25 oct. 2009

La suite de l'histoire du cousin...

Comme j'avais déjà raconté, il m'est arriver de coucher avec mon cousin très proche, à deux reprises. Je ne l'avais pas vu pendant 2 ou 3 ans je ne me rapelle pas.

Donc, je suis chez mes parents, dans les temps des fêtes encore. Je suis avec ma soeur et c'est le party de famille.. Comme à chaque année, bien du monde, bien de la bouffe.. Mais à 23h je commence toujours à m'ennuyer donc après on sort entre amis. Cette année là, j'avais su que mon cousin était aussi en ville alors j'avais décidé de l'appeler et de l'inviter à se joindre à nous. Comme de fait, il a décidé de venir nous rejoindre, ma soeur et moi, chez mes parents pour qu'ensuite on aille voir mon autre cousin. On allait passer une bonne soirée à déconner, comme dans le bon vieux temps!

Ça a sonné à la porte. Ma soeur était en haut et s'est chargée d'aller lui ouvrir. Une fois rentré, il a passé dire bonjour à mes parents et tout. Ma soeur est descendue pendant se temps là et me dit merde, il est fucking sexy le cousin! Comme je l'avais toujours trouvé bien mignon, je n'en doutais pas mais là...


Il a descendu les marches et putain, c'est vrai qu'il était trop sexe! Une gueule à frencher, un air charmeur.. J'ai pas l'habitude d'aimer les cheveux longs chez les garçons, mais lui, ça lui allait à ravir. Wow quelle gueule. Les cheveux ondulés noir, des yeux pétillants, un sourire ravageur.. Petit con, il avait tout pour lui.

Il s'approche de moi et m'embrasse sur les joues, bien confiant de l'effet qu'il vient de me faire.. Et à tout le monde qui était là. Ma soeur est partie quelques minutes pour terminer de se préparer avant de partir. Il s'est assis à côté de moi et on a discuté un peu.. Après avoir échangé deux phrases je crois, il m'a lancé «Alors, on termine la soirée ensemble toi et moi?» Aïe! C'est mon cousin bordel. Celui là, le même qui m'a refilé une mts, celui avec qui j'ai déjà baisé, celui pour qui je craque totalement, celui que je vois même pas à chaque année, celui qui vient de dire bonjour à mes parents...

Je me suis mise à rire, déstabilisée, je ne m'attendais pas du tout à une invitation de la sorte! Il m'a mis la main sur la cuisse, l'a serrée bien fort, et m'a dit qu'on allait bien s'amuser ensemble; qu'on louerait une chambre d'hôtel et qu'on baiserait toute la nuit.. Méchant fucké je me disais.. Mais c'était tentant..!

On est parti chez mon autre cousin peu de temps après. Je ne lui avais donné aucune réponse. Je ne voyais pas comment je pourrais ne pas dormir chez mes parents, chez qui je ne vais que deux fois par année.. Et qu'est-ce que je pourrais bien leur donner comme explication. Et bon, ça n'avait pas d'allure de baiser mon cousin encore, le fils du frère à mon près.. Allons...!

C'était cool chez mon autre cousin. On était dans sa nouvelle maison, l'alcool coulait à flot, ça jasait pas mal, il y avait de ses amis aussi.. Un peu plus tard, ma soeur a décidé de partir.. Mais moi j'vais pas envie encore, on se voyait jamais avec les cousins, j'avais envie de rester un peu plus longtemps..

Je suis passée aux toilettes et juste en ouvrant la porte, mon cousin était là et m'attendait. Il est rentré précipitamment et il m'a embrassé. Ouahh! Ses lèvres sont tellements douces et chaudes, sa langue s'enroulait trop bien autour de la mienne. Je ne savais pas quoi faire!

Il a pris ma main et m'a mis quelque chose dedans.. C'était du speed. Haha.. Petit comique lui. Je ne pouvais pas prendre de la drogue en plus. Je ne dormirais pas, j'en aurais pour au moins jusqu'au lendemain matin.. Et mes parents.. Quoique je partais le lendemain..

Il l'a coupé en deux, en a pris une moitié et m'a mise l'autre dans la bouche. Je n'ai pas pu résister. Il m'a embrassé à nouveau et j'ai vu derrière ses yeux pervers que j'allais passer une soirée plus qu'intense.

On est resté encore un bout à jaser avec tout le monde.. Il m'a proposé de me faire un lift, question subtilité devant les autres, et nous sommes partis.. Il devait être presque 3h du matin. Mais j'étais déjà sur un high et j'avais hâte de savoir ce qu'il allait proposé. Il avait déjà tout planifié.. Il savait où on s'en allait du moins..

