses pantalons, je trouve que ça n'en dévoile jamais assez, mais là, c'était plus fort que moi. Les trois verres de vin que j'avais déjà pris me montaient un peu à la tête, lui aussi d'ailleurs, c'était festif et détendu. Je me sentais de plus en plus excitée, étant nu sous ma robe et sachant qu'il me touchait presque avec ses yeux, avec ses fusains sur sa feuille.

Il était tout à faire charmant avec ses petits yeux gentils, son air charmeur, sa gueule de français et son accent mmm.. Le genre d'accent avec des relents du sud mélangé au Québec dû à plusieurs années d'habitation, trop craquant.

Donc, deuxième partie de la séance. J'ai retiré à nouveau ma robe. Cette fois-ci, c'était des poses plus longue, je me devais donc d'être confortable. On jasait pas mal encore mais ça devenait de plus en plus chaud. Je lui parlais d'un de mes mamelons qui, quand bon le voulait, rentrait à l'intérieur de mon sein. J'avais une bonne technique pour le faire ressortir.. C'est arrivé et je n'ai pu m'empêcher de jouer avec un peu et il m'a interdit de le faire! À croire que ça lui faisait de l'effet hehe..

J'étais maintenant couchée sur le sol mais je ne savais plus trop comment me placer, je lui ai demandé de venir le faire car je ne comprenais pas ses explications. Il a pris ma jambe pour la croiser sous l'autre, j'étais appuyée sur mon coude, les cheveux défaits, les lunettes enlevées. Je ne savais plus trop où regarder, car ne voyant pratiquement rien, je me sens dans ma bulle et un peu débousollée. L'alcool faisait de plus en plus son effet, je me sentais le visage rouge et le corps effervescent.

Il a continué ses dessins, me soulignant bien le sourire qui meublait son visage en permanence. Je lui ai lancé que je préfèrerais beaucoup plus qu'il soit avec moi sur la couverture plutôt qu'aussi loin. J'avais envie d'une main entre mes cuisses moites et d'une bouche sur la mienne.

Il a terminé son dessin et s'est approché de moi. Je pensais qu'il venait me positionner pour une autre pose mais il s'est assis très près de moi. Il a regardé mes seins et a approché sa bouche de l'un d'eux. Il a sucé le mamelon vivement et l'a croqué. Mmmm.. Mélange de douleur et de plaisir, j'adore cette sensation. Il a agrippé mon autre sein et l'a bien malaxé. Ses mains parcouraient mon corps avec empressement, j'avais maintenant de traces de fusain partout sur le corps et on s'embrassait avec fureur.

J'avais envie de ça depuis une bonne partie de la soirée et je crois bien que lui aussi. C'était tellement intense et je me sentais possédée. Il empoignait les cheveux pour me faire pencher la tête vers l'arrière et ainsi lui offrir mes lèvre pulpeuses. C'était fucking excitant tout ça.. J'adore me faire diriger comme ça, ça me fait sentir femme. Ses doigts pénétraient mon entre-jambe, c'était doux, c'était moelleux, il me titillait bien. Il approcha sa langue vers mon sexe ruisselant et m'a gouté avec régal. Je ronronnais de plaisir.

Ma main a trouvé le chemin de son sexe. J'ai pu enfin tenir entre mes doigts ce que j'entrevoyais depuis notre discussion sur le divan. C'est toujours un bonheur et une satisfaction d'enfin toucher le sexe d'un nouvel amant. De pouvoir en connaitre la grosseur, la texture, la dureté. Il commençait à être bien dure mais j'avais très hâte de voir le résultat final mmm.. Sa queue semblait bonne et j'avais très envie de la prendre en bouche.

Il a enlevé ses pantalons et ses boxer et s'est étendu sur le dos. On était bien comme ça sur la couverture par terre, ça m'excitait vraiment de baiser à un nouvel endroit dans mon appart.

Je me suis approchée de sa solide verge et j'y ai fait glisser ma langue de haut en bas. J'avais tellement envie de la prendre d'un coup au fond de ma gorge mais je voulais en même temps prendre mon temps, je le devais. Je l'ai léché avec délectation, son sexe était délicieux, bien dure maintenant, une grosseur parfaite. Son gland était bien humide et j'ai pu apprécier le goût salé de son précum. Ça m'enivre trop quand un gars a la queue bien glissante, avant même que je ne l'ait touchée. J'y allais un peu trop vite et il m'a dit de ralentir.

J'ai donc appuyé ma tête sur sa cuisse et j'ai continué à le sucer plus tranquillement, prenant bien le temps de ressentir toutes les aspérités de son gros sexe, tellement bon. Ça fait du bien de prendre son temps, j'ai souvent l'impression d'être un animal carnivore qui dévore sa proie.. Ce que j'aime bien. Mais en y allant doucement, c'était très, très sexy. Je prenais sa verge bien au fond de ma gorge. De la façon dont j'étais placée, la tête sur le côté, je pouvais aisément frotter son gland à l'intérieur de ma joue. J'avais l'impression de sucer une énorme glace au chocolat, c'était exquis. Je prenais mon pied, et lui aussi.

Pendant cette bonne fellation que je lui ai faite, il a continué à me frotter la chatte avec dextérité. Il utilisait le jus de ma fente pour humecter mon anus et y enfoncer un doigt. J'étais vraiment surexcité et je n'avais qu'une idée en tête, avoir cette queue dans mon sexe, et peut-être bien dans mon cul!

Il m'a dit que c'était bien pour aujourd'hui mais qu'on irait pas plus loin. Je lui ai demandé pourquoi! J'avais pas envie de l'avoir juste en bouche, je le voulais au plus profond de moi. On a continué comme ça, moi à le sucer, lui à me caresser, en s'embrassant.. On se disait des cochonneries.. Il me disait que depuis le début de la soirée il me voyait nue et qu'il avait tellement envie de me sauter dessus.. Que j'étais une petite cochonne et que ça lui faisait bien plaisir..

Je ne sais pas à quel moment il a changé d'avis, mais il m'a demandé où j'avais envie d'avoir sa queue. Dans ma chatte que je lui répondis! Je suis allée chercher un condom, il l'a enfilé et m'a demandé de venir sur lui. J'adore ce moment, celui de la première pénétration... Il était assis et j'étais à califourchon sur lui, et je me suis enfoncée doucement sur son sexe bien dure. On s'est regardé dans les yeux en même temps, quelle sensation mmm..

Je me suis fait allée pas mal sur lui, je le sentais bien à l'intérieur de moi, son sexe emplissant totalement ma chatte détrempée. J'y allais de bas en haut, de devant à derrière, sur les genoux, sur les pieds oufff.. On s'embrassait, ses mains m'empoignaient de partout. J'étais dans les vapes. Il avait envie que ce soit moi qui profite de lui, que je sois par dessus lui pour profiter de sa queue, pour que je prenne mon pied.. Et ça m'allait parfaitement!

On s'est déplacés vers mon lit pour être plus confortable.. J'y suis montée à quatre pattes et il a profité de ma position pour me prendre comme ça. C'était torride comme ça. On y est allé par moment, pour ne pas jouir tout de suite. J'avais tellement envie qu'il jouisse et je lui ai dit de se laisser aller.. Il a jouis dans ma fente et j'ai même pu ressentir les spasmes de son éjaculation mmm..

Il a roulé sur le côté et s'est écroulé sur le lit, je suis allée me blottir entre ses bras. J'ai attendu qu'il reprenne ses esprits et je lui ai demandé de me faire jouir, je n'en pouvais plus! Il a enfoncé un doigt dans ma chatte et l'autre dans mon cul pendant que je frottais mon clitoris de mon majeur.. J'ai dû jouir en moins d'une minutes tellement l'excitation était à son comble. Je l'ai remercié et on s'est étendu à nouveau.

Il devait partir, il était déjà 23h. Je lui ai demandé de me laisser un dessin que j'ai pu choisir et qu'il a signé pour moi.

J'imagine qu'il ne vit pas souvent des séances de modèle vivant comme ça! Et comme première expérience pour moi, j'ai adoré. Évidemment, le dénouement n'étais pas prévu du tout mais bon.. J'étais bien ouverte hehe..

Ce matin je me suis réveillée avec ses esquisses en tête et avec la douleur de ses morsures sur mes mamelons. J'ai sourit.

4 commentaires:

The Witch a dit…

Autant tu trouves intéressant que j'ai un mec reg, que moi j'envie tes aventures :)

francois-fabien a dit…

On a un peu l'impression que vous avez éprouvé presque autant de plaisir à le raconter, en prenant bien votre temps, en revenant amoureusement sur chaque détail, qu'à le vivre... Pour notre plaisir à nous...

L'Obsessif a dit…

Que vous êtes adorable!
Littéralement délicieuse et adorable.
Parfois vicieuse et crue, parfois si... adorable comme ici.
wow!

Alexandra a dit…

@The witch : Y'a rien de parfait hein! :)

@Francois-Fabien : Tu as tout à fait raison.. J'ai adoré écrire cette histoire et me remémorer chaque instant de ma soirée. J'étais tellement excitée à la fin, j'ai presque failli taper le texte d'une seule main!

@L'Obsessif : Merci c'est gentil xxx

Enregistrer un commentaire

J'aime beaucoup avoir vos commentaires, questions, conseils ou autres...