21 oct. 2009

Soirée bookée.

Pour une heure seulement mais bon! Vite fait bien fait. J'ai mal au cul par contre.

Aïe! I l me fallait tellement un mec ce soir. Pendant toute la journée, j'avais la culotte mouillée. J'étais tellement excitée c'est fou.. J'aurais tout fait pour être seule au bureau, pas trop occupée, j'aurais glissé mon majeur entre mes cuisses pour titiller du bout du doigt mon clitoris et me tenir encore plus à bout de souffle jusqu'à la fin du travail. J'aurais bien pu me frotter sur tout ce qui avait l'air d'une queue..

J'étais désespérée, n'ayant aucun retour d'appel d'aucun de mes amants. (J'exagère juste un peu!) J'étais sur le point d'en inviter un nouveau de ma liste msn juste pour pouvoir me faire sauter, peut importe sa gueule. Woh! Il faut pas faire ça quand même. Je dois sélectionner et ne pas inviter d'inconnu chez moi... (j'essaie de me convaincre moi-même ici).


De retour à mon appart, je me suis mise devant l'ordinateur. Bien oui, après huit heures d'écran au boulot, je ne peux m'empêcher de faire la même chose chez moi.. Au moins, c'est pour d'autres activités. Je lisais quelques blogues, je m'amusais à lire le peu de messages reçus sur mes sites de rencontres préférés.. J'ai répondu à quelques courriels sans plus. J'ai d'ailleurs lu plusieurs histoires d'une petite coquine sur le Web qui m'ont bien allumée.. J'avais l'impression que c'était mes aventures, tout à fait mon genre, ça m'a excitée, je me suis caressée sur ma chaise d'ordinateur.

J'avais texté quelques mecs, il n'était que 18h et je regardais d'un air dépité mon téléphone.. Pffff! Bande de cons.

À quoi bon me suis-je dis, aussi bien me faire venir moi-même. J'avais des grands projets avec bigboy et mes deux bouteilles de lubrifiant. Je m'imaginais devoir arrêter de me frotter le clito, me lever, sortir bigboy de sa boite, ouvrir une capote (oui moi je met des capotes dessus c'est moins d'entretien!), mettre la capote à bigboy, prendre le lub de mon choix, devoir choisir si je prends celui à l'eau ou au silicone, retourner devant l'écran, mettre un truc porno et bon après tout foutre du lub partout et sur le clavier de mon nouvel ordi.. Non quel merde!

Je trouvais ça beaucoup trop laborieux alors je suis passée directement à l'étape du film porno. J'ai trouvé une vidéo d'une petite salope avec un cul large comme ma cuisse qui se faisait baiser à fond par un mec moyennement beau. Et bon, le titre était Tiny girl fucked in the ass... Et ça m'a étonamment inspiré, allez voir pourquoi!

Le mec essayait de lui rentrer un doigt dans le cul et elle le repoussait sauvagement avec sa main.. Mais bon, elle restait bien à quatre pattes le cul dans les airs.. Belle game. Finalement il lui a rentré deux doigts et quelques secondes après c'est sa queue qui y passait. Elle ne se plaignait pas trop la salope. Je l'enviait tellement de se faire baiser comme ça par une grosse queue. Je suis certaine que sa chatte dégoulinait partout.. En tout cas, la mienne était dans cet état. Je suis venu juste avant que le gars asperge le visage de la cocotte de son sperme.

Bon voilà, c'était fait. Release. Plus de pression, j'ai eu mon orgasme. Eh bien non! J'avais encore envie. Fallait me changer les idées alors je suis aller faire du ménage un peu partout. De la vaisselle, how exciting et une petite bouffe. Et là j'ai entendu mon téléphone sonner. Hum hum! C'était mon bel ami algérien qui m'appelait. Yes!

Il était au boulot à Repentigny, il revenait chez lui vers 21h30, passerait chez moi après si c'était pas trop tard. Pour toi c'est jamais trop tard que je lui ai dit. Ça lui a plu, il me dit je prends ça comme un compliment. Avant de raccrocher, il m'a demandé s'il devait passer par la porte de derrière et je lui ai dit que oui. Et il m'a dit que c'était à double sens hehe.. J'lui ai dit bien sur, tout ce que tu veux.

J'avais donc presque 2 heures devant moi à attendre pour enfin me faire lécher, doigter et baiser par un mec qui m'excite trop! Encore une fois, cuisine, bouffe, douche, télé, lecture...

Il m'a appelé à 21h30 exactement et il était déjà rendu en bas de chez moi. Je suis allée lui ouvrir. J'avais pris le temps de me mettre cute. Je portais une jupe grise qui monte en haut du nombril et au dessus des genoux, une camisole noire rentrée dans la jupe, sans soutif, un string rose et des bas gris aux genoux. Il est rentrée et m'a embrassé avec ses lèvres tellement douce et fraiches à cause du temps froid. C'était tellement bon.