Une fois rendus devant le môtel, je lui ai demandé s'il avait des capotes sur lui. Il m'a dit que non, je lui ai rappelé l'incident de la mts.. Il avait pas envie d'en mettre, je lui ai dit fuck off si t'en mets pas je rentre chez moi. On est repartis alors, mais pour s'arrêter dans un dépanneur.. Il n'y a pas beaucoup de places pour acheter des condoms à cette heure là!

La première place en avait pas, l'autre si. Je trouvais ça bien comique d'acheter des capotes au dépanneur.. Surtout qu'elles étaient derrière le comptoir et que j'ai dû demander au caissier. Il m'a souhaité un joyeux Noël et une excellente soirée, accompagné d'un grand sourire, évidemment.

Bon, on était équipé, on est retourné au motel. C'était une petite chambre, avec deux lits simples un à côté de l'autre. On a commencé par prendre une douche, chacun notre tour. J'étais vraiment excitée et même stressée! La drogue faisait augmentait vraiment ces sentiments...

Une fois la douche prise, ça s'est passé tellement vite! Il s'est élancé vers moi, m'a carrément sauté dessus, pour me toucher et me bouffer le corps au complet. Nous étions encore mouillés de la douche, on glissait l'un sur l'autre, c'était nice. On s'embrassait sauvagement, je passais les mains dans ses cheveux et lui m'empoignait les fesses à deux mains. C'était tellement excitant, j'avais trop envie de lui...

C'était interdit. C'était mal. C'était un péché.. Ça rendait le tout très stimulant.. On a baisé dans toutes les positions imaginables. Mon cousin est un expert de la créativité. Très original dans sa façon de me  prendre et de me faire jouir, c'est dingue. Malgré son engin pas très gros, il m'a fait atteindre des orgasmes incroyables. Il savait l'utiliser, il me baisait avec un rythme effréné. C'était un fou du sexe.

Ce qu'il y avait de bon dans tout ça, c'est qu'on se connaissait très bien et qu'on pouvait se faire confiance à cent pourcent. Je savais qu'il ne me ferait pas de mal et qu'il me respectais. Je pouvais le laisser aller à toutes ses folies, moi je m'amusais. Il était tellement motivé et me retournais à toutes les trente secondes!

Sur les lits qu'on avaient collés ensemble, je me ramassais en équilibre entre le lit et le sol. À un moment, il me prenait sur le lit, agenouillé, et moi j'avais les mains posées sur le sol.. Les couvertures étaient sans dessus-dessous, on tombait parfois par terre mais il n'arrêtait pas de me baiser, il continuait à me rentrer dedans furieusement. C'était vraiment une baise fantastique.

On a continué comme ça, à se mordre, à se pogner, lui à me rentrer dans les entrailles, jusqu'à 7 ou 8 heures du matin. Nous sommes partis de là, à contrecoeur, parce que je me devais de rentrer chez mes parents!

Arrivé chez moi, je lui ai dit au revoir et suis entrée. Ma mère était déjà réveillée oups... Je dû lui dire que je m'étais endormie sur le divan chez mon cousin et que l'autre était venu me reconduire ce matin.. Elle n'avait pas de raison de ne pas me croire.

Je suis allée faire une sieste de deux heures environ. Je me suis levée, j'ai préparée mes affaires, et je me devais de repartir chez moi, à Montréal. J'étais bien heureuse car je devais rentrer en autobus, mais finalement je m'étais trouvé un lift... Mon cousin!

On est parti dans l'après-midi. Il avait son coloc avec lui dans la voiture mais il lui a dit de se pousser et de s'assoir derrière... Gentil de sa part. J'étais encore un peu stone et avec le peu d'heure de sommeil, j'étais crevée. Il m'a suggéré de reprendre un peu de la même chose qu'hier... Je travaillais le lendemain, mais c'était tentant.. Alors j'en ai pris. On a fumé un joint aussi dans la voiture et j'étais vraiment dans les vapes.

Plus tard, sur la route, il a étiré son bras pour pouvoir jouer entre mes cuisses. Il a dézippé mon pantalons, je l'ai descendu un peu, et il m'a frotté le clito pendant une bonne demi-heure. J'étais vraiment humide et je ne pouvais pas faire de bruit car le coloc était derrière. Je ne sais pas s'il c'était rendu compte de quelque chose.. Il était aussi gelé que nous de toute façon. C'était vraiment hot. Ma culotte était trempée et il me rentrait l'index dans la chatte.

Une fois arrivée à Montréal, il a passé chez lui avant pour laisser son coloc.. En fait, je pensais que c'était moi qui devait débarquer en premier, mais il m'a dit qu'il venait chez moi. Je ne l'ai pas contredit.. J'avais envie de continuer notre party d'hier. On a bu, on s'est gelé la gueule, on a baisé comme des animaux partout, sur le divan, sur la table du salon, dans la cuisine, dans mon lit, par terre... C'était la débauche totale. Tous les vices étaient à notre portés. Une place vip en enfer.

Ça n'a pas été la dernière fois. On s'est revus au moins à tous les mois pendant l'année.. Si ce n'est que 2, 3 ou 4 fois par mois.. Il arrivait chez moi souvent le samedi matin, avec tout son kit de baise, la radio, la musique, la drogue, le pot, la caméra vidéo, les films xxx.. On a été des fucking pervers comme c'est pas possible.. J'ai rarement pris de drogue comme ça. De tout. On mélangeait.. On planait..

Mais merde, c'était tellement intense.. On dormait à peine.. Le jour et la nuit n'avaient plus d'importance.. On baisait pendant des heures, on faisait une sieste pour bien recommencer une fois réveiller. Débauche, il n'y a aucun autre mot.

J'en ai essayé des trucs avec lui. On a loué des chambres d'hôtel encore, avec le bain tourbillon et les miroirs partout. On se filmait et ensuite on se regardait en baisant encore. Il m'a rentré des trucs de dingue dans la chatte. Il m'a baisé dans absolument toutes les pièces de mon appart, dans toutes les positions.. Il m'a attaché, il m'a prise en photo, il m'a filmé sans cesse. C'était du pure divertissement. Je me suis vraiment amusée avec lui...

On était des assoiffés de sexe, je pensais sans cesse à ça, tout ce que je voulais le weekend c'est qu'il vienne me voit et qu'il s'occupe de moi et que je jouisse. J'en étais accroc.

Un jour, avec toute cette putain de drogue qu'on s'enfilait.. Je me suis rendue compte que ça n'avait pas d'allure. Je sentais que j'avais beaucoup trop de down à cause de ça.. Lui a décidé d'arrêter d'en prendre car pour lui, c'était à tous les jours et carrément un problème. Tout à coup il a décidé que ça n'avait pas d'allure de baiser sa cousine, que c'était une question de principe. Ça m'a fait chier solide sur le coup, parce que je trouvais que sa raison était bidon.. Mais finalement, c'était mieux comme ça.

Des fois, quand je repense à ces trucs qu'on a fait ensemble, je regarde les photos ou bien le dvd de nos exploits.. C'était fucking hot. On était des machines du sexe.

9 commentaires:

Alyss a dit…

Moi je dis qu'on se fait une soirée cinéma...

Alexandra a dit…

Hehehe.. Du divertissement à l'état pur ;)

francois-fabien a dit…

Juste un petit mot pour vous dire combien j'apprécie votre liberté de ton... Et votre liberté tout court...
Un véritable régal...
Continuez à nous ravir longtemps...

97 a dit…

eh bin c'est de famille le côté "hot" on dirait ;-)

Alexandra a dit…

@Francois-Fabien : Merci! Je l'apprécie tout autant hehehe...

@97 : You got it!

Angelsouris a dit…

Sympa la famille, tout le monde s'entend bien, y a pas de souci ...

Rholala l'histoire palpitante du cousin quand même! C'est pas banal!

Bon cousin pas très clean pour l'MST, enfin c'est un détail. Et après cousin ou pas, si c'est un super bon coup comme tu le racontes si bien, pourquoi pas^^

L'important c'est de passer du bon temps non?

Alexandra a dit…

@angelsouris : Pas banal en effet. Mais c'était tellement normal quand on le faisait.. Ça coulait comme on dit!

Et bon, lui n'a pas attrapé la mts..

J'ai passé d'excellents moments! Il me faut trop un mec qui trippe comme ça encore!

Angelsouris a dit…

Si ca parait normal alors c'est bon! Le pire c'est quand tu couches avec quelqu'un (pas forcement un membre de ta famille lol) et que tout te semble "forcé", ou en tout cas pas naturel ...
Le mec peut être une bombe de sexe, quand ca arrive ca te fout mal et c'est la catastrophe assuré...

Mais apparemment là tout va bien^^

Pas envie de se poser avec UN mec ?

Alexandra a dit…

@angelsouris : OUI! Totalement! Mais présentement, j'ai personne qui m'intéresse.. Et personne d'intéressée à moi.. Donc je reste seule. Dernièrement toutes les fréquentations que j'ai eu avec qui j'aurais voulu plus, se sont poussés quand ils se sont rendu compte que je m'attachais.. Putain de pattern dans ma vie dernièrement. Donc conclusion, j'ai plusieurs mecs, mais je me sens plus seule que jamais.

Enregistrer un commentaire

J'aime beaucoup avoir vos commentaires, questions, conseils ou autres...