On a parlé seulement cinq minutes et nos lèvres étaient déjà plaquées l'une contre l'autre. J'avais des frissons qui parcouraient mon corps, j'étais à fleur de peau, sa main caressait mon corps de haut en bas. Il m'a dit qu'il me trouvait très sexy ce soir, comme d'habitude. J'adore me faire complimenter. Sa main était sur ma cuisse gauche et est remontée doucement vers mon entrejambe... Il a appuyé sa main complète sur ma petite chatte chaude. Il m'a caressé comme ça à travers mon string.. Pour ensuite le déplacer d'un doigt et m'enfiler fermement son index à l'intérieur. J'étais tellement mouillée déjà que c'est rentré tout seul. Il me doigtait comme ça le laissant dans mon con et en le bougeant furieusement. Je poussais des petits cris de plaisir, j'avais les fesses un peu relevées du divan et ma jambe gauche était par dessus lui maintenant. On continuait de s'embrasser en même temps et j'étais vraiment en extase.. Mais rien comparé à l'orgasme fulgurant que j'allais avoir dans les minutes qui suivirent.

On s'est déplacé vers la chambre, à mi-chemin, il a enlevé son chandail et m'a demandé de lui lécher les seins. Debout c'était parfait. Avec un mec de 6 pieds 3, j'ai la grandeur parfait pour que ma bouche arrive exactement sur ses mamelons. J'ai craché sur les doigts de ma main gauche, chatouillé son mamelon droit et posé ma langue sur le gauche. Il aime tellement ça que s'en est troublant! Ce qui est le plus drôle là-dedans c'est que ses tits ne deviennent même pas dures.. Alors je lèche, mais je dois regarder souvent où je suis car je ne voudrais pas me ramasser à côté et lécher à la mauvaise place!

On a continué notre route, il a enlevé ses pantalons sur le chemin et s'est couché sur le lit. Moi je portais encore mes vêtements et je me suis agenouillée près de lui pour pouvoir lécher son corps au complet. J'aime me délecter de lui, de sa peau, de son odeur, de son goût de mâle, de ses muscles. Je pourrais le laper pendant des heures. Placé comme ceci, il m'a encore mis un doigt dans la chatte pour me faire miauler de joie. Il m'a demander d'enlever ma jupe et mon top.. Je partais pour enlever mes bas mais il m'a demandé, avec un sourire en coin, de les garder car ça l'excitais. Ça m'a fait plaisir car ça m'excitait moi aussi. Je me sentais sexy portant ces bas aux genoux.

J'ai repris ma position, relevé mes fesses et j'ai pu prendre son petit sexe dans ma bouche. Oui il faut se l'avouer, il est vraiment pas amanché. Dommage tellement car il serait vraiment l'amant parfait...

Donc je l'ai pris en bouche et il m'a fait m'assoir sur sa bouche. Alors là, côté cunni, il s'y connait vraiment. Sa bouche est tellement douce et chaude, humide et pulpeuse, j'ai l'impression d'être aspirée par une ventouse. Sa langue qui virevolte sur mon sexe me rend complètement dingue. Je le suçais rageusement, il me mangeait avec appétit.

Il m'a dit j'ai tellement envie de toi. Une demi seconde j'avais un condom en main, il se l'enfilait pendant que je lui astiquais les seins et me demandait de venir sur lui. Je me suis donc assise sur lui, c'est bon quand la queue rentre dans mon trou pour la première fois. Il m'avait quand même bien étiré avec ses doigts.. Je me suis démenée sur lui, c'était bien... Mais j'avoue que je ne sens pas grand chose... J'ai bien beau m'efforcer à contracter mes muscles, je ne sens pas vraiment plus. Je ne sais pas si pour lui hummm....

Peu importe, on a continué comme ça, il a fini par me retourner sur le dos et me rentrer deux doigts dans le sexe. Il s'est précipité sur mon clito avec sa bouche et m'a dévoré complètement. Je sentais l'orgasme s'en venir, je savais que ce serait tellement puissant et ça l'a été... Tellement intense!! J'ai gueulé ma jouissance comme ça pas d'allure. Je me suis mise à rire et lui aussi. J'étais bien et j'avais eu un orgasme comme rarement dernièrement...

J'ai reposé ma tête sur son torse quelque moment. Je lui ai dit combien j'avais aimé ça, comment c'était intense et que j'avais l'impression que j'avais encore ses doigts à l'intérieur de moi. Il m'a dit ah oui tu les veux encore c'est ça.. Je lui ai dit que non en riant mais il les avait dans la bouche et me les a rentrés durement dans ma chatte mouillée. Il m'a pistonné rapidement et j'ai jouis en déversant ma cyprine sur sa main, sur mon corps et mes draps. Il veut me tuer ce mec.

Peu après, les épaules encore entourée de ses bras forts, ma langue a trouvé le chemin de ses mamelons, ma main de sa queue, je me suis mise à jouer avec son corps.. Ça l'a excité à fond et il a étiré son bras pour prendre mes fesses. Il m'a dit combien il aimait baiser avec moi, qu'il ne pourrait jamais me dire non et qu'il pourrait me baiser pendant l'éternité et qu'il ne se tannerait jamais. Mmmm.. Ça fait toujours plaisir à entendre. Ça me rend encore plus meooooww!

Il s'est mouillé le doigt et l'a inséré dans mon anus doucement.. Profondément.. Il a rentré en même temps d'autres doigts dans la chatte. J'étais mêlée je ne savais plus ce que j'avais où mais ça n'avait aucune importance..! Moi je m'amusais avec sa queue qui était bien dure. Il s'est mis à me bourrer le cul solide.. C'était fucking fort et soutenu comme rythme mais j'aimais ça! Ma chatte était détrempée, je le sentais entre mes cuisses, j'y ai donc glissé ma main.. Je suis encore venu comme une folle..! Il a retiré son doigt tranquillement de mon cul parce que je lui ai dit qu'il ne fallait pas l'enlever vite, et je suis restée couchée sur le côté pendant longtemps..

Comment est-ce que je pouvais avoir encore envie après tout ça? Aucune idée.. Je suis passée à la salle de bain, question de reprendre un peu mes esprits. Je suis revenue me couchée à ses côtés, à côté de son corps sentant tellement bon, à côté de cette pièce d'homme avec qui je me sens totalement possédée mmm..

On s'est embrassé longuement encore, je le sentais bandé raide, il voulait une capote, il en a trouvé une, il m'a demandé si mon cul en avait assez eu.. En fait, j'avais déjà un peu mal mais j'avais tellement envie de lui faire plaisir avec toute cette jouissance qu'il m'apporte. Il m'a demandé de me coucher sur le ventre complètement, il a craché sur mon cul. Avec mes deux mains, j'ai écarté mes fesses pour mieux le sentir et il m'a pénétré. Fuck, d'habitude je le laisse aller et sincèrement, je ne sens pas grand chose même dans mon cul... Mais comme ça, les fesses bien écartées avec mes mains, c'était vraiment trop bon! Très intense par contre. Il m'a baisé longtemps le cul, et moi je mouillais, je mouillais.. C'était d'une intensité incroyable comme sensation.. J'ai l'impression que je vais exploser.. Je dois absolument me caresser le clitoris car sinon je ne sais pas ce qui pourrait arriver..! J'en perderais la tête je crois. J'étais sur le point de jouir, lui aussi, j'ai contracté mon cul à fond et nous sommes venus en même temps. J'ai même pu sentir les spasmes de son sexe dans mon cul pendant qu'il éjaculait.. Mmmm.. Jouissance totale.

Il m'a dit comment je le faisais capoter. Je lui ai dit que c'était réciproque. Que je pouvais l'appeler quand je voulais. Qu'il était proche de chez moi, c'était pratique.

Il est parti peu de temps après car il se lève à 5h du matin. Je suis fatiguée moi aussi. J'ai mal au cul encore, je sens le sexe, j'ai encore la chatte humide. J'ai encore envie de lui mmmm...

Il m'a lancé que j'étais insatiable

8 commentaires:

Élizabeth a dit…

Décidément, c'était une case bien remplie...

97point23 a dit…

Pour une fille « du matin » tu as quand même de bonnes soirées ;)

23

Anonyme a dit…

Pour une soirée qui était presque ratée ... ca s'est plutot bien fini !!!

Alexandra a dit…

J'ai pas à me plaindre, j'me suis fait remplir de partout... ;)

Tu sais 23, bien accompagnée, je peux veiller ben tard haha!

Mazsellan a dit…

Je découvre ce blogue. j'aime, je vais repasser là c'est sur.

Patrick Duval a dit…

Es-tu un gars?

Parce que tu écris comme un!

You pervert! ;)

Alexandra a dit…

@Mazsellan : Contente que tu aimes ;)
@Patrick : Haha p'tit comique! Tu penses que j'inventerais tout ça? C'est pas parce que j'aime la sodomie que j'suis un mec :P Pervers toi même hehe..

The Witch a dit…

Je suis tellement jalouse ! Hier ya fallu que je m'occupe de mon corps seule avec mon vibro. Merde que je suis en manque 10 fois plus en te lisant!

Enregistrer un commentaire

J'aime beaucoup avoir vos commentaires, questions, conseils ou autres